Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

La fin des portraits de groupe de Sautet.


De Frydman Charles, le 28 mars 2017 à 13:41
Note du film : 3/6

Lorsqu'il dicte ses mémoires Pierre Arnaud dit avoir été envoyé dans les "îles sous le vent" en Polynésie "après guerre on y envoie les juges débutants". Vers 23 mn Nelly tape sur l'ordinateur "Ururoa" sous la dictée de monsieur Arnaud , qui n'a pas trouvé ce nom sur un atlas. Il s'y trouvait dans sa jeunesse . Ce nom peut faire penser à Mururoa ,l'atoll du pacifique ou eurent lieu les essais nucléaires français. Mais il s'agit probablement d'Uturoa qui est la ville principale de l'île sous le vent Raiatea également en Polynésie française comme Mururoa . Les souvenirs de monsieur Arnaud ne sont peut-être pas aussi précis qu'il le croit. Car monsieur Arnaud est sûr l'orthographe du lieu ! Pas de doute , Ururoa est épelé par monsieur Arnaud et on voit le texte su l'écran de l'ordinateur, un ordinateur cathodique ! "Mais quand j'appris le lieu de ma première affectation,je cherchais le nom d'URUROA sur un Atlas , mais il n'y figurait pas . ………. J'avais 25 ans et je me disais que j'avais 20 ans à peine".

Le nom d'Ururoa apparaît comme nom propre en Nouvelle Zélande.Te Ururoa est un homme politique maori neo-zelandais .

Ci-après le script du film , p 5 sur télé scoop ou Pierre Arnaud évoque son envoie aux îles sous le vent .

P5 du script du film sur tele scoop

Ci-après le script du film avec l'extrait concernant URUROA : p 6 du script du film sur télé scoop

A la page suivante du script, p 7 la langue maori est évoquée, le maori est parlé en Nouvelle-Zélande ou dans les Îles Cook . Mais il en existe une trentaine de variantes et le maori tahitien est peut être parlé à Uturoa : p 7 du script sur Télé scoop

Pierre Arnaud, un juge reconverti dans les affaires, aujourd'hui retraité. Il relate un procès .

Ci-après un extrait du script :

"Le greffier interrogeait les témoins en maori".

L'hypothèse la plus probable est que Pierre Arnaud était en poste à UTUROA et non à URUROA. Une imprécision que l’on pourrait attribuer à la mémoire défaillante de Pierre Arnaud .


Répondre

De Tamatoa, le 5 mai 2014 à 16:11
Note du film : 4/6

Il ne s'illusionne pas : le tour du monde qu'il va commencer avec sa femme pour retrouver leur fils à Seattle, à l'autre bout du monde, n'est qu'une façon de combattre doucement la mort qui vient, mais sûrement pas d'oublier que la vie est finie.

Voilà à quoi sert un bon site de cinéma, agrémenté d'un forum intelligent : A trouver, à placer et à comprendre ce qui nous échappait…Je me demandais, en voyant dans les dernières secondes du film le regard lointain et triste de Serrault, ce qu'il pouvait bien véritablement éprouver.

Maintenant je le sais.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.014 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter