Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Dantesque et perturbante satire

VOTE
De Arca1943, le 10 octobre 2009 à 19:37
Note du film : 5/6

Amateur insatiable de comédies italiennes, je n'ai jamais été un très grand fan de Lina Wertmüller, mais je dois dire qu'elle a frappé très fort avec cette comédie satirique dantesque où Giancarlo Giannini brille de tous ses feux. Comme pour le précédent Film d'amour et d'anarchie, autre réussite que je lui concède, le fait de planter son type de satire coup-de-poing dans un cadre historique lui fait le plus grand bien ; en général, je trouve rapidement oiseuses et artificielles les confrontations politico-sexuelles chères à l'auteur, mais pas ici. Pasqualino ne fait pas, mais alors vraiment pas dans la dentelle, c'est un film perturbant – ça se passe en grande partie dans un camp de prisonniers nazi – mais ça vaut vraiment la peine. Le regard qu'un satiriste porte sur le monde en vient-il forcément à la misanthropie ? La question se posait dès la terrible introduction où des images de destruction de toute sorte – tirées d'archives, si je me rappelle bien – son commentées par Pasqualino en voix off. Au plan humain, les scènes où le combinard Pasqualino entreprend de séduire l'énorme commandante du camp nazi (Shirley Stoler) pour échapper à la mort sont à la limite du supportable. Mais j'ai encore en tête la réplique : « Vous minables macaronis, vous survivez à tout, comme les rats, tandis que nous qui voulions ériger une race de seigneurs sommes en train d'échouer lamentablement », qui traduit bien le ton et le propos du film.

Et voilà, un autre vote.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0022 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter