Forum - Les Visiteurs - Les visiteurs "corses"
Accueil
Forum : Les Visiteurs

Sujet : Les visiteurs "corses"


De Patrice Dargenton, le 5 avril 2002 à 15:57

Quel dommage d'avoir gâché la réputation de ce film excellent par une séquelle (Les Couloirs du temps: Les visiteurs 2) dramatique !Patrice Dargenton (Mon site)


Répondre

De PM Jarriq, le 27 juin 2008 à 16:46
Note du film : 3/6

Revu avec quelques années de recul, Les visiteurs est une curieuse bouillabaisse. L'idée de base est bonne (c'est celle de François 1er), le scénario amusant, mais c'est atrocement mal filmé et surtout monté, souvent strident et en roue-libre, et Poiré laisse à peine à ses personnages le temps d'exister, tant le rythme est frénétique et désordonné, provoquant une rapide lassitude.

Pourtant, impossible de ne pas rire à des blagues de cour d'école (les pets à table, les dents pourries, l'emploi souvent ingénieux du vieux Français), et de certaines situations jouant sur l'anachronisme. Clavier et Reno trouvent tous les deux les rôles de leur vie, ceux auxquels ils seront toujours identifiés, un comique de contraste dont ils n'ont ensuite jamais retrouvé la recette. Lemercier est souvent drôle, mais Chazel insupportable dans un rôle inutile et plaqué de clocharde sortie des Nouveaux monstres, qu'elle surjoue de façon exaspérante. Et ne parlons pas des effets spéciaux, hideux.

Malgré tout, difficile de rejeter totalement Les visiteurs, car les occasions de rire ne sont pas si courantes, et malgré toutes ses tares, le film y parvient souvent, et même si ce n'est pas un rire d'excellente qualité, c'est toujours bon à prendre.


Répondre

De Impétueux, le 27 juin 2008 à 19:11
Note du film : 4/6

PM Jarriq situe, comme toujours fort bien, ce que l'on peut penser de ces Visiteurs sans génie, ni même talent, mais qui ont secoué de rire les salles (je suppose que c'est un peu le même phénomène pour Bienvenue chez les ch'tis : des gens qui ne connaissent pas le cinéma et qui vont simplement rire sans arrière-pensée, et y retournent).

Mais l'interversion du Temps, dans François 1er n'est pas plus maligne et le procédé s'y voit sans détour ! Fernandel s'y lâche tout à fait sans être contrôlé par un Christian-Jaque encore peu sûr de lui.

On rit souvent, dans François 1er, et on rit très franchement, mais d'un rire presque instinctif et pas bien malin ! La chèvre suçopodiste, c'est rigolo, ça marche avec les petits enfants, les adolescents, les adultes et les vieillards, mais c'est à peine supérieur au rire déclenché par un type qui glisse sur une peau de banane !

C'est habile mais à peine meilleur que Les Visiteurs qui, par ailleurs, m'ont toujours paru, in fine, un film terrifiant : imaginons-nous ce que serait, pour l'un de nous, être projeté au 11ème siècle ? Le réveil de Jacquard au milieu des trognes hilares à dents pourries, à haleine fétide, à la sauvagerie visible n'est pas si drôle que ça : je le trouve même plutôt glaçant…


Répondre

De ABRAKADABRALAKAZAM ****, le 27 juin 2008 à 19:58

Je ne peux m'empêcher, sauf votre respect, de vous dire que vous pourriez quand-même penser que certains qui s'expriment ici n'ont peut-être pas obligatoirement autant d'instruction que vous. Il serait peut-être bien que vous essayiez de vous mettre à la portée de tout le monde au-lieu d'écraser les autres de votre science. Je pense que tout en restant poli, on pourrait essayer de trouver un terrain d'entente. J'ai remarqué qu'ici, il n'y a que deux sortes d'internautes. D'un côté les ultra-scientifiques qui emploient des mots peut-être pas compréhensibles de tous, de l'autre les petits branleurs qui viennent foutre la merde car ils sont peut-être énervés par cet état d'esprit. Il n'y a pas de gens dans la moyenne, c'est dommage.


Répondre

De Freddie D., le 27 juin 2008 à 20:27

"J'ai remarqué qu'ici, il n'y a que deux sortes d'internautes. D'un côté les ultra-scientifiques qui emploient des mots peut-être pas compréhensibles de tous, de l'autre les petits branleurs qui viennent foutre la merde car ils sont peut-être énervés par cet état d'esprit"

C'est vous qui le vivez de cette façon. Mais quoiqu'il en soit, et en règle générale, il est plus raisonnable et constructif d'aller chercher un mot dans un dico, quand on n'en connaît pas le sens, que d'obliger ceux qui les emploient, à s'exprimer moins "savamment". Qu'en pensez-vous ?


Répondre

De droudrou, le 27 juin 2008 à 22:34

Ecoute Abraka… Visage pâle Impétueux pas parler par signes ! Utiliser vocabulaire riche ! Mais pas pour autant Impétueux incompréhensible ! Toi parler comme toi et moi ! Toi et moi pas même niveau mais comprendre glose Impétueux ! Glose Impétueux plus simple que glose Urspoller ! Mais tous contents lire messages les uns et les autres et pouvoir taper dedans et railler contenu ! Jipi utiliser signaux de fumée ! Plus difficile à suivre ! Quant à vieille chouette Pamina, utiliser alphabet morse dans discours ! Pas toujours évident traduire ! Hugh !


Répondre

De ABRAKADABRALAKAZAM ****, le 27 juin 2008 à 22:42

Vous aussi vous vous moquez de moi , je suis sur que vous et Frétyl vous ne faites qu'un . Qu'on parle d'une maniére normale je n'ai pas eu la chance d'aller longtemp à l'école et vous semblez en profiter . Je n'ai pas une grande culture comme vous et je ne sais pas tout à quarante ans mais en fait c'est parce qe je ne suis pas allé longtemps à l'école .

C'est excusable , alor un effort , JE VOUS EN PRIE !!


Répondre

De droudrou, le 27 juin 2008 à 22:50

Alakazamkazamkazam !

Vous aussi vous vous moquez de moi , je suis sur que vous et Frétyl vous ne faites qu'un . Qu'on parle d'une maniére normale je n'ai pas eu la chance d'aller longtemp à l'école et vous semblez en profiter . Je n'ai pas une grande culture comme vous et je ne sais pas tout à quarante ans mais en fait c'est parce qe je ne suis pas allé longtemps à l'école .

C'est excusable , alor un effort , JE VOUS EN PRIE !!

Pour te rassurer, Frétyl et moi sommes bien deux personnes différentes à moins qu'un film de science fiction ne se déroulerait à mes côtés et qu'un avatar s'ingénierait à s'appeler tantôt Frétyl (Simon) tantôt Droudrou… Qu'est-ce que tu nous emmerdes avec tes histoires d'avoir la chance ou pas d'aller à l'école ? Moi aussi je n'ai pas eu la chance d'aller à l'école longtemps et Impétueux a peut-être eu la malchance d'aller à l'école longtemps ! Qu'est-ce qui te permet de dire que j'ai une grande culture ? La culture ne se mesure pas en centimètres ou en mètres et ne se vend pas au kilo ! Que tu ne saches pas tout à quarante ans, eh bien tu n'as pas à en avoir honte ! A 64 balais, je ne sais pas tout et j'ai toujours autant de plaisir à apprendre encore des choses et à en découvrir ! Ce qui serait inexcusable au contraire serait de ne plus vouloir en chercher, en apprendre, en découvrir ! Alors quel effort veux-tu que chacun fît à ton sujet ? Je vais te faire une remarque que j'espère que tu enregistreras et graveras dans le fin fond de ta mémoire : pour ma part, je dis que jusque sur mon lit de mort j'en apprendrai encore car, en plus, je ne sais pas dans quel état je serai ni ce que j'aurai encore à découvrir d'inconnu ! Alors pour la suite, eh bien, crois-moi, Alakazammachin, je suis également encore curieux !

Et puisque nous sommes sur un site consacré au cinéma, je me pose la question de savoir comment tu perçois les dernières séquences du film de Stanley Kubrick 2001: A Space Odyssey


Répondre

De vincentp, le 3 septembre 2008 à 17:30
Note du film : 5/6

Les visiteurs "corses" de la villa de messire Christian Clavier ont mis le feu aux poudres de la République ! Vite un voyage spatio-temporel pour envoyer le tandem Jacquouille la fripouille et Godefroy de Papincourt, armés de leurs massues moyennageuses, traiter le cas nationaliste !


Répondre

De TITOU45, le 3 septembre 2008 à 22:01
Note du film : 5/6

Je suis d'accord avec toi pour dire que les visiteurs est un bon film , je préfére le 2 mais la scéne du facteur me fait toujours autant poilé .


Répondre

De verdun, le 3 septembre 2008 à 22:09
Note du film : 3/6

C'est bien la première fois que je trouve quelqu'un ayant préféré le deuxième épisode. Les couloirs du temps est en effet un effroyable nanar !

Quand à ces visiteurs -qui ne sont pas ceux de Kazan !- ils m'avaient beaucoup par rapport au tapage médiatique dont ils faisaient l'objet. Depuis cette époque, je me méfie des films dont tout le monde parle, quitte à critiquer sur ce site des films que personne n'a vu (rires).

Mais celà ne m'a pas non plus empêché de voir avec beaucoup de plaisir Bienvenue chez les ch'tis dans la salle oscure la plus proche de mon domicile.


Répondre

De Frydman Charles, le 23 février à 10:25
Note du film : 5/6

J'imagine "les visiteurs" Aujourd’hui , qui voient tous ces gens dans la rue parlant tout seul…26 ans après le film les smartphone, les mobiles sont à la mode : wikipedia téléphones mobiles, et des utilisateurs saints d'esprit une oreillette dans l'oreille parlent..quelquefois il vaut mieux vérifier car il existe encore des gens qui parlent vraiment tout seul ! Les voyages dans le temps , vers le futur sont imaginables , mais semblent impossibles vers le passé :wikipedia voyages dans le temps . On le fait couramment , virtuellement, avec les films historiques, les reconstitutions de scènes du passé en costume d'époque. Dans le film François 1er je crois que Fernandel est un simple "visiteur" mais n'intervient pas sur le cours de l’histoire. Imaginons que l’on rembobine le cours des événements , comme avec les vieilles cassettes magnétiques, et que l’on modifié le cours de l’histoire. Éliminer Hitler par exemple avant la seconde guerre mondiale ! Et on efface l'ancienne version de l’histoire ? Ou bien on se retrouve au présent avec 2 versions de l’histoire ? le chapitre de l’article de wikipédia "le voyage dans le temps rétrograde" imaginé un scénario aboutissant à un paradoxe insoluble ! : "La violation du postulat de causalité induirait donc des paradoxes. Par exemple celui-ci : Le créateur de la machine à voyager dans le temps voyage dans le passé. Dans ce passé, il tue malencontreusement son lui du passé. Cet événement annulerait donc la création de la machine. Donc il serait impossible qu'il ait voyagé dans le passé et donc qu'il se soit tué lui-même. Cela rendant alors de nouveau l'existence de la machine possible. Ceci créerait donc une boucle sans fin, un paradoxe."


Répondre

De fretyl, le 23 février à 15:09
Note du film : 3/6

J'apprécie votre présence Frydman mais votre interprétation de l'espace temps sur un film comme Les visiteurs, laisse à désirer…


Répondre

De Frydman Charles, le 23 février à 15:21
Note du film : 5/6

Plus précisément? Un film comme hibernatus est plausible , et ce n’est presque plus de la science fiction si ce n’est le temps extrêment long de l'hibernation ! La cryogenisation est en fait une utopie, les cellules du cerveau sont détruites rapidement après la mort ! Certaines techniques permettraient de conserver les cellules du cerveau… cryogenisation et cerveau , mais personne ne s’est encore reveille après ! J’ai vu le film "les visiteurs" il y a longtemps, il s’agit principalement d'un voyage vers le futur, mais il me semble que les visiteurs retournent à leur époque à la fin du film…


Répondre

De fretyl, le 23 février à 17:43
Note du film : 3/6

Et ils auraient mieux fait d'y rester car ils sont revenus trois fois avec Les couloirs du temps, Les visiteurs 3 et une fois à New york Les visiteurs en Amérique ! Qu'est ce que votre délire à a voir avec le film de Jean marie Poiré ?


Répondre

De Frydman Charles, le 23 février à 18:19
Note du film : 5/6

C’est certes un film qui veut surtout être drôle , mais l'idée de base est bien un voyage dans le temps, non ? La comparaison avec Hibernatus me semble adéquat, la découverte du monde moderne après un voyage vers le futur.voyage dans le temps au cinéma : hibernatus et "les visiteurs"  :"Le cinéma s’est beaucoup emparé du voyage dans le temps pour souligner avec amusement les paradoxes de notre époque, ses contradictions. En effet, quel regard portent sur notre monde les personnes du passé ? A ce jeu, on pense évidemment à deux classiques de la comédie française, Hibernatus d’Edouard Molinaro, et « Les Visiteurs » de Jean-Marie Poiré. " . On peut peut être faire abstraction du côté science fiction, et juste se demander ce que le personnes du passé penseraient du monde moderne ? Le film appel en effet peu de réflexions philosophiques sur les voyages dans le temps…On oublie un peu comment les visiteurs ont été parachuté dans notre monde moderne…Auquel cas le voyage dans le temps devient un outil accessoire. Concernant "François 1er" , pas de fiction, puisqu’on apprend à la fin du film que le voyage dans le temps s' est fait par le rêve !


Répondre

De fretyl, le 24 février à 14:00
Note du film : 3/6

Croyez bien que Molinaro ou Poiré n'ont cherché à faire rien d'autre que des comédies de boulevard, n'allez pas chercher d'analyse théoricienne dans leurs œuvres ! Le voyages dans le temps tel que vous le psychanalysez n'a jamais été plus approfondi que dans Retour vers le futur qui par contre est exactement le genre de connerie américaine que je ne supporte pas.


Répondre

De Frydman Charles, le 26 février à 15:21
Note du film : 5/6

Je n'ai pas vu "retour vers le futur" mais je suppose que votre opinion est justifiée. D'après les commentaires que j'ai pu lire, le film développe tous les paradoxes qui peuvent être liés aux voyages dans le temps. J'ai trouvé amusant le commentaire sur "les visiteurs" dans senscritique : "Les visteurs" retour au passé  : "Voyage dans le futur donc pas soucis. Sauf qu’ils rentrent… Il faut alors supposer qu’ils sont trop bêtes pour changer quoi que ce soit de toute façon."


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.045 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter