Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Autocar du film le cerveau à sauver


De Impétueux, le 10 février 2009 à 10:01

Revu hier par bribes sur une chaîne de la TNT, ce Cerveau qui, à sa sortie, m'avait bien amusé, m'est apparu poussif, poussiéreux, minable, souvent grotesque, fait à coups de grimaceries, de gymnastiques diverses, de situations outrées, de cavalcades et gymnastiques ridicules… Ainsi, la scène, qui m'avait bien fait rire jadis, de l'antenne de télévision arrachée par un Belmondo menacé par une panthère, antenne qui fracasse un gigantesque aquarium m'a paru bien minable et convenue…

Ce comique-là (je crains que ce soit celui de tous les films de Gérard Oury : j'avais eu la même désastreuse impression devant les mimiques de Rabbi Jacob), ce comique-là est bien décati et moribond, à l'instar des Laurel et Hardy


Répondre

De djogeo, le 9 avril 2008 à 16:02

Sans Louis de Funès, Gérard Oury a quand même réalisé de très bon films qui connurent des succès immédiats : Le Cerveau (un peu plus de 5, 45 millions d'entrées), La Carapate, Le coup du parapluie, l'As des as, La vengeance du serpent à plumes, La soif de l'or

Franchement, Gérard Oury est peut être unique dans l'histoire du cinéma français mais il n'en demeure pas moins que son cinéma de qualité fera encore beaucoup de générations… Et qu'il reste tout de même l'un des plus grands réalisateurs du cinéma français… Alors, stop aux critiques et aux phrases anti-ourysme je vais dire !!!!


Répondre
le titre ??????


De Vito, le 21 janvier 2007 à 12:16

Par contre, avez-vous des photos des années 60 sur Silvia Monti? A bien cherché, il n'y a rien… Amicalement


Répondre

De Vito, le 21 janvier 2007 à 12:12

La version originale de "Cento Giorni" est sur l'album "Qualcuno mi puo'giudicare" de Caterina Caselli.


Répondre
....on rit comme à l'accoutumée....


De paul_mtl, le 23 décembre 2006 à 13:46
Note du film : 5/6

Oui effectivement Jarriq.

Son rôle de Tuco l'a sans doute cloisonné au western et son look de mexicain | sicilien ne l'a pas aidé aux USA dans la fin des années 60 et apres pour avoir un premier rôle.


Répondre

De PM Jarriq, le 23 décembre 2006 à 13:00
Note du film : 3/6

Oui, Paul. Je sais qui est le grand Tuco. Le non moins grand Eli Wallach. Depuis Les sept mercenaires, jusqu'au tueur bigleux de Coup double, en passant par le mafieux manipulateur du Parrain, et même le marchand de liqueurs de Mystic river, il a traversé le 7ème Art comme un grand second rôle, s'inscrivant dans les mémoires grâce au film de Leone. Je voulais seulement dire qu'il a sûrement fallu de drôles d'accords de copros, pour que l'interprète de Fortunat, se retrouve un jour face à Eli Wallach. A ce propos, il est étrange qu'après le succès mondial du Bon, la brute et le truand, Wallach soit immédiatement retombé dans les seconds rôles dans des films U.S. (L'or de Mackenna, où il apparaît le temps de se faire tuer), des spaghetti westerns de seconds ordre, et donc des coproductions internationales où il n'est que "guest". Il est pourtant l'attraction n°1 du western de Leone, et y fait une performance extraordinaire…


Répondre
au secours!


De frederic, le 8 avril 2005 à 20:13

Qui interprète la chanson quand Silvia Monti apparait au balcon?


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.034 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter