Forum - 2012 - On en a pour notre argent !
Accueil
Forum : 2012

Sujet : On en a pour notre argent !


De grosseschnell, le 22 novembre 2009 à 19:57
Note du film : 3/6

Super !… Je n'ai jamais autant ri… Ils sont vraiment forts ces américains. Le héros, paumé et largué par sa femme, arrive à devenir copain avec son "remplaçant"… Manque de pot, ce dernier ne survivra pas (malgré les efforts de son rival) ; ce qui permettra au héros d'avoir les coudées franches pour reconquérir sa femme.. Dommage c'était bien parti pour un ménage à trois…

Ajoutez à cela une bonne dizaine de personnes qui vivent des histoires compliquées et vous aurez compris que tout ce beau monde se retrouve dans un vaisseau qui ressemble à s'y méprendre à celui imaginé par Mel Brooks dans "La Folle Histoire de l'Espace"…

Les clichés traditionnels pour américains "pop-cornés" ne manquent pas…. Le gros russe friqué et antiphatique… La fille puinée du héros qui "ne fait plus pipi dans sa culotte" à la fin des 2 H 40… La fille du Président des USA (un black qui se sacrifie d'ailleurs) qui tombe sous le charme d'un jeune informaticien qui trouve réponse à tout… La Reine-Mère Elisabeth qui embarque avec l'un de ses chiens, suivi par le Prince Consort… Quid du Prince Charles ? (à mon avis c'est à cause de Camilla)… Belle image furtive qui prouve que la Royauté est bien présente contre vents et marées (Cf/le magnifique chapeau arboré par ladite Reine dont l'une des mains retient fébrilement la tenue sur sa tête royale)… Je citerai encore le "petit chien" sauvé in extremis et qui a des dons innés pour figurer dans le "Plus grand cabaret du monde" de Patrick Sébastien (chien fildefériste)… Enfin, etc… etc…… passons, sinon il y en aurait pour des pages !….

Ah ! j'oubliais : dernières images… Le Commandant du Vaisseau, grâce aux informations satellitaires (ça marche encore)…. dit : "cap sur l'Afrique"… C'est le seul endroit qui n'est pas touché par le cataclysme… Alors là je me marre… On peut supposer qu'il y a encore des autochtones là-bas… Et voilà… les américains rescapés vont les faire bosser, monter des multinationales… et c'est reparti mon Kiki !…. L'Histoire n'est-elle pas un éternel recommencement ? Ah ! j'oubliais encore… Les trucages sont assez réussis, mais surréalistes… Les différentes bandes-annonces montrent la quasi-totalité de ce qu'on peut voir.


Répondre

De droudrou, le 22 novembre 2009 à 22:26
Note du film : 2/6

Le herr professor Grosseschnell a dit l'essentiel en cette simple phrase : Les trucages sont assez réussis, mais surréalistes… Les différentes bandes-annonces montrent la quasi-totalité de ce qu'on peut voir. comme film catastrophe c'est une grosse catastrophe car de l'ensemble aucun personnage n'émerge pour lequel nous éprouvons un quelconque sentiment et dont les péripéties pour survivre sont notre centre d'intérêt ! Après avoir vu le film je me ficherai pas mal de ce qui va advenir des survivants ! Emmerich n'est pas un grand sentimental : avant toute chose il fait dans les effets spéciaux ! Les raisons que vous aurez d'investir dans le dvd en mars 2010 prochain (à moins que la grande catastrophe ne soit plus précoce) outre tester votre installation vous dire que vous avez la chance d'être en vie !… et essayer de comprendre par le collector la raison d'être de certaines scènes come celle avec le porte-avions !… Emmerich aurait peut-être dû demander à Dan Brown d'écrire le scénario!


Répondre

De Gilou40, le 23 novembre 2009 à 01:23
Note du film : 2/6

Nous sommes bien loin de L'ile mystèrieuse, autre monde englouti, revue tout dernièrement, avec ses effets spéciaux naifs mais tellement magiques, témoins d'un Cinéma hélas bien mort et entérré….

2012 ?? Raz le bol ! Raz la frange ! Les infos de 20 h sur grand écran! On se surprend à ne pas y voir la Ségolène…De plus, la religion n'en ressort pas bien grandie. L'Apocalypse du vide, du rien. De la connerie. On tremble devant des balles à blanc…Des suppositions mafieuses et vénales de quelques marabouts scientifico-aventuriers préssés d'en finir avec un monde qu'ils pensent et veulent inssuportable. Quelle mane pour les cinéastes ! Ils avaient déja fait couler le Poseidon, s'écrouler Le colosse de Rhodes et bruler La Tour infernale, voilà une occasion d'en terminer une fois pour toutes ! Et puis le marché de l'informatique ne s'est jamais si bien porté…

Mais Il manque cruellement une chose essentielle à cet fin du monde là : la Foi…Telle l'Arlésienne, on l'évoque. Je peux comprendre que l'on ne la voit pas, mais pas qu'elle soit morcelée à ce point à l'heure dite dernière. D'autant que ce film nous semble long comme l'éternité. Et l'éternité bâclée par tant de religions qui continuerons à guerroyer sous les décombres, ça fait désordre. Il serait bon que la fin du monde ne fasse pas tomber uniquement que les édifices…


Répondre

De vincentp, le 15 mars 2010 à 18:52
Note du film : 2/6

Des qualités : la bande sonore, les bruitages, les effets spéciaux, les maquettes, les plans. Mais également des séquences physiques bien menées. Parfois de l'humour décalé. Des séquences parfois modestes en terme de débauche d'énergie mais réussies.

Mais de grandes tirades larmoyantes, patriotiques incroyablement lourdingues, l'emploi de ficelles scénaristiques usées jusqu'à la corde et une absence de sens global rendent ce spectacle globalement très médiocre.

Parfois comme pour Jurassik park 3, le cocktail inhérent à ce type de spectacle catastrophe-grand public fonctionne mais cela est bien rare.


Répondre

De droudrou, le 15 mars 2010 à 19:10
Note du film : 2/6

Il est incroyable que ce film réellement reconnu comme un catastrophe a pu caracoler en tête des ventes de blurays aux États Unis et vraisemblablement dans notre royaume de Fronce !…


Répondre

De vincentp, le 15 mars 2010 à 20:49
Note du film : 2/6

Il y a aussi un bon marketing à la base (affiches, campagne promotionnelle) qui peut expliquer ce succès. Un produit positionné sur un segment comme une lessive !


Répondre

De droudrou, le 15 mars 2010 à 22:43
Note du film : 2/6

Pense pas ! quand j'ai vu le film malgré sa médiocrité j'avais convenu avec le camarade Starlight que publié en bluray il était idéal pour tester les capacités du matériel disponible dimensions de l'écran HD et home cinéma 5.1… pour en avoir plein la vue et les oreilles !


Répondre

De vincentp, le 16 mars 2010 à 09:41
Note du film : 2/6

Et Blade runner final cut bien sûr ! Scott va être content, je lui fais une pub du tonnerre sur ce forum !


Répondre

De droudrou, le 16 mars 2010 à 16:01
Note du film : 2/6

Sir Ridley Scott !


Répondre

De vincentp, le 16 mars 2010 à 16:36
Note du film : 2/6

Ce midi, j'ai vu dans un Virgin une assemblée de badauds assister à la démo ronflante du blu ray de 2012.


Répondre

De vincentp, le 16 mars 2010 à 19:46
Note du film : 2/6

Cela pétaradait fort, comme à une fête foraine… Pas vraiment du cinéma, plutôt un jeu vidéo…


Répondre

De stronibein, le 6 octobre 2012 à 11:45
Note du film : 0/6

Méfiant et publiphobe, je n'étais pas allé voir ce "film" en salle. Bien m'en avait pris.

Dans le cadre des promos FNAC (5 DVDs pour 30 euros), j'ai récemment commis l'erreur d'acquérir le DVD de ce "film".

Après avoir lu une partie (il y en a trop pour les lire toutes!) des critiques spectateurs qui le démolissent, je n'ai pas grand chose à rajouter, sauf ceci:

1) A quoi, chers amis cinéphiles, vous attendiez-vous au juste de la part d'un Emmerich ??? Un remake d'"Autant en emporte le Vent" ?

2) Chercher la moindre trace de véracité scientifique dans ce genre de film, c'est comme chercher la vertu des femmes dans un bordel.

3) "2012" a été produit et réalisé pour des enfants de 7 ans environ, âge mental de pas mal de citoyens de l'Amérique profonde, celle des ploucs. (NB: je ne parle pas de TOUS les Américains, Dieu merci !). Il a donc parfaitement atteint son objectif commercial. Il est à l'art cinématographique ce que le Big Mac est à l'art culinaire ou une BD porno à la littérature.

4) Le "film" remplit son quota d'humanisme dégoulinant, de patriotisme de carton-pâte et de discrimination positive qui va de soi. Les bons Noirs intelligents et les méchants Blancs stupides font partie intégrante du package du prêt à penser politiquement correct.

5) Quoi que les mauvaises langues de ce site puissent en dire, "2012" rejoindra, sur les rayons des cinémathèques, "Les Temps modernes", "Citizen Kane", "Les Enfants du Paradis", "Lost in Translation", "A la verticale de l'été", "2001, l'Odyssée de l'Espace", "Certains l'aiment chaud", "Le Guêpard", "La Grande Illusion", "Chantons sous la Pluie", "Fenêtre sur Cour", La Trilogie de Pagnol , "4 mariages et un enterrement", "Andrei Roublev", "Metropolis", "Derzou Ouzala", "Quand passent les cigognes", "Ben Hur", "Les Fraises sauvages", "Manhattan" ou "Les Dix Commandements".

On placera "2012" aux côtés d'"Astérix aux Jeux Olympiques", de "Rien à déclarer" ou de "Twilight 4" dans le rayon "navets exemplaires" (pas "nanars", car un nanar est un film naze qui ne se prend pas au sérieux, comme "American Pie", "Le Congrès des Belles Mères" ou "Les Sous Doués").

Alors qu'Emmerich, lui, se prend très au sérieux. Sans rire!

Ce bout de pellicule mérite amplement plusieurs Gérards:

  • Plus mauvais réalisateur
  • Plus mauvais casting
  • Plus mauvais scénario (si on arrive à en trouver un !)
  • Plus assourdissante musique
  • Plus nul alibi pseudo-scientifique
  • Plus ringard pseudo-humanisme larmoyant
  • Plus grotesques invraisemblances
  • Plus indigents dialogues

Gros avantage de le voir en DVD sur une télé de qualité: On peut faire des mots croisés ou rédiger la liste des courses du weekend durant les interminables longueurs entre les séquences d'effets spéciaux.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.17 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter