Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Plus de réflexion que d'intrigue


De Frydman Charles, le 10 septembre 2023 à 09:57
Note du film : 4/6

Scène d'anthologie lorsque vers 1 h 18 mn le professeur Michael Armstrong piège le professeur Lindt en faisant ressortir son orgueil afin de lui soutirer un secret, un projet anti missile,gamma 5, que les américains n’ont pas réussi à élaborer, L'orgueil de Lindt Le secret du professeur Lindt il l’obtiendra en jouant sur son orgueil, en le provoquant au cours d’une joute intellectuelle au tableau noir.

. Je n'ai pas compris la démonstration sans doute fictive, mais le genre de formules trigonométriques au tableau se trouve dans le signal sinusoidale. Armstrong ecrit des equations differentielles avec ces elements trigonometriques.
Avant le professeur Lindt le professeur Armstrong ecrit une formule qui semble très savante…en fait elle fait allusion à une formule élémentaire de trigonométrie : Si le vecteur Rs est de la forme (omega*t+phi,Asin(omega*t+phi)+Bcos (omega*t+phi)),sa dérivée seconde est bien (0, -omega^2*Rs))
En développant les formules de Lindt on trouve des éléments des équations d'Armstrong. Les sciences exactes dans le rideau déchiré Une autre scène d'anthologie plus marquante est évidemment l'assassinat de Gromek. Le reste du film sur la guerre froide nous plonge dans des années 1960 révolues. Le film manque du suspens des films policiers de Hitchcock. Un certain suspens toutefois après le cours du professeur Lindt. Bien que l'excellent homme qui en savait trop soit un film d'espionnage, le suspens y est à son apogée avec les coups de cymbales.


Répondre

De tietie007, le 2 juin 2016 à 18:22
Note du film : 1/6

Tout à fait …d'ailleurs c'est ce côté "studio", chez Hitchcock, qui fait bizarre aujourd'hui …ça fait un peu carton-pâte. Truffaut qui peut-être le chantre du cinéma-vérité, avec La nuit américaine, par exemple, s'est mis à adorer un cinéaste qui tournait exclusivement en studio alors qu'à l'époque, la caméra sortait de l'espace confiné et superficiel des studios pour tourner en extérieur. Les grandes innovations cinématographiques à l'époque se passaient en Europe, en France et en Italie, avec Fellini et Antonioni, notamment. Et par rapport à ce cinéma d'avant-garde, Hitchcock apparaissait très désuet.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.0059 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter