Forum - La Nuit merveilleuse - 74 ans ...
Accueil
Forum : La Nuit merveilleuse

Sujet : 74 ans ...

VOTE
De Tamatoa, le 7 novembre 2014 à 22:33
Note du film : 4/6

1940-2014 … Je me vois, non pas dans l'obligation, mais dans la joie de vous entretenir encore d'une vieillerie Française de 74 ans d'âge … Vue dans des conditions que je qualifierai d'horribles (une VHS qui a du être lue quelques millions de fois !), je garde quand même de ce film un sentiment de bien-être. La nativité vue à travers la débâcle de 1940. J'annonce la couleur : c'est gros. Très gros. Avec des clichés redondants et des ficelles grosses comme les amarres d'un bateau. Mais que vous dire ? Malgré le côté un peu niais de la chose, on se laisse prendre au jeu. Tout est calme dans ce film. Malgré la guerre susurrée en arrière plan, tout est tranquille dans cette ferme ou débarquent Jean Daurand le menuisier (Ils auraient pu pousser jusqu'au charpentier) et sa femme Marie, Janine Darcey enceinte, sur le point d'accoucher. Aviez vous déjà remarqué comme Janine Darcey était belle ? Et là, bien sûr, je m'adresse aux vieilles peaux qui hantent ce forum. Qu'est-ce qu'elle est jolie ! Enfin passons.

Oui, c'est un film très paisible, très sain qui nous ai proposé. Avec un Fernandel sobre, qui n'en rajoute pas, ses petits moutons sous les bras. La chronique simple d'un soir de Noël dans une ferme au milieu de nulle part. Une ferme dirigée comme l'aurait fait Gabin dans La horse par un jeune Charles Vanel qui veut à tout prix, et on se demande bien pourquoi, imiter Raimu. Certes nous sommes Sous le ciel de Provence en cette nuit de la nativité, mais quand même ! C'est peut-être la seule chose qui cloche dans ce film. Et tel le poisson pas frais, il "insiste" le père Vanel. Curieux… Par contre, Madeleine Robinson, réfugiée elle aussi dans ce havre de paix où on se pousse pour que tout le monde ai chaud, n'a qu'une réplique à dire. Et elle l'a dit si bien ! Quand elle a fermé ses grands yeux pour toujours, harassée par le chagrin, le 1er Aout 2004, s'est-elle souvenue d'avoir tourné ce film à l'âge de 24 ans ?

Autrement quoi vous dire ? Que tout ça est bourré de bonnes intentions, que bien des yeux ont dû rougir en sortant du cinoche à cette époque. Et que, mon cœur de vieil artichaut aidant, je peux comprendre. Jean-Paul Paulin, je ne connaissais pas ce réalisateur. A moins que ma mémoire… Mais il réalise là quelque chose empreint de douceur, de simplicité, de paix. Oui, voilà le mot qui résume bien ce film : la paix. Derrière la guerre, la paix. On y aperçoit quelques têtes connues : Charpin, très vite, qui repoussera les amoureux en détresse et se dépêchera d'aller rejoindre La fille du puisatier. Delmont, dont on se demande si il a été jeune un jour ou encore Milly Mathis dont on se doute bien qu'elle n'a jamais été mince… Les rois mages seront incarnés par trois ouvriers fuyant la guerre et qui, trouvant également refuge dans cette ferme si bienveillante, laisseront chacun au bébé qui vient de naitre (74 ans aujourd'hui) un objet qui leur est cher. Je vais faire hurler mais tant pis : moi je suis client. Et cette vieillerie là, je veux la réanimer. Je lui ai déjà redonné vie en la regardant. Je vais essayer de la ressusciter en votant pour un très improbable DVD.

Parce que c'est terrible un film qui meurt… Et puis quoi ? Ce truc là, il y a quand même deux mille ans qu'on en parle, non ?


Répondre
VOTE
De Impétueux, le 8 novembre 2014 à 12:44

C'est bien volontiers que vous avez mon vote, Tamatoa, pour au moins trois raisons que j'énumère par ordre d'importance :

1 – J'avais trouvé, de ce même Jean-Paul Paulin, qui n'a pas fait grand bruit, bien intéressant et pas mal conçu, le film patriotique Trois de Saint-Cyr, vu l'an dernier.

2 – La date de présentation de La nuit merveilleuse montre assez clairement que c'est une oeuvre de circonstance issue des premiers temps de Vichy, qui se voulaient édifiants et qu'il n'est pas mauvais pour la culture historico-cinématographique de chacun que ce genre de films soit présent dans les DVDthèques.

3 – Mais surtout parce que ça fait un bon moment que je suis fan de Janine Darcey, trouvant que sa carrière et son succès furent bien minces en regard de sa beauté et de son charme. Je l'ai dit sur le fil d'Entrée des artistes (en me référant aussi à Remontons les Champs-Élysées), sur celui des Petits riens, sur celui du Carrefour des enfants perdus… Mais je pense que son vedettariat (relatif) entre 40 et 44 lui a porté plutôt tort…


Répondre

De Commissaire Juve, le 8 novembre 2014 à 13:07
Note du film : 2/6

Oh, j'aimerais bien voir ça. Mais quand tu dis que Vanel imite Raimu, tu veux dire qu'il prend "l'accent" ? Si oui, oooh coquin de sort ! ça doit être terrible !

EDIT : mais je vois que c'est René Chateau qui l'avait sorti en VHS. Si ça se trouve, il refera surface en DVD un de ces quatre.


Répondre

De Tamatoa, le 8 novembre 2014 à 17:26
Note du film : 4/6

je dois à la vérité de dire, Impétueux ami, que le rôle de la jolie Janine Darcey, dont j'ai expressément demandé une photo accolée à son nom à Spontex notre berger, est fort court. Elle arrive, elle sourit, se couche et accouche. Mais avec un charme …

Oui, M'sieur l'commissaire, Vanel imite Raimu , prend et amplifie son accent et sa manière outrancière de parler. Et ça n'était pas nécéssaire . Par contre, que vous vous fendiez d'un vote, ça peut l'être …


Répondre

De Commissaire Juve, le 8 novembre 2014 à 18:54
Note du film : 2/6

J'ai voté, mais ça n'a pas marché. Je vais réessayer.

EDIT (22h48) : J'ai fini par trouver le film sur Y*** et… beuh ! Comme le dit si bien un des trois "rois mages" : j'ai vu et j'ai été déçu ! Une histoire de santons réalisée / jouée comme un spectacle de patronage ! Et Vanel en Raimu… oooh bonne Mère ! C'est vraiment du Pagnol de Prisunic ! Je retire mon vote.


Répondre

De Tamatoa, le 9 novembre 2014 à 14:52
Note du film : 4/6

Je retire mon vote .

Alors c'est chacun pour sa gueule ? C'est sympa pour les copains ! Je vous avais prévenu que ce n'était pas un chef-d'oeuvre ! Je crois en avoir dénoncé tous les défauts. Curieuse réaction, M'sieur l'commissaire ! J'aimais déjà pas trop la police ..


Répondre

De Commissaire Juve, le 9 novembre 2014 à 21:11
Note du film : 2/6

Ben, justement : je suis sympa pour les copains, je leur épargne une grosse déconvenue et de l'argent dépensé inutilement. Le seul truc valable, dans ce film, c'est le passage où Fernandel parle de sa mère enceinte et de sa propre naissance (l'histoire avec l'âne). Le reste fait vraiment peine à voir et à entendre.


Répondre

De Tamatoa, le 9 novembre 2014 à 22:47
Note du film : 4/6

Mais on ne vous demande pas de l'acheter !! On vous prie de faire en sorte que chacun puisse se faire une idée ! Déconvenue, déconvenue : Qu'est-ce que vous en savez ? Et puisque vous dites que le film se trouve sur Youtube, j'invite chacun (du moins ceux que ça intérêsse ) à le voir .

"-Akuala n'a aikola aikuan, l'commissaire !-"


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.021 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter