Forum - Train d'enfer - Le pire film anti raciste jamais réalisé ?
Accueil
Forum : Train d'enfer

Sujet : Le pire film anti raciste jamais réalisé ?


De fretyl, le 10 juin 2009 à 23:25
Note du film : 0/6

Au niveau humain Roger Hanin est du même acabit que Jean-Claude Van Damme ; débile, grotesque et même capable de méchanceté verbale.
Il suffit d'écouter ses interviews pour s'en convaincre. Un peu comme avec Mocky ; Roger Hanin vous parle du flot de navet dans lesquels il a pu autrefois jouer ou réaliser et vous présente une carrière désastreuse comme celle d'un De Sica ou Gabin. C'est ainsi qu'on peut le voir comparer son lamentable film La rumba aux grands classiques américain du genre, on peut aussi l'entendre dire que Edouard Molinaro est le plus grand réalisateur du monde, pareillement pour le navet que Hanin avait réalisé en 1973 Le protecteur qu'il voit comme un grand film d'auteur et je passe sur interventions télévisé ou il avait notamment affirmé chez Fogiel que Isabelle Mergault était bête, ou dans les années 80 que Le grand blond avec un œil de verre c'était Le retour de Adolf.

C'est ainsi que Train d'enfer a vu le jour. Au départ, un assez bon sujet. Un immigré en vacance se fait tabasser dans un train par trois nazillons avant d'être balancé par la fenêtre dans l'indifférence générale. Le problème c'est que le film part sérieusement en couille dans la deuxième partie. Pour attiser le racisme et faire chauffer les tensions communautaires les membres d'un parti d'extrême droite mettent le feu aux voitures la nuit pour faire porter le chapeau aux Arabes du coin. Un flic est bien évidemment mouillé, (les flics sont tous fachos, na) la ville explose, les bons français manifestent à 4000 ou 5000 personnes devant le commissariat réclamant un Arabe pour lui casser la gueule, chantent la marseillaise et sont tous, très, très méchants.
Je n'exagère pas, c'est exactement le scénario de Train d'enfer, et encore là, j'enlève les caricatures digne de Charlie Hebdo, les exécrables dialogues, les scènes de nudité qui n'ont rien à faire là, l'ambiance années 80 qui alourdit encore plus le film et des acteurs absolument tous mauvais ; Robin Renucci, Gérard Klein, Christine Pascal, Henri Tisot.

La pire chose c'est aussi le jeu de Hanin, à l'origine, celui-ci voulait que le rôle du commissaire intègre et anti raciste soit joué par Ventura. Celui-ci sans doute attaché à son voisin de Saint-Cloud refusa le rôle, alors Roger Hanin qui avait déjà autrefois repris le rôle du Gorille joue le rôle comme l'aurait joué Lino Ventura. Et il faut le voir pour le croire !! Hanin fronce les sourcils, prend les mêmes regards, les mêmes gestes, les mêmes manières, les mêmes costumes que ceux de Ventura, c'est réellement in-su-ppo-rta-ble !!!

Finalement je conseille à tout le monde de voir le film. Le film va tellement loin dans la bêtise, dans l'ultra caricature qu'il finit par devenir un objet démontrant la bêtise et le manque d'argument des thèses anti FN, de la vision hystérique que peuvent avoir les communistes du racisme, de Le Pen ou même du français moyen.
Le regard porté sur le racisme dans ce film pourrait être celui d'un gamin de dix ans, non j'exagère, de quinze ans.

La dernière minute du film est hilarante et surréaliste. Le jeune bel Arabe qui a été tué, sort du train se dirige vers une personne en souriant. Apparait alors une phrase sans doute signé Roger Hanin : sans la folie des hommes, cette homme aurait pu descendre de ce train… Et vivre …

Utopiste…



Répondre

De Lagardère, le 11 juin 2009 à 01:35

…..et vous présente une carrière désastreuse comme celle d'un De Sica ou Gabin.

Je crois que vous devriez reconstruire votre phrase qui peut prêter à confusion, ami Frétyl….Parce que si Arca passe par là, vous allez vous faire incendier ! Je pense que vous voulez dire que quand le sinistre Hanin nous parle de sa carrière, il se prend pour De Sica ou Gabin….

Et prenez cette réflexion avec le sourire qui l'accompagne…


Répondre

De Arca1943, le 11 juin 2009 à 02:39

« …si Arca passe par là, vous allez vous faire incendier… »

Et heureusement que vous êtes arrivé à temps, Lagardère ! Sinon, qu'est-ce qui ne serait pas dégringolé – virtuellement, il est vrai – sur le crâne du citoyen Fretyl. Mais grâce à vous, j'ai fini par comprendre sa phrase et du coup, je suis déjà à moitié calmé ; voilà, j'essuie tranquillement l'écume qui me dégoulinait des lèvres ; et à l'aide d'un petit compte goutteClear Eyes (marque déposée) je clarifie mes yeux injectés de sang !


Répondre

De PM Jarriq, le 11 juin 2009 à 11:54

Moi, tout ce que je vois, c'est que régulièrement, et sans que rien ne le justifie, le nom du leader d'un parti d'extrême droite français, est cité sur le site de cinéma DVDToile. Pourquoi ?


Répondre

De fretyl, le 11 juin 2009 à 12:18
Note du film : 0/6

Dans la mesure ou l'on est engagé en politique on peut réagir à certains films d'une manière différente que d'autres spectateurs.
Il faut bien se dire que le cinéma regroupe en majorité des cinéastes, des acteurs, des scénaristes de gauche. On a pour l'instant jamais vraiment vu un film de droite. Bizarrement les films politiques sont dans leur morale souvent communiste ou socialiste. Que-ce soit chez Costa Gavras, chez Rosi, chez Giovanni, chez Boisset
Je ne met pas en doute une minute le talent ou la subtilité de ces réalisateurs, mais aucun artiste n'a jamais vraiment eu autorisation à défendre des idées allant dans un autre sens.
Et c'est vrai que lorsque je regarde un film politique cela peut parfois m'agacer un peu.
Un spectateur moyen, sous prétexte qu'il regarde un film politique se croit immédiatement obligé d'adhérer à 100 % avec tout ce qui y est dit. Par exemple j'attends encore aujourd'hui qu'un réalisateur en dehors de tout préjugé réalise avec le recul un film rétablissant la vérité sur la guerre d'Algérie, sur les massacres du FLN, les exactions, les meurtres d'enfants, alors que nous avons déjà bon nombre de film sur la même époque comparant l'armée française à la gestapo ! Cela appartient à une propagande culturelle, parfois difficilement supportable pour un sympathisant Front National, je l'avoue.

Mais pour Train d'enfer difficile de ne pas voir, même en étant de gauche, que ce film a été réalisé "uniquement" pour transmettre de manière populiste une image faussée de certaines idées. Les poursuites judiciaires contre Roger Hanin à la sortie du film le démontre.


Répondre

De PM Jarriq, le 11 juin 2009 à 12:21

C'est vrai. Mais doit-on en tirer fierté ?


Répondre

De fretyl, le 11 juin 2009 à 13:21
Note du film : 0/6

C'est, paradoxalement, l'un des derniers endroits où il subsiste encore !!

Vous en êtes sur ? Allez donc faire un tour sur des sites comme Doctissimo, Yahoo question réponse ou si vous préférez tous les forums politiques, vous vous rendrez compte que la mobilisation frontiste est très forte sur le net.


Répondre

De kfigaro, le 11 juin 2009 à 16:17
Note du film : 2/6

De toute façon et en dehors de la polémique politique dans laquelle je n'entrerais pas, ce film (découvert en DVD il y a quelques années) est effectivement assez médiocre (d'ailleurs je l'ai presque oublié), ce qui n'est par contre – du moins à mon avis – pas le cas des "Aveux les plus doux", un film à mon sens nettement plus intéressant…


Répondre

De Lagardère, le 11 juin 2009 à 19:53

Mais il n'y a pas de polémique ! "le nom du leader d'un parti d'extrême droite français", comme dit notre cow-boy, Monsieur LI POUN comme disent Les inconnus, est beaucoup moins souvent prononcé que les mots "immarscecible" ou "thuriféraire", mots barbares qui ont empêché de dormir nombre de contributeurs…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.018 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter