Forum - Rambo - Avis
Accueil
Forum : Rambo

Sujet : Avis


De fretyl, le 13 août 2007 à 00:19
Note du film : 4/6

Vraiment, lorsqu'on voit le premier Rambo on peut se demander comment les scénaristes ont pu dans les épisodes suivants tombés aussi bas.
En réalité il n'y aurait pas due y-avoir de suite, l'histoire de se pauvre type paumé qui revient du Vietnam, fait légèrement pensée a celle de Taxi driver. Mais certainement que si l'affiche du film (Qui d'ailleurs ne colle pas avec l'ambiance générale du film)avait été autre Rambo aurait été vu d'une autre manière par le public .

C'était l'époque ou Stallone avait du génie, il y-est excellent et captivant pendant tout le long du film. Cette chasse à mort fait de violence, de haine et tournée dans des payasages hivernal n'a rien perdu de sa force.


Répondre

De Arca1943, le 13 août 2007 à 06:03
Note du film : 4/6

Je profite de ce fil sur le premier Rambo (qui aurait dû rester unique, en effet) pour rappeler d'autres bons films de mon compatriote Ted Kotcheff : La Belle des Îles (John Mills et James Mason !), Life at the Top, sequel mésestimé de Room at the Top, The Apprenticeship of Duddy Kravitz (Richard Dreyfuss et Micheline Lanctôt !), Joshua Then and Now (James Woods et Gabrielle Lazure !), les deux derniers d'après un roman de son copain Mordecai Richler. Son film le plus injustement méconnu est Split Image, tourné la même année que Rambo, sur le monde des sectes religieuses (enfin, ça commence par une commune et ça évolue en secte), avec encore James Woods. Je crois ne pas voir vu Winter People, avec Kurt Russell, ni son western Billy Two Hats. Who is Killing the Great Chefs of Europe? était une amusante pochade, avec en bonus des numéros de Robert Morley et Philippe Noiret. Mr. Kotcheff a également tourné de mauvais films, mais je ne les nomme pas !


Répondre

De PM Jarriq, le 13 août 2007 à 09:07

Le premier Rambo est effectivement une résussite, que les années n'ont pas trop entamé. Il est à noter que le film est sorti un an après Chasse à mort, de Peter Hunt, qui racontait une histoire assez similaire, située dans le Yukon. Les péripéties étaient très semblables, certaines situations exactement identiques (le saut sur l'arbre), mais le film était moins efficace. Le scénario de Rambo a longtemps traîné à Hollywood et était tiré d'un roman, alors que celui de Chasse à mort était inspiré de faits réels. A savoir lequel s'est nourri de l'autre…


Répondre

De droudrou, le 13 août 2007 à 12:39

Mon préféré c'est la parodie du 2ème avec Sheen (je ne sais plus lequel !)


Répondre

De vincentp, le 24 juin 2009 à 22:27
Note du film : 5/6

5,5/6 Revu en hd-dvd, et une image superbe. Quelques impressions, rapidement… La photographie de Andrew Laszlo (Southern comfort,…) est magnifique. On retrouve comme dans Southern Comfort ces plongées saisissantes sur un milieu naturel dense -de végétation- et angoissant. La bande sonore de Jerry Goldsmith, est quant à elle totalement remarquable de bout en bout, soulignant parfaitement les moments dramatiques, ou les séquences d'action.

Ce récit est simple, et très très bien développé. Parfaite alternance d'actions et d'éléments de réflexions. Cette histoire a un sens, offre des points de vue croisés et contradictoires. Beaucoup de finesse pour caractériser les personnages, y compris les secondaires (comme la vieille dame qui étend son linge, et porte sur les vétérans du 'Nam un regard empli de méfiance : le regard de "l'Amérique"). Ajoutons que la mise en scène de Kotcheff est efficace, impulsant un dynamisme constant à ce sujet, et parfois brillante (tels ces ralentis, qui mettent en relief les effets d'une cascade). Et les acteurs sont tous excellents.

Un petit classique, qui surnage du tout-venant, et se regarde aujourd'hui encore avec un immense plaisir. Dommage que ce volet ait donné naissance à un mauvais filon…


Répondre

De fretyl, le 24 juin 2009 à 23:19
Note du film : 4/6

Un mauvais filon c'est à voir… Rambo II n'est, malgré ses défauts et quelques plans cocasses, pas détestable et garde les caractéristiques du bon film de guerre. Et fraichement, alors que personne ne l'attendait, Stallone c'est miraculeusement rattrapé avec un excellent John Rambo.
En fait c'est surtout le troisième épisode qui pose un problème à toute la série. La démesure de cet épisode (devenu mythique de par sa bêtise) aura plus que n'importe quel film, largement participé à la mise à mort cinématographique de Stallone et à la moquerie persistante autour de la série Rambo.


Répondre

De fretyl, le 25 juin 2009 à 09:41
Note du film : 4/6

Dans Rambo II le gros problème venait surtout des cinq dernières minutes, ou Stallone se lançait à la hâte dans un plaidoyer pour le patriotisme américain complètement naze ; alors qu'à la fin du premier Rambo s'en prenait à l'armée et fondait en larmes après un paragraphe antimilitariste.
Mais Rambo III renforce encore plus les défauts du deuxième. L'histoire en elle même est bien inscrite dans l'anti communisme de la guerre froide. Et puis l'on a jamais vu des dialogues aussi pauvres (Ou sont les missiles – Dans ton cul) (Qui êtes vous ?-Ton pire cauchemar) et un peu comme dans Le Justicier de New York les scènes d'action sont bien filmées mais le film pêche par des abus en tous genre.
Qui n'a pas ri en voyant Rambo foncer sauvagement avec son tank, dans le gros hélicoptère qui arrive en face, ou se désinfecter sa blessure avec une balle de fusil dans la grotte.
Dans ce film, Rambo devient un espèce d'Hercule moderne, renforce certainement son statue et confirme sa mystifications auprès des fanas de la série, mais pour une large partie du public Rambo III a sans contexte été le film de trop.


Répondre

De vincentp, le 25 juin 2009 à 14:35
Note du film : 5/6

Comme Frétyl, je trouve que Stallone, présenté souvent comme l'archétype du gars-bas-du-front fait preuve de génie dans ce rôle.


Répondre

De Reznik, le 26 juin 2009 à 05:38
Note du film : 5/6

First blood n'a jamais été antimilitariste. Dans son pays d'origine il n'a été ni conçu, ni reçu ainsi. C'est une lecture strictement européenne (voire française) du film que d'y voir une dénonciation de la guerre alors que le film milite au contraire pour la juste reconnaissance de ceux qui l'ont mené (le monologue final est limpide, Rambo regrette la solidarité et le sens des valeurs du corps militaire, choses qu'il ne retrouve pas dans la vie civile, présentée comme ingrate ) !!! C'est ce même point de vue erroné qui a donné l'illusion que les 2 suites de George P. Cosmatos et Peter McDonald reniaient leur aîné alors qu'elles ne font que prolonger (de façon parfois exacerbée il est vrai car le contexte politique et social y était alors favorable quant le 1er film avait à l'époque une portée dénonciatrice -mais dans une visée conciliatrice)) l'esprit du 1er film. Rambo => frustration, Rambo II => revanche, Rambo III=> épanouissement.


Répondre

De Torgnole, le 26 juin 2009 à 09:21
Note du film : 5/6

Assez d'accord avec ce dernier point de vue, j'ajouterai que le dialogue final est une concession facile pour justifier la psychologie du personnage et ses actes barbares: la confession des horreurs vécues durant la guerre du Viet-Nam l'a rendu ainsi, c'est pas sa faute, dans l'fond c'est un brave gars. Mais en tant que spectateur de base, on ne peut que se réjouir de voir Rambo mettre une branlée à tous ces peigne-culs (je ne m'avancerais pas sur une évolution continue et cohérente du personnage car je ne me souviens pratiquement plus ni du 2 ni du 3 mais le plus récent reprend cette idée de punisseur violent tout en développant une philosophie du guerrier dont Rambo fait office de gourou). Ce guerrier s'assume de plus en plus au fil des épisodes et le personnage s'apprécie comme tel, on a souvent hâte de voir ses prouesses face à l'ennemi, le méchant ici est clairement défini, aucun des policiers du premier opus n'est attachant, ni aucun des ennemis qu'il combat dans chaque opus, ce qui légitime les actions violentes du héros et les rend limite jouissives.


Répondre

De Reznik, le 28 juin 2009 à 01:45
Note du film : 5/6

Tout à fait.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.015 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter