Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Ils ne m'échapperont pas


De vincentp, le 7 décembre 2014 à 21:32
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Film sublime, suivant Le general della Rovere (1959) et Inde, terre mère (1960) dans la filmographie de Roberto Rossellini. Soit trois chefs d'oeuvre consécutifs. Era notte a Roma (1960) est une oeuvre sombre et étrange qui porte sur les incertitudes des pensées, des émotions, des valeurs, de l'Italie du milieu du vingtième siècle, en phase de rupture à la chute du fascisme. Ceci par le biais d'un récit réunissant des personnages italiens, un russe, un américain et un anglais, au sein d'une Rome nocturne, sous la pluie, avant le Noel de 1943, alors que les alliés remontent vers la capitale italienne.

Rossellini maîtrise -c'est une évidence- à la perfection les facteurs temps et espace et réalise une démonstration brillante de mise en scène, ceci au service d'une histoire. Les quinze premières minutes de l'oeuvre, nocturnes, tout en mouvement, porteuses d'une forte tension dramatique, nimbées d'un épais mystère, conduites avec une grande économie de moyens, sont prodigieuses. La partie sonore (bruitages inquiétants, et musique lancinante de Renzo Rossellini) concourt à la création d'une atmosphère faite de tensions permanentes. Le cinéaste a pris le virage de la modernité des années 1960, ses personnages possédent une part d'ombre et de lumière, sont tout sauf manichéens, et tâtonnent vers leur salut.

Et puis il y a une prise de recul fantastique par rapport au sujet. Le cadre politique, social, idéologique est planté par des images, des dialogues, que le spectateur peut traduire et interpréter à sa guise. La thématique est vaste et fait l'objet de développements magistraux. Des pistes sont lancées pour donner un sens au récit (le cinéaste est d'obédience catholique) mais le spectateur reste maître de son jugement. On a du mal à comprendre au final pourquoi ce film -que je qualifierais de grandiose- n'est pas plus connu… Il a sa place de mon point de vue parmi les cent meilleurs films italiens…


Répondre

De Arca1943, le 21 octobre 2010 à 03:10

Je viens de revoir Le Général della Rovere. Sacré film ! Alors que voulez-vous, je veux voir le suivant…

Et c'est avec Giovanna Ralli, qu'il ne me déplaît pas de voir ainsi en tête d'affiche…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.033 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter