Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Critique


De dumbledore, le 29 janvier 2003 à 00:00

Les tribulations amoureuses d'un garçon coiffeur, ça a quelque chose d'un peu has-been. Et effectivement, le film est on ne peut plus ancré dans son époque, à savoir le milieu des années 70. Cela se retrouve dans les costumes, dans les décors, mais surtout dans les coiffures et les tignasses qui évoluent devant la caméra sont toutes plus impressionnantes les unes que les autres. A cet égard le film a assez vieilli, même au niveau de sa mise en scène très pépère et convenue. Mais heureusement, l'humour reste encore efficace : que ce soient les scènes de coiffure dignes d'une séance de photos de mode dans le côté symbole sexuel et soumission féminine ou bien encore une longue scène de dîner mondain ruiné par l'ivresse d'une maîtresse mécontente…

Mais à l'instar de La Fièvre du samedi soir, Shampoo est un film sur une époque, portant un regard tout à la fois amical et cruel sur ses défauts. Le personnage incarné par Warren Beatty n'est d'ailleurs pas très loin de celui de John Travolta : doués dans une discipline à la mode (coiffure pour l'un/danse pour l'autre), hommes à femmes, ayant un projet d'avenir et se trouvant finalement le nez dans le ruisseau des illusions perdues.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.0019 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter