Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Subversif, mais sans excès


De vincentp, le 21 juin 2015 à 00:10
Note du film : 5/6


Une vision subversive, mais sans excès, de la pratique de la religion catholique à l'intérieur d'un couvent, lieu emblématique, selon le cinéaste Walerian Borowczyk, adaptant librement un récit de Stendhal. Le couvent bruisse de rumeurs, de complots, de chapelles dignes d'un congrès d'un parti politique français, avec ses penseurs orthodoxes, modernistes ou frondeurs. Les jeunes nonnes, soumises aux exigences de leurs corps, affrontent le regard sévère de la mère supérieure et de ses assistantes.

Intérieur d'un couvent (1978) m'a subjectivement paru très réussi sur un plan cinématographique : bien filmé, de façon non conventionnelle (caméra tremblotante pour représenter des points de vue subjectifs guère assurés à l'intérieur des couloirs étroits de l'établissement). La musique (orgue ou violon) est très bien employée, pour construire le récit. Et surtout le sujet relatif au titre de l'oeuvre est bien traité. On conclut que l'homme et la femme ont besoin l'un de l'autre pour atteindre la grâce terrestre.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0056 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter