Forum - Le Projet Blair Witch - Avis
Accueil
Forum : Le Projet Blair Witch

Sujet : Avis


De Patrice Dargenton, le 5 avril 2002 à 14:57

Si vous vous attendez à voir de la sorcellerie en direct live, vous allez être déçu, il ne se passe rien (ou presque) dans ce film : pas un ectoplasme ! C'est seulement une variante sur le thème on joue à se faire peur. Pourtant le suspense tient bien dans la mesure où l'on espère qu'il va se passer quelque chose de vraiment intéressant et original : l'idée que l'histoire est directement le résultat d'un film d'amateur est forte et laisse espérer un effet réaliste plus important qu'un scénario mis en scène. Dommage, dans le fond ce n'est pas une si bonne idée que de faire durer le suspense sans qu'il n'arrive rien de concret au bout du compte (devant la caméra en tout cas), même si c'est plus réaliste, l'effet ne repose plus alors que sur la peur de l'inconnu, ce qui est trop banal et assez décevant.

D'un autre coté, si les cinéastes amateurs avaient assistés à un sabbat de sorcellerie, ils auraient sans doute eu du mal à continuer à filmer ! dans le making-of, on comprend que ce film est une reconstitution d'un projet qui à réellement eu lieu en 1994, les 3 étudiants sont toujours disparus et les bandes vidéos n'ont été retrouvées qu'un an plus tard sous un tas de pierres n'ayant pas bougé depuis des siècles (malheureusement, l'enquête de police est assez maladroite pour laisser un doute) : il reste maintenant à tourner le retour du projet Blair Witch dans lequel on verra sans doute le tournage du n°1 avec ses phénomènes paranormaux cette fois (et garder l'explication complète de la tragédie de la sorcière de Blair pour le n°3), ce qui pourra peut être absoudre le problème de l'exploitation commerciale de la disparition de trois personnes.Patrice Dargenton (Mon site)


Répondre

De fredouille1211, le 23 novembre 2005 à 13:35
Note du film : 5/6

Impitoyablement, les 3 jeunes gens suivent avec leur caméra leur destruction psychique face à une situation toujours plus précaire. Il demeure étonnant qu'au-delà d'une commercialisation innovante, le film fonctionne comme un film d'épouvante relativement démodé puisque, hormis des bâtons et des pierres, les protagonistes ne trouvent rien d'autre devant leur tente le matin. Mais en fait, il n'y a rien à voir – dans des images parfois complètement noires où l'on ne peut rien reconnaitre, l'horreur n'existe que là où elle est encore la plus angoissante : dans notre tête !


Répondre

De Impétueux, le 28 avril 2006 à 16:58
Note du film : 5/6

C'est tout à fait cela ; et puis qui ne s'est jamais trouvé dans la solitude d'une forêt en fin d'automne, avec, à la nuit précoce, l'obscurité profonde et d'apparence hostile, les bruits des arbres et des animaux, la crainte de s'être égaré (qui peut aller jusqu'à la panique), le sentiment d'être dans un univers différent du sage ordonnancement de la ville ? Quelle que soit la qualité des films de vampire, des Alien voire des Freddy, bien qu'on sache qu'il puisse exister des psychopathes comme dans Le silence des agneaux ou Vendredi 13, on n'a, sauf exception, qu'une connaissance très cérébrale de cette peur…c'est une peur qu'on se crée… Pas une de celles que l'on ressent en ré-éprouvant des terreurs – ou plutôt des angoisses – déjà approchées…


Répondre

De Impétueux, le 7 juillet 2006 à 16:47
Note du film : 5/6

J'ajoute à ce message précédent – dont je ne retire pas un iota, bien sûr – que ce Projet blair witch est un miracle revigorant de la magie du cinématographe : il n'est pas besoin toujours de trucages compliqués, d'effets spéciaux sophistiqués, de développements numériques, de maquillages hallucinants pour faire jaillir la terreur et l'ancrer durablement.

Après tout, le langage cinématographique s'est nourri, dès l'origine de la litote, du raccourci, du symbole et n'a jamais négligé l'allusion.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0027 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter