Forum - Dans un coin de la tête - Soutenons ce projet pirate d'Olivier Seror
Accueil
Forum : Dans un coin de la tête

Sujet : Soutenons ce projet pirate d'Olivier Seror

VOTE
De RdT, le 9 septembre 2008 à 12:24

On aimerait que ce Projet pirate d'Olivier Seror procure au réalisateur] une gloire aussi incandescente que Guido da Verona a acquis grâce à Mimi bluette


Répondre
VOTE
De Khayyam, le 9 septembre 2008 à 16:41

«On voyait son portrait exposé partout : aux devantures des magasins, aux écrans des cinémas, aux premières pages des journaux et des revues du monde entier. Son hôtel des Champs Elysées était assiégé par une horde de reporters armés de calepins et de Kodaks»

Fichtre RdT comme vous y allez!!! Etes vous sûr qu'il faut souhaiter tout cela à Valérie Crunchant?

Je réponds bien volontiers à votre appel en faveur d'Olivier Seror. Son projet me paraît sympathique et puis on y trouve des gens qui ont travaillé avec Serge Bozon, Pierre Léon, Jean-Paul Civeyrac, Sandrine Rinaldi, une famille du cinéma que j'aime bien et que je suis toujours prêt à soutenir. J'ajoute mon suffrage au vôtre. Je viens de consulter le site d'Olivier Seror, et je ne peux que conseiller à tous les passionnés de septième art de s'y rendre. En appeler au vrai public pour un cinéma réellement indépendant, pourquoi pas? C'est sympathique, même si c'est un peu idéaliste. Il est vrai que tous les poètes, et Olivier Seror me paraît faire partie de ce nombre. Bonne chance au Projet pirate.

Khayyam


Répondre
VOTE
De Allessandro, le 9 septembre 2008 à 17:08

Ça a l'air bien ce Projet pirate, je m'associe à vous pour qu'il sorte en vidéo.


Répondre

De Torgnole, le 9 septembre 2008 à 17:18

Mis à part un grossier personnage qui sera probablement effacé d'ici peu, je suis pratiquement sûr que Rdt déploie ses multiples facettes reconnaissables à travers les nouveaux venus : Khayyam, Alessandro et maintenant Louise. Rdt, je me demande pourquoi vous déployez autant d'énergie pour la publicité de vos actrices préférées, vous êtes leur agent ou quoi?


Répondre
VOTE
De Louise, le 9 septembre 2008 à 17:20

Un nouveau film avec Valérie Crunchant, chic alors! Je vous rejoins pour le soutien de ce Projet pirate. Et Vanessa Carutti ça lui va bien comme nom.


Répondre

De Louise, le 9 septembre 2008 à 17:25

Ah! non, ah! non je ne suis pas RdT moi!!! On se connait, c'est vrai, c'est même peut être moi qui lui ai fait connaître ce site, mais on se ressemble pas du tout, même si parfois on a les même goût. Et j'aime bien suivre ses avis car il écrit bien.


Répondre
VOTE
De Impécunieux, le 9 septembre 2008 à 18:15

Je prends connaissance de votre site par une alerte google actualité. Bonne initiative que de soutenir ce projet. J'apprécie Olivier Séror. C'est quelqu'un de passionné. C'est bien d'en appeler au public pour soutenir son "projet pirate" sur ce forum. Pour tout ceux qui seraient intéressés je signale qu'on peut prendre directement contact avec Olivier Séror sur son site : http://www.olivierseror-projetpirate.fr/


Répondre

De Impétueux, le 9 septembre 2008 à 18:32

Torgnole a peut-être raison, mais je ne suis pas vraiment sûr que RdeT utilise tous ces pseudonymes ; ce qui est certain, en revanche, c'est qu'à chaque fois qu'un film de cette petite côterie (Civeyrac, Ramos et désormais ce Seror, pour les réalisateurs, Crunchant, Berthomier, Maïga pour les actrices) est diffusé quelque part, au Festival de la Fraise, à Plougastel, ou aux Rencontres de l'Andouille, à Vire, DVD Toile subit l'assaut de contributeurs qui ne se manifestent qu'à cette occasion, puis replongent dans le silence.

Films d'avant-garde, films militants (le message de Khayamm sur Si Mohand u M'hand, l'insoumis – qui sort demain : préparez vos tickets !- est typique), films de copains… Des anciens de la Fémis ? Des abonnés de Face book ? Allez savoir…

Mais hors l'admiration mutuelle et le passage entrecroisé de la rhubarbe et du séné, ça surprend toujours…

Vous Torgnole, qui êtes assez récent sur DVD Toile, ne vous étonnez pas trop : ça les prend comme une rougeole, et ça s'en va itou


Répondre

De Torgnole, le 9 septembre 2008 à 23:14

Bof, un peu de pub pour ce genre de films, souvent destinés à faire peu d'entrée, pourquoi pas? Les sites comme Dvdtoile sont un peu fait pour la promotion des grandes et petites oeuvres méconnues, non?

Par contre, il est vrai que le matraquage de tous ces noms qui reviennent est saoulant, ce post commence à tourner à la propagande lourdingue, j'ai des Camille Berthomier, Valérie Crunchant et Seror plein la tête. On dirait vraiment une pub pour vendre un produit en répétant sans cesse la marque, façon "Si juvabien c'est Juvamine!" (souvenez vous, trois fois d'affilée!).

Il faudrait voir à respecter un peu le consommateur et ne pas trop lui bourrer le crâne en le prenant pour une bille! Mais bon, si ça marche, ça ne part pas d'une mauvaise intention, Dvdtoile est peut-être le seul moyen publicitaire qui rentre dans les frais de ces pauvres diables de la FEMIS qui doivent amortir leur nouveau matos pour les étudiants de cette année.

Car entre la diffusion de leurs oeuvres dans les cinoches de quartier, les MJC et les bénefs récoltés sur la vente de l'andouille et des fraises, c'est un peu mince pour subsister.


Répondre

De silverfox, le 10 septembre 2008 à 09:32

Pourquoi descendre en flèche les aficionados des personnages précédemment cités que je connais ni d'Eve ni d'Adam? Mais après tout, chacun est libre de ses préférences. D'ailleurs personne ne s'offusque des "amitiés particulières" d'impétueux envers Duvivier, de PMJarriq envers les westerns, de Droudrou à l'endroit des déhanchements des sirènes des comédies musicales, de Arca1943 vis-à-vis des films italiens, d'urspoller envers Hitchcock ou de frétyl pour les séries Z…

Je profite de cette tribune pour clamer haut et fort mon admiration pour Walsh, Mamoulian et McCarey dont de trop nombreux films sont snobés par les éditeurs de DVD…


Répondre

De Impétueux, le 10 septembre 2008 à 13:43

Rien à voir, Silverfox, rien à voir !

D'abord, Torgnole soupçonne – peut-être à juste titre – d'utiliser ^plusieurs pseudonymes différents pour créer artificiellement du remous autour de titres ou d'acteurs confidentiels ; à part Starlight qui a avoué avoir employé plusieurs identités différentes pour jouer les redresseurs de tort (!), je ne crois pas qu'aucun de ceux que vous citez ait utilisé ce procédé.

Ensuite, c'est confiner vraiment par trop ces mêmes suscités à l'image que vous vous en faites que de leur attribuer un genre exclusif  ! Arca intervient beaucoup sur le cinéma italien, c'est vrai, mais aussi, désormais sur le cinéma japonais… Et il n'est pas du tout avare de messages sur le cinéma français ou le cinéma américain. Si PMJarriq aime le western, lisez donc tout ce qu'il a écrit sur – par exemple – les films de Louis Jouvet ; Droudrou ne m'a pas particulièrement frappé par un goût pour les comédies musicales… Et j'ai moi-même pas mal écrit sur lers films de Kubrick, de Kusturica ou de Belvaux !

Alors que la secte que nous évoquons plus haut n'a jamais à la notable exception de RdeT (que je ne classe pas au même rang) écrit quoi que ce soit d'autre que des homélies pour le petit groupe de copains qu'elle défend avec exclusivisme…


Répondre

De fretyl, le 10 septembre 2008 à 14:35

frétyl pour les séries Z…

J'aimerais bien savoir lesquelles ?


Répondre

De vincentp, le 10 septembre 2008 à 16:02

La série documentaire Planet Earth se fait les choux gras d'un insecte américain qui surgit par dizaine de millions un jour tous les 17 ans avant de retomber dans les limbes de la création pour 17 autres années. Notre ami RdT et ses amis (si vous voulez mon avis, il s'agit de la même personne) obéit à ce mécanisme naturel. Nous autres, critiques émérites de cinéma, de série A+ (Impétueux) jusqu'à Z (frétyl ?) en passant par W (Jarriq), I et J (Arca1943) assistons, cois, émerveillés, à ce spectacle extraordinaire de la nature qui prend la forme d'une féérie de silhouettes aguichantes, à moitié dévêtues dans nos colonnes.


Répondre

De fretyl, le 2 décembre 2008 à 00:12

Je vais sans aucun doute en choqué plus d'un. Une vidéo de Marilyn Monroe vendu à plus de 1 millions de dollars, (la vidéo étant jusqu'à présent classé dans les archives du FBI) circule en ce moment sur internet et crée du remous.
Cette vidéo amateur présente la comédienne dans un sex tape tourné dans les années 50 faire l'amour avec un homme qui n'a toujours pas été identifié et avec des gros plans digne d'un film pornographique.

On peut visionner ce document choc sur "le blog qui dérange". Je précise que ce site internet est interdit aux moins de 18 ans

http://lbqd.over-blog.com/categorie-10396962.html


Répondre

De droudrou, le 2 décembre 2008 à 09:17

censuré ! – Cette pauvre fille est morte et on la fait encore chier ! Quel niveau !


Répondre

De Torgnole, le 2 décembre 2008 à 12:44

Pourquoi mon message est-il effacé à chaque fois? Il faut dire ce qui est, pourquoi ne pas plaisanter sur le sujet, je croyais que sur Dvdtoile on pouvait se moquer des stars, non? c'est un film de cul point barre et quelle que soit la carrière de Marilyn, elle n'a pas l'air de l'avoir fait sous la torture et puis quoi, ça vous choque le sexe? En tous cas, le lien pour accéder au film reste bien présent, alors qu'un petit message railleur de deux lignes est immédiatemment effacé, j'avoue ne pas saisir… Il faudra d'ailleurs penser à repertorier ce chef d'oeuvre sur Dvdtoile avec le fameux trailer disponible en lien par la fiche film…


Répondre

De Lagardère, le 2 décembre 2008 à 15:10

C'est quoi ce Gag ? Vous avez le respect selectif …


Répondre

De Torgnole, le 2 décembre 2008 à 16:27

Je vais réécrire le message qui sera une nouvelle fois effacé:

Ben mon vieux! C'est carrément un film porno! Avec montage et tout…Un film de cul en noir et blanc quoi… Sacré Marilyn!

En quoi ce message dérange-t-il ou manque de respect à qui que se soit? J'aimerai comprendre…


Répondre

De Lagardère, le 2 décembre 2008 à 16:57

Sur le fil de monsieur Vincent, j'ai ""osé"" écrire : Un coup de pied au culte…Plouf ! Envolé, le coup de pied au culte ! La censure, c'est déjà abjecte, mais sans explications, c'est encore plus glauque..


Répondre

De Impétueux, le 2 décembre 2008 à 16:58

Je me solidarise avec Torgnole ! Je ne vois pas en quoi le fait d'avoir tourné un film porno dessert la mémoire de la dame !

Chacun sait que Catherine Ringer, la chanteuse des Rita Mitsouko a fait de même, ou Sylvester Stallone ou Anne Parillaud : ils ne sont pas (encore) morts ? Et alors ?


Répondre

De dumbledore, le 2 décembre 2008 à 17:04

Aucun souci. Sauf que la discussion est partie d'un message relayant vers un site pornographique. Pour éviter tout débordement on a jugé bon d'arrêter la dérive. Résumons l'histoire : Marylin a fait un film X qui a été gardé au FBI, et qui a été acheté récemment un million de dollars par un collectionneur. Fin de l'histoire.


Répondre

De Steve Mcqueen, le 2 décembre 2008 à 17:44

Oui, Frétyl, Anne Parillaud a débuté dans un film érotique. Mais on oublie trop souvent que Jean-Baptiste Maunier lui aussi a débuté dans un film coquin au titre sulfureux et provocateur, "Les choristes font des crêpes". Le film a été interdit dans de nombreux pays en raison de la scène choquante dans laquelle Jean-Baptiste croque à pleines dents dans une pizza quatre fromages avec une lenteur suggestive.

C'est également dans ce film que l'on trouve la scène diffilement soutenable dans laquelle il hurle sa haine de l'autorité en proposant une version rock'n roll de l'"Ave maria" de Schubert. Il me semble n'avoir jamais vu au cinéma une scène aussi bouleversante, un tel concentré de nihilisme.

Enfin c'est dans ce chef d'oeuvre jusqu'au boutiste qu'on peut voir Jean-Baptiste jouer à la pétanque. La scène est marquante d'un point de vue formel car elle est filmée par une caméra subjective qui épouse le point de vue du cochonnet, et d'un point de vue thématique car les gestes de Jean-Baptiste lançant les boules sont une subtile métaphore apportant un éclairage nouveau sur l'influence de la scientologie sur la reproduction des sardines en mer baltique.

A côté de ces séquences sulfureuses, "Cannibal Holocaust" et "Les Charognards" font figure d'aimables bluettes pour élèves de CM2.

PS : Dumbledore, Impétueux, Droudrou je m'excuse à l'avance pour le mauvais goût de ce message qui n'a peut-être pas sa place sur le forum de Dvdtoile. Cependant j'espère qu'il ne sera pas effacé, car outre le fait que j'ai passé un certain temps à l'écrire, il me semble que je me dois de défendre des oeuvres aussi radicales, dont la puissance m'évoque celle de "Massacre au tire-bouchon sur la ligne 13 du RER b " de Marcel Lachouquette ou encore "Dialogue entre un nain paraplégique et une contractuelle nymphomane", bouleversante autoconfession filmée de Stanley Lubrick qui raconte la passion dévorante qui unit un castor et un tronc d'arbre.


Répondre

De droudrou, le 2 décembre 2008 à 19:24

il me semble que je me dois de défendre des oeuvres aussi radicales, dont la puissance m'évoque celle de "Massacre au tire-bouchon sur la ligne 13 du RER b " de Marcel Lachouquette ou encore "Dialogue entre un nain paraplégique et une contractuelle nymphomane", bouleversante autoconfession filmée de Stanley Lubrick qui raconte la passion dévorante qui unit un castor et un tronc d'arbre.

Je pense qu'effectivement un tel message qui nous éclaire de façon aussi sensible sur l'oeuvre de Stanley Lubrick ne pourra que permettre à ceux pour lesquels elle apparaîtrait difficile d'approche de mieux comprendre l'auteur sur ses intentions et sa démarche créatrice ! La relation entre le castor et le tronc d'arbre était, certes, déjà établie par les naturalistes mais encore convenait-il qu'elle soit affirmée !…

Steve MacQueen, il te faut écrire un précis scientifique qui fera à la fois date et autorité sur les agissements de Jean-Baptiste Maunier qui, dans la nouvelle version de l'Auberge Rouge, se trouve confronté à des manoeuvres qui ont laissé quelque peu perplèxes les pensionnaires du Foyer de la Bretauche qui accueille des personnes âgées de 70 à un certain temps atteints de la maladie d'Alzheimer et de tremblements convulsifs !


Répondre

De vincentp, le 3 décembre 2008 à 12:56

Je partage l'avis de Dumbledore : nous ne sommes pas voués à colporter des rumeurs, ou à déterrer des fonds de poubelle, et il faut être vigilant par rapport à ce sujet, et ne pas hésiter à censurer les messages qui portent atteinte à la mémoire, à la dignité humaine, aux croyances religieuses (mais rien n'est simple ici). J'ai moi-même, après réflexion, auto-censuré un message qui mettait en doute la virilité d'un acteur célèbre. Une illustration, le fameux film de Stallone mentionné par Impétueux, L'étalon italien : je l'ai vu en vente libre un jour à Carrefour Bercy au milieu de nanars, à 4,99 euros. Probablement un nanar quelconque, que la légende ou la rumeur transforme en quelque chose qu'il n'est pas. X-rated en 1970 ne veut pas dire grand-chose.

Souvenons-nous de Marilyn comme une actrice emblématique de Wilder, Hawks… plutôt que de ses erreurs de parcours. Mettons en valeur sa filmographie avec de bons arguments, et transmettons le témoin de la cinéphilie dans de bonnes conditions aux jeunes générations.


Répondre

De fretyl, le 3 décembre 2008 à 14:06

Pourquoi mon message a t-il été effacé ?


Répondre
VOTE
De Gerstäcker, le 3 décembre 2008 à 21:08

Ce Projet pirate est ce qu'on appelle un O.F.N.I (Objet Filmique Non Identifié). Une oeuvre originale en perpective qui ne manquera sans doute pas d'audace. A suivre de près. A quand la sortie? Et où?


Répondre

De Steve Mcqueen, le 4 décembre 2008 à 08:53

"Tous ces requins qui crient et couinent,
Hélas, même Steve Mac Queen…
M'ennuient à cent pour cent

Ça rime pas blonde et facile
La bave emmêlée de vos plumes
Ne rouillera pas mon enclume"

Avant de présenter mes excuses à Torgnole pour ma méprise, j'aimerais remercier Marylin Monroe pour ses vers délicats, finement ciselés, et qui ont profondément bouleversé ma jeune vie de cinéphile ( ô Marylin, comme je m'en veux de vous avoir accablée sur le forum d'"Holocaust 2000"!).

Vous avez raison, je suis un "requin" qui "couine", mais qui couine de plaisir devant votre admiration envers Valérie Crunchant et Civeyrac, admiration que vous étalez à longueur de pages avec une douceur exquise.
J'aimerais me fouetter (satisfaisant ainsi mes pulsions sado-masochistes) et j'espère que ma "bave" ne ternira pas l'éclat foudroyant de vos rimes immortelles. Que vous avez raison de chanter les louanges d'artistes aussi visionnaires, aussi profonds, aussi troublants, aussi provocateurs (dans le bon sens du terme), bref des génies dont personne n'a rien à foutre !

Heureusement que DVDToile est là pour que des contributeurs aussi audacieux que vous s'expriment ainsi exclusivement sur de telles oeuvres ! Quel plaisir voluptueux de lire de tels dithyrambes, des dizaines et des dizaines de messages aussi étayés, aussi argumentés, aussi fouillés que les vôtres qui traduisent une foi inébranlable dans le cinéma, un esprit analytique aussi pertinent et une obsession pathologique et monomaniaque aussi séduisante!

Valérie Crunchant qui, on ne le dira jamais assez, présente une étonnante ressemblance physique avec Charles Bronson, est, à mon humble et modeste avis, aussi talentueuse qu'une actrice comme Anne-Marie Laroubignole, Sophie Zigounette ou Marie-Thérèse Taistikul.

Meryl Streep ou Faye Dunaway font pâle figure à côté de l'incandescence de Valérie !
Bref je vous encourage à poursuivre vos poèmes touchés par la grâce !

PS: s'il vous plaît, je vous en supplie, je suis à vos pieds, faîtes-nous un texte sur Chantal Makarony ou Lucie Lustukru !!!


Répondre

De Impétueux, le 4 décembre 2008 à 11:47

Ah, SteeveMcQueen que je vous mette au parfum !!!
Marylin Monroë est aussi RdeT, Gerstäcker et une douzaine d'autres pseudonymes ; voir aussi ma réponse à Torgnole sur le court-métrage Ma belle rebelle.

C'est un peu fatigant, mais moins veule que les Alakazameries, et moins ridicule que les prétentions de Sharo. RdeT – que nous soupçonnons d'être Civeyrac et fort lié (honni soit, etc.) à Valérie Crunchant peut agacer, mais il connaît vraiment le cinéma.


Répondre

De vincentp, le 4 décembre 2008 à 12:16

"Sans oublier, Impétueux, que vous avez toujours des comptes à régler avec Gerstäcker, qui datent d'il y a trois ans."


Répondre

De Lagardère, le 4 décembre 2008 à 22:57

Dites, Mame Marylin : Alors, Impétueux, Frétyl, Droudrou, Stève mac Queen, Vincentp…..Et Lagardère alors ? Il sent le gaz ? Moi aussi je veux un p'tit poème avec des p'tites photos et tout l'bastringue! Et qu'ça cause de moi, moi, Moooooooâââââ !


Répondre

De fretyl, le 5 décembre 2008 à 04:52

Puis-je moi aussi me permettre…

Maître Lagardére, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Frétyl, par l'odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
"Hé ! bonjour, Monsieur Lagardére.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. "
A ces mots Lagardére ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Frétyl s'en saisit, et dit : "Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l'écoute :
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute. "
Lagardére, honteux et confus,
Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.

Génial, non ?


Répondre

De droudrou, le 5 décembre 2008 à 07:59

Non !


Répondre

De Crego, le 5 décembre 2008 à 09:45

Je lis, je relis. Je ne comprends strictement rien à ce genre d'humour. Car je suppose que c'est de l'humour. Mode d'emploi, please.


Répondre

De Steve Mcqueen, le 5 décembre 2008 à 10:08

Navré de susciter votre incompréhension , Crego. Je vais revenir à des critiques plus sérieuses.


Répondre

De droudrou, le 5 décembre 2008 à 10:11

Tu peux tout autant nous faire une critique pas sérieuse mais passe sur un autre fil, Steve McQueen ! – Une fois de plus, on est parti de je ne sais trop quoi et ç'a dégénéré… et quand il y a quelque chose de sérieux, de vraiment sérieux, il n'y en a pas un qui est foutu de réagir !


Répondre

De Crego, le 5 décembre 2008 à 10:37

Qu'appelez-vous sérieux? Certaines dérives racistes, par exemple? Il y a eu des réactions il n'y a pas longtemps, il me semble.


Répondre

De droudrou, le 5 décembre 2008 à 15:35

Cher ami : comme vous le savez si vous avez pu lire les règles de DVD Toile il y a un certain nombre de sujets qui ne sauraient supporter de dérives ou pour lesquels une dérive part très vite ! Donc, à partir de ces informations, je vous laisse le soin de réfléchir à ce que veut dire le mot "sérieux" ! Et on en arrête donc là au sujet du "projet Pirate" ! -


Répondre

De Lagardère, le 5 décembre 2008 à 15:59

Avant de repartir dans un "sérieux" (déjà , ce mot sous votre plume , cher droudrou, fait bizarre…) austère, laissez moi remercier mes deux camarades pour leurs sourires…


Répondre

De droudrou, le 5 décembre 2008 à 17:12

Lagardère, mon ami (voix de Cruchot) j'aime bien déconner ! Je ne serai pas le dernier sur ce sujet ! Comme tu le sais, il y a eu des sujets sur lesquels nous avons dérivé bien servi ! Là, en est en plein dans le sujet où ça déraille de toutes parts et dans tous les sens et partout ! Donc : on choisit un autre film et on y va ! Ce n'est pas toi qui va passer une soirée à nettyer les conneries qui auront été laissées sur DVD Toile ! Il y a eu un sujet récent où Impétueux et moi nous nous sommes relayés pour faire le vide ! D'accord ? Je penserai également que tu as dû noter que j'étais moins présent sur le site depuis quelques temps… Je pense que tu comprendras que s'il est très agréable de pouvoir échanger, il n'est pas agréable de constater que ceux qui se plaignent d'un certain cadre où ils ont l'impression de ne pouvoir trouver leur place (et qui n'hésitent d'ailleurs pas à t'agraffer) sont les premiers à en faire tout autant dès l'instant où ils ont le bénéfice de l'écrit (!!!) et ne font même pas mieux ! Si tu lis la charte de DVD Toile, il y a des règles ! Il y a un abruti que nous sommes plusieurs à avoir cerné qui s'est permis de m'invectiver assez méchamment et hypocritement sous le couvert des pseudos ! Si on n'est pas capable de voir et savoir jusqu'où on peut aller, je peux te certifier que le temps de ma carrière professionnelle je n'ai jamais été "sérieux" dans mon cadre de collaboration mais que pour ce que je rendais, personne n'a jamais pu me prendre en défaut ! Eh bien, j'en fait autant ici : je ne vais pas déroger à une règle de conduite !


Répondre

De Steve Mcqueen, le 5 décembre 2008 à 18:44

J'ai à coeur de préciser certaines choses:

1/ Je tiens à présenter mes sincères excuses à Droudrou, Impétueux et Dumbledore pour avoir posté sur Valérie Crunchant un message hors-sujet, potache et flirtant avec le mauvais goût, dont je n'ai pas réalisé tout de suite la portée.

2/ Mais il me semble également de très mauvais qu'un seul contributeur, comme me l'a dit Impetueux, utilise plusieurs pseudos pour promouvoir son actrice ou son réalisateur préféré. Moi aussi j'admire des acteurs tels que Ed Harris, Richard Harris, Eastwood, Pacino, DeNiro, Joaquin Phoenix, Senta Berger, (des acteurs et actrices qui ont plus fait leurs preuves que mlle Crunchant)mais il ne me viendrait jamais à l'idée d'utiliser de tels procédés malhonnêtes.

3/ Par conséquent , Droudrou, la dérive dont tu parles s'est déroulée dès les premiers messages, et pas seulement au cours des miens ou de ceux de Marylin. Dès le départ le débat était faussé, et on ne peut pas m'en vouloir à moi, à Marylin ou à Fretyl d'avoir voulu nous moquer des messages antérieurs, tant le procédé est d'une profonde malhônneté intellectuelle.

4/ Il en découle que si vous devez supprimer les messages de Crego, Lagardère, Frétyl ou moi-même, vous devriez aussi supprimer ceux de Rdt, Alessandro, Khayyam ou encore Louise (note bien Droudrou, que je ne me situe pas comme un pseudo modérateur et que mon avis n'engage que moi.)

5/ D'autre part mes sarcasmes peu subtils je l'admets, me semblent bien innofensifs face aux assertions qu'on trouve sur le forum de "La reine Margot", traitant Chéreau de "détraqué" en" raison de ses "obsessions homosexuelles", propos choquants, dégradants, insultants.( Je précise au passage que ces phrases n'ont soulevé aucune réactions d'aucun contributeur ni modérateur, à part la mienne !!). Je précise également qu'elle sont signées Impétueux, cinéphile averti dont par ailleur j'admire l'intransigeance et la rigueur d'analyse.

6/ Et puisque tu y es , Droudrou , supprime donc le message insultant de fretyl sur l'"Esquive", qui commence son message par "de la merde !!!" et se complaît à répéter ce mot jusqu'à la nausée au cours de son article !! supprime donc tous ses messages pompés sur d'autres sites et qu'il s'est attribué, autre procédé d'une rare malhônneté !! Et supprime aussi toute intervention de Sharo, qui a fait perdre son temps à tout le monde sur "Cannibal holocaust" et qui fait son trou sur dvdtoile!!

7/ On peut me reprocher tout ce qu'on veut, que mon second degré est contestable (cf "Clarisse"), que mes jeux de mots sont foireux, que j'ai l'esprit mal tourné, que mon humour est pitoyable, mais à aucun moment je n'ai sombré dans la scatologie, le graveleux, je n'ai jamais écrit le mot "merde" ou "cul" ne serait-ce qu'une seule fois !!

8/ Tu sais que je t'apprécie beaucoup, Droudrou, sans flagornerie aucune, alors ne vois pas dans ces propos qui n'engagent que moi, je le répète, une attaque, seulement l'expression de mon ressenti.


Répondre

De droudrou, le 6 décembre 2008 à 00:00

Mon idée n'était pas d'aller remonter DVD Toile dans tout ce qui s'est passé il y a plus de six mois ou un an ! –

Le "Projet pirate" tel qu'il apparaissait au départ et avec ses outrances à propos d'une actrice que je ne connais même pas était amusant –

Mais il semble que sur ce site, il y a vite des dérives – Et elles arrivent très vite –

Pour ma part, j'apprécie ta verve car cette vision qui est tienne de certains films nous permet de les revisiter sous un autre angle de la même façon que Jipi peut procéder aux antipodes de ta "création" –

Où effectivement ça outrepasse vite, c'est quand un contributeur décrète de façon absolue, comme tu le dis si bien : "c'est de la merde !" ou que le même vienne nous parler de ses sympathie politiques quand nous sommes supposés être sur un site qui ne l'est pas ! – mais comme nous raisonnons par des pseudonymes et que nous ne situons pas notre interlocuteur, bien évidemment si les propos sont railleurs et s'égaillent très vite, de la même façon aussi les susceptibilités s'expriment au delà de ce qui est permis – qu'on me dise que d'autres sites font l'objet de la même façon de réactions extrêmes, pourquoi pas ! –

à ce moment là, il est inutile de créer des rôles de "modérateurs" puisque les positions extrêmes amènent à devoir jouer (hélas !) un rôle de censeur ! – et quand, en plus, hors les agressions régulières dont ce site fait l'objet, quelqu'un qui est supposé être neutre à son niveau joue les corbeaux en attisant certaines flammes ou en déformant et ma pensée et mes propos pour pouvoir "s'amuser" parce qu'il peut utiliser lui-même des pseudonymes, je dis quand même qu'il y a quelque chose là qui ne va pas beaucoup ! – surtout que nous sommes quatre à l'avoir identifié… et que si nous faisons encore acte de présence de temps à autre c'est parce que nous aimons le cinéma et que DVD Toile était un site auquel nous tenions beaucoup surtout quand notre amie était encore parmi nous ! –

l'ennui de notre société dite démocratique est de conduire rapidement à des dérives mais quand, en plus, cette même société peut dériver un peu plus encore parce qu'elle est non identifiable on en arrive à des crises ou des prises de conscience qui nous ont bien déviés du sujet initial ! –

S'il fallait donc vouloir rectifier toutes les conneries qui ont pu exister depuis que l'homme existe, mon cher Steve McQueen, on n'aurait pas assez de toute une vie ou d'une civilisation pour y arriver ! – Notre sujet est le cinéma ! – Parlons en chacun à notre manière ! – Donnons nous les moyens et le plaisir de l'aimer ! – Cà c'est certainement plus important ! – Le reste…


Répondre

De Steve Mcqueen, le 6 décembre 2008 à 00:53

Merci pour ta réponse précise et pertinente, Droudrou. Je me suis emporté de façon un peu bête, d'autant qu'Impétueux s'était remarquablement bien expliqué sur ses propos , que Frétyl livre des critiques très intéressantes depuis un certain temps et que Sharo, bref.

J'avoue qu'avoir été traité de sadomasochiste malsain m' a rendu un peu susceptible, d'où la duretéé de mon message. Mais tu as raison : parlons cinéma avant tout !


Répondre

De Impétueux, le 6 décembre 2008 à 10:12

Merci Steve McQueen de m'avoir donné acte que j'avais longuement expliqué sur le fil de La reine Margot que je n'avais pas attaqué l'homosexualité de Patrice Chéreau, mais l'étalage ostentatoire qu'il fait de ses obsessions ; c'est avec vous que j'avais eu ce dialogue et il aurait sans doute été un peu préférable que vous vous reportiez à notre échange avant de me mettre en cause dans votre pénultième message.

Pour le reste, que dire ?

Il y a deux sujets :

  • d'abord les dérives que l'on constate sur certains films et qui aboutissent à ne plus trouver, au bout de quelque temps, la moindre trace du sujet initial, voire la moindre référence au cinéma ; ça peut être bonhomme et rigolo, ça peut être quelquefois désagréablement hors sujet, ça peut être pathétique d'immondice, au pire ; essayons tous de nous autodiscipliner pour que, à partir d'un message argumenté et construit, le fil de discussion ne s'égare pas trop ; mais la chose est difficile, comme dans une conversation entre piliers de bistro !
  • puis l'étrange, singulière invasion boutonneuse et prurigineuse qui est périodique, mais régulière des thuriféraires d'une petite côterie cinématographique, les amis et amies de Civeyrac, Ramos, Seror – réalisateurs – et Valérie Crunchant, Anne Wiazemsky, Aïssa Maïga – artistes – ; je m'empresse d'écrire que je n'ai rien – en soi – ni pour, ni contre toute cette petite bande ; je n'aurais pas même demandé mieux que de les connaître et, le cas échéant, de batailler flamberge au vent, pour leur promotion. Mais lorsqu'il y a cet obsédant répétitif, exaspérant phénomène d'invasion, pareil aux rezzous de criquets sur les plantations africaines, il y a un phénomène de rejet instinctif qui survient : à force de me seriner qu'il faut, que je dois que je déguste, dévore, apprécie cette soupe-là, j'ai un grand besoin d'envoyer valser mon écuelle.

Donc les dérives sur le fil de ce Projet pirate, qui ne concernent qu'un court métrage autopromu et confidentiel, dont tout le monde se fiche, ne me dérangent pas plus que ça. et croyez bien, Steve McQueen que vos pastiches, billevesées et coquecigrues me font mourir de rire ! Je vous en serre cinq !


Répondre

De vincentp, le 6 décembre 2008 à 10:48

Avec tout le respect que je vous dois, cher Impétueux, je me permets de vous dire que votre réponse m'a fait beaucoup rire ('"rezzous de criquets…"), et me rappelle les envolées flamboyantes d'un personnage de BD : le maire de Champignac, de la série Spirou et Fantasio.

Mais vous avez raison, recentrons les débats.


Répondre

De Impétueux, le 6 décembre 2008 à 19:24

L'image – rezzous de criquets – pour étrange et exotique qu'elle est, me paraît particulièrement juste, lorsqu'on lit les envahissements de pseudos aussi louches qu'inconnus et dévastateurs sur Toutes ces belles promesses ou Capitaine Achab par exemple : de pseudos contributeurs qui se sont abattus en quelques jours sur DVD Toile sans jamais y être auparavant venus, et qui sont repartis aussi vite en laissant, sinon la terre, du moins le fil du film brûlé !


Répondre

De NiklausR, le 15 décembre 2008 à 19:59

Je découvre ce site. Bravo pour le choix et l'imagination de ses contributeurs. Les forums où on peut évoquer ce type de projet ne sont pas si nombreux sur le net. Quelques remarques sur ce que je lis de ce qui a déjà été écrit : Comparer Olivier Séror avecJean-Paul Civeyrac ou Philippe Ramos, c'est plutôt curieux. Ce Projet Pirate est une adaptation du film Le Violent le grand classique de Nicholas Ray avec Humphrey Bogart : un film adapté de "In a Lonely place" de l'écrivain américain Edmund H. North. C'est un peu différent du travail de Jean-Paul Civeyrac. Pour ce qui concerne Philippe Ramos, il y a au moins un point commun c'est l'adaptation d'un classique du cinéma Américain. Sur le titre du forum : Oui il y a Valérie Crunchant sur ce film. Bravo à elle d'avoir obtenu un forum rien que pour elle !!! (lol) Mais il y a aussi toute une équipe sur le tournage de ce film qui méritent eux aussi qu'on les soutiennent (cf le site de Séror) Sur l'humour : ça ne peut jamais faire de mal d'en faire. Mais petite mise en garde : ce projet n'est ni une comédie, (ni un film de pirate), mais un film sur le cinéma. Et pour les fans de Valérie Crunchant, elle y joue le rôle d'une comédienne et non d'une flibustière…


Répondre

De Impétueux, le 16 décembre 2008 à 09:41

Si NicklausR n'est pas un nouveau caelifère, insecte phytophage de l'ordre des orthoptères, je suis sûr qu'il aura à coeur de placer quelques messages sur des films de John Ford, John Huston, Jean Renoir, Julien Duvivier, Roberto Rossellini, Dino Risi (voire André Berthomieu, Ingmar Bergman ou Yasujiro Ozu si ça lui chante…).

Sinon, j'émets des doutes…


Répondre

De Lagardère, le 16 décembre 2008 à 12:20

un nouveau caelifère, insecte phytophage de l'ordre des orthoptères…

Ca, ça en jette !! Je l'ai fais lire à "ninette", elle a pas tout pigé, mais elle m'a regardéd'un autre oeil ! Elle croit qu'Impétueux, c'est moi…Ca tiendra bien jusqu'à Noel : Après….


Répondre

De Impétueux, le 16 décembre 2008 à 12:34

Cher Lagardère, faites-vous mousser grâce à Wikipédia et mettez-moi tout ça sur le dos !

Joyeux Noël d'avance !


Répondre

De Lagardère, le 17 décembre 2008 à 05:46

Vous êtes bien urbain, mon cher Impétueux….Et d'ailleurs je lance une quête virtuelle pour vous offrir le noêl de vos rêves : J'ai repéré un DVD ou Jean Marais déclame les "nouilleries esthétiques" de Cocteau, dans un film de Godard édité chez René Chateau et agrémenté des commentaires avisés de Jacques Viallon !

Qu'est ce qu'on dit ?


Répondre

De droudrou, le 17 décembre 2008 à 06:11

Putain ! Quand je pense le nombre de milliers de gens qui meurent chaque jour ou vivent dans des conditions de plus en plus précaires, histoire de se remonter le moral, il n'y a pas le choix : "On vient sur DVD Toile, le site qui fait évoluer la vie !"


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.073 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter