Forum - Nous voulons les colonels - Une farce mineure, mais qui a mis dans le mille...
Accueil
Forum : Nous voulons les colonels

Sujet : Une farce mineure, mais qui a mis dans le mille...


De Arca1943, le 14 mai 2004 à 10:41
Note du film : 4/6

…puisque à quelque temps de la sortie du film, en 1973, les Italiens apprirent, sidérés, qu'un certain prince Borghese, proche du MSI (néo-fasciste), bénéficiant de certaines complicités dans l'armée et les services secrets, avait tenté un coup d'état d'extrême-droite… qui a lamentablement foiré, comme dans le film !

Comparée à d'autres comédies signées par Monicelli et Age-Scarpelli, Nous voulons les colonels est une comédie à l'italienne réjouissante, alerte, portée par un Ugo Tognazzi en pleine forme, mais mineure, un peu pour les mêmes raisons que La Carrière d'une femme de chambre de Risi : c'est que les personnages principaux étant tous des (néo-)fascistes, les auteurs n'arrivent pas à les humaniser. Le résultat est un tir aux pipes satirique jubilatoire, assemblé par les mains expertes des meilleurs satiristes, mais où les personnages restent essentiellement des pantins : on ne sent pas ce souffle d'humanité sous-jacent à des chefs d'oeuvres tragicomiques comme Le Pigeon, La Grande Guerre, L'Armée Brancaleone ou Mes chers amis

Mais ça ne veut pas dire qu'il ne me le faut pas en DVD, bien sûr. Il me le faut. Et même, il VOUS le faut, lecteur ou lectrice qui passez.

Rééditons Nous voulons les colonels ! Rééditions la comédie à l'italienne !

Arca1943


Répondre

De david-paul, le 13 mars 2005 à 16:36

inspiré de faits réels ?


Répondre

De Arca1943, le 14 mars 2005 à 05:14
Note du film : 4/6

Mieux qu'inspiré de faits réels : imaginant une pitoyable et grotesque tentative de coup d'extrême-droite en Italie au moment précis – voire carrément pendant le tournage ! – où une telle chose était effectivement en train de se produire dans la réalité. Cela, Monicelli et Age-Scarpelli ne pouvaient pas le savoir : c'est environ deux ans plus tard que l'on a appris pour le coup avorté du prince Borghese… Je trouve que ça en dit long sur leur métier de satiristes.


Répondre

De paul_mtl, le 17 février 2006 à 01:25
Note du film : 6/6

Une EXCELENTE comedie italienne ! qui derriere les bouffoneries montre une strategie politique machiavelique tres interessante.

A l'epoque de Bush Junior, tout le monde devrait voir ce film !


Répondre

De vincentp, le 2 juillet 2006 à 00:17
Note du film : 4/6

Complètement d'accord avec votre avis, Arca. Cette comédie est plaisante, mais massacre si fort ses personnages qu'elle manque de subtilité, et est finalement un peu décevante -même si on passe un bon moment-. Cette façon de traiter un sujet, qui était d'actualité à l'époque avec la dictature grecque, mais qui ne l'est plus aujourd'hui, fait que ce film a vieilli. L'origine du fascisme est sans doute plus complexe que les éléments caricaturaux présentés ici (les vrais ressorts étant un certain contexte historique, la misère sociale, etc…).


Répondre

De paul_mtl, le 2 juillet 2006 à 16:44
Note du film : 6/6

Salut Vincent.p, as tu vu paul_XXL ?

J'ai comme l'impression qu'il s'est enfui a l'anglaise dans les couloirs de la cinematheque apres la .petite raclée virtuelle que je lui ai mis a distance. :D

ce film a vieilli

la pellicule ou le propos ?

:D

Si par hasard un etudiant (ou prof.) en sciences politique nous lit et a eu la chance de le visionner, j'aimerai bien connaitre son opinion sur la strategie politique utilisée dans cette comedie destinée au grand public.

Je pense que pour nos démocraties ce propos (et ce risque) reste et restera longtemps d'actualité. Il suffit de prendre du recul et savoir l'adapter a l'actualité du moment. C'est tjs la même chose le diamant se trouve parfois dans une gangue brunate qui lui donne l'aspect d'un vulgaire caillou pour l'ignorant.

Ce film est un tres bon éclairage d'un type de danger pour une démocratie comme avant lui de nombreux autres films ou documentaires Mr. Smith Goes to Washington, Citizen Kane, La marche sur rome etc …


Répondre

De anton pietro, le 19 septembre 2006 à 23:45

et bien je n ai vu du film que les deux tiers, mais je me suis régalé de voir un sujet lourd traité avec légéreté. J'ai aussi bien aimé voir un film vu du coté des conspirateurs c'est tellemnt rare, tellement drole que ça rend nos putchistes sympas.


Répondre

De sampierro corso, le 17 janvier 2007 à 00:46

formidable on rit de bout en bout du film c'est tellement drôle et pour une fois les gauchistes sont aussi ridicules que leurs opposants ça change! quelle rigolade quand les gardes frontieres avec leurs vélos se joignent aux troupes d'elites pour faire le putch comme si leur presence en déterminait la réussite…


Répondre

De fretyl, le 23 février 2007 à 15:35
Note du film : 5/6

Je souhaite voter pour une (ré)édition de ce film en DVD.


Répondre

De Sganarelle, le 22 septembre 2007 à 04:36

Excellent ! Si ce film ne fait pas dans la dentelle c'est parce qu'il s'agit d'une farce, d'une grosse comédie, mais derrière le rire pointe le sérieux. Tous les acteurs sont grotesques, qu'il s'agissent des putchistes eux-mêmes, des politiques, des journalistes… Le mieux est de le voir en VOST pour profiter de dialogues originaux savoureux. Cette oeuvre ce rapproche de "l'armée Brancaleone", une farce du même tonneau sur les exploits d'un chevalier et de ses suivants pendant le moyen-âge.


Répondre

De Arca1943, le 22 septembre 2007 à 05:32
Note du film : 4/6

Arrêtez-moi si je dis une bêtise, mais pourquoi pas un coffret "programme double" avec La Marche sur Rome de Dino Risi ? Avec le slogan "Deux farces antifascistes pour le prix d'une !", ça pourrait se vendre, qui sait…


Répondre

De fretyl, le 17 novembre 2008 à 14:55
Note du film : 5/6

Comment cela ce fait-il qu'une comédie aussi géniale ne soit pas été éditée en dvd ?

On attend, on attend…


Répondre

De Arca1943, le 17 novembre 2008 à 21:24
Note du film : 4/6

Et notons la participation amusée du Français Claude Dauphin dans le rôle du président de la République italienne et de François Périer dans celui d'un onorevole douteux. Au fond, c'est presque un film français…


Répondre

De Arca1943, le 23 septembre 2010 à 15:06
Note du film : 4/6

Dans le genre fausse joie, ça se pose là. Grrr ! Pendant quelques jours Nous voulons les colonels est apparu dans la rubrique "Nouveautés à paraître" de la FNAC. Puis il a disparu… sans laisser de trace. Torture psychologique ! C'est vrai quoi, je souffre horriblement. Qu'est-ce que c'est que ce désordre, pour ne pas dire ce bordel dans la distribution des DVD, avec ces sorties annoncées en catimini puis aussitôt annulées ? Il faut remettre de l'ordre et de la discipline dans tout ça ! Voilà bien pourquoi nous voulons les colonels !


Répondre

De Arca1943, le 29 septembre 2010 à 21:02
Note du film : 4/6

En creusant la Toile, j'ai obtenu des précisions. Cette sortie était prévue pour le 17 novembre 2010 chez SNC / Les maîtres du cinéma italien en même temps que Mon Dieu, comment suis-je tombée si bas? de Luigi Comencini et La Carrière d'une femme de chambre de Dino Risi. Monicelli-Comencini-Risi : ça faisait une belle sortie, pourtant… Que se passe-t-il ?


Répondre

De fretyl, le 29 septembre 2010 à 21:21
Note du film : 5/6

Nous voulons les colonels va t'il sortir en France ?


Répondre

De Arca1943, le 29 novembre 2010 à 16:13
Note du film : 4/6

Je refuse d'admettre que cette sortie annoncée pour aujourd'hui le 29 novembre n'aura pas lieu ! Nous voulons nous voulons les colonels !


Répondre

De verdun, le 1er septembre 2014 à 19:48
Note du film : 4/6

Le générique annonce la couleur: Nous voulons les colonels sera une comédie rythmée, enjouée et haute en couleur.

On jubile devant le jeu de massacre auquel se livre Monicelli, tirant à boulet rouge sur les militaires séniles et toute la conjuration de débiles participant à ce coup d'Etat improbable… Cette comédie à l'italienne d'une éblouissante liberté de ton nous manque mais elle a aussi ses limites.

Le problème est, selon moi non point tant le manque d'humanité pointé par Arca que le manque total de suspens du film: on se doute qu'une telle armée de branquignols n'a aucune chance de réussir son coup.

Ugo Tognazzi lui-même le pensait: "je l'aurais fait de manière moins burlesque, j'aurais rendu les généraux moins bouffons, ridicules dans leur comportement mais plus sérieux dans leur caractérisation (…) En donnant au film un aspect plus sérieux, le coup d'Etat préparé par les officiers aurait été plus crédible et l'échec de la tentative plus surprenant." (in Le cinéma italien volume 2, 10-18,1982- entretien avec J-A. Gili, pages 319-320).


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.023 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter