Forum - Sois belle et tais-toi - Abyssal
Accueil
Forum : Sois belle et tais-toi

Sujet : Abyssal


De Impétueux, le 30 juillet 2011 à 23:15
Note du film : 1/6

En regardant un film d'une aussi terrifiante nullité, puéril et violent tout à la fois, manquant de tout rythme et de toute idée, joué par quelques uns des plus mauvais acteurs du cinéma français (le pitoyable Darry Cowl, Henri Vidal, aussi figé que possible, René Lefèvre, dont la mine niaise surnage du Crime de Monsieur Lange par la seule magie du talent de Jean Renoir), en regardant d'un œil navré cette accumulation de bêtises, on en vient presque à comprendre les propos iconoclastes des cinéastes de la Nouvelle Vague

D'autant que figurent tout de même au générique Armand Thirard à la photographie, Alexandre Trauner aux décors, Jean Wiener à la musique, c'est-à-dire ce qui se faisait à peu près de mieux sur le plan technique à l'époque et que le réalisateur, Marc Allégret, certes le moins bon des deux frères, avait tout de même tourné Entrée des artistes et tournerait plus tard Un drôle de dimanche, qui ne sont pas mal du tout…

Alors ? Alors quoi ? Un titre qui, dans sa vigoureuse bêtise, vaut bien mieux que ce qu'il couvre et demeure encore à l'état d'expression emblématique ; une jeune actrice, Mylène Demongeot, que sa photogénie charmante avait alors placé aux portes du vedettariat sans lui permettre d'accéder pour autant à l'étage supérieur ; les jeunes Alain Delon et Jean-Paul Belmondo qui avaient tout de même encore bien du chemin à faire pour arriver où ils se placèrent quelques années plus tard… Mais il n'y a pas même les quelques croquis pittoresques qui, dans les pires navets, donnent à voir des mœurs, des visages, des attitudes, des lieux qui parlent à la mémoire… Paris, dans le peu qu'on en voit, est épouvantablement mal filmé, sans tendresse ni complicité, ce qui est presque un exploit…

Anecdote d'une grande bêtise, issue, paraît-il, d'un délire de Roger Vadim qui avait pensé cela pour Brigitte Bardot, scènes d'action risibles, invraisemblances psychologiques… Tout cela emploie des mots encore trop forts pour qualifier ce médiocrissime ectoplasme…


Répondre

De Gilou40, le 31 juillet 2011 à 00:31

Alors ça, c'est ce qu'on appelle une colère Impétueuse, fumante et noire !! Ou quand notre Ami regrette ses sous ! Et cela emploiT avec un T, c'est dire qu'il est en colère…


Répondre

De Impétueux, le 31 juillet 2011 à 09:12
Note du film : 1/6

Et toute honte bue, il corrige la faute et en effacera la trace….

Il était tard et un vieux whisky lui avait tourné la tête…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0084 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter