Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Une perle


De Frydman Charles, le 4 octobre à 12:12
Note du film : 5/6

Melleville collectionne les automates "Ça le repose des humains". Clown

, violoniste
Vers 17 mn le président Melleville s’amuse avec un jouet,le fait rouler sur la table (grâce probablement à un mécanisme à remontoir), c’est un clown à roulettes qui tient une valise. Le clown s’appelle Adolf !
.Le fils de Mascaret s’amusera plus tard , à 34 mn 40 s avec un autre jouet mis probablement à disposition par l’hôtel , une danseuse noire . Le portier de l’hôtel emportera le jouet sans que le fils Mascaret le voit ,afin de l'offrir au multi millionnaire deguisé en pauvre, il savait que Melleville aime les jouets mecaniques. Le fils Mascaret ne comprendra pas la disparition du jouet et le cherchera dans la poche de son père . Berthier reçu comme s’il était le milliardaire se verra offrir le jouet par le portier. Vers 50 mn Melleville sympathisera avec Berthier, remarquera le jouet danseuse sur un meuble dans la chambre de Berthier , le prendra et s’assoira auprès de Berthier. Berthier offre le jouet à Melleville qui le remontera en tournant la clef dans le dos. Puis Melleville offrira le jouet danseuse au fils Mascaret heureux de retrouver son jouet . A noter que Melleville avait proposé à Valentin de garder son prénom et de s’appeler monsieur Valentin. A l’hôtel Valentin Fortichet se presente donc comme etant Valentin Forti…sans terminer son nom, il sera appelé monsieur Valentin par la suite . Melleville se presente à l’hôtel comme étant le premier prix, donc Fortichet, sans préciser son nom, il dira à Berthier s’appeler Fortichet. Ainsi dans l'inversion des rôles Valentin Fortichet se verra attribuer son prénom comme étant son nom, alors que son nom sera pris par Melleville. Erich Kästner, l'auteur du roman Trois Hommes dans la neige (1934) sujet du film , s'opposait au nazisme. Les livres d'Erich Kastner furent brûlés à la demande d'Hitler dans des autodafés en 1933, Un clown Adolf peint en Californie en 1943 par Harald Engman :


Répondre

De riccardo, le 16 décembre 2010 à 14:24

Une perle du cinema français que René Chateau nous avait fait découvrir . Une comédie de grande qualité ,brillament interprété par M .Dearly ; P. Brasseur ; P .Larquey. Ces Films sont appelés à DISPARAITRE de nos ecrans à cause du FORMAT et du blu-ray et du FRIC. JE CROIS QUE JE VAIS regarder les films érotiques de cineculte : QUELLE CULTURE…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.0032 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter