Forum - Le Pigeon vingt ans après - Hélas... pour fans seulement
Accueil
Forum : Le Pigeon vingt ans après

Sujet : Hélas... pour fans seulement


De Arca1943, le 18 mai 2008 à 16:52
Note du film : 2/6

Sorti en 1987, ce deuxième sequel du Pigeon doit être la dernière "comédie à l'italienne" que j'ai vue en salle : s'il en est fait encore quelques-unes ensuite, elles ne sont pas parvenues chez moi, de l'autre côté de l'Atlantique. Comme je suis un fan fini, un amoureux fou de la célèbre recette, eh bien j'y ai pris plaisir, mais disons-le : ce film est exsangue. Les deux compères Gassman et Mastroianni sont bien là, et même Tiberio Murgia et Gina Rovere. Côté scénario, Suso Cecchi d'Amico et Agenore Incrocci (mais pas Scarpelli) ont mis la main à la pâte et on a même droit à une jolie ritournelle de Nino Rota et à un tragique unhappy end à l'italienne qui "cueille" à la dernière minute. Mais avant la fin, ça lève bien peu. Le projet avait du potentiel, mais la réalisation d'Amanzio Todini est dépourvue de style et d'invention, pire pour une comédie : son rythme est défaillant. J'y ai trouvé une seule blague vraiment digne du Pigeon : pour le nouveau "coup" des incompétents voleurs, Pepe la Panthère doit donner le change et faire croire à des mafiosi que lui et sa bande sont de redoutables p-p-p-professionnels. Alors, il les rencontre de nuit, au volant d'une superbe voiture américaine, et fait son numéro (assez amusant, car Vittorio Gassman sera toujours Vittorio Gassman). Une fois les mafieux repartis, la petite bande doit hâler la carcasse d'auto avec des câbles : car vous ne croyez quand même pas qu'ils avaient les moyens de se payer une vraie voiture, non? La scène de l'infarctus de Pepe la Panthère est très bien, quelques répliques bien troussées, mais dans l'ensemble, c'est terne (incluant la photographie peu inspirée du grand Pasqualino De Santis), c'est poussif et ça sème la glace dans le coeur. Je suis sorti de là avec l'impression d'avoir assisté à des funérailles où quelques membres survivants de la parenté rient nerveusement.


Répondre

De Impétueux, le 18 mai 2008 à 19:36

Toutes mes condoléances, ami Arca ! Je sais bien ce qu'il en est de vouloir espérer contre toute espérance, de parier sur l'impossible, de croiser les doigts à s'en faire mal lorsque ces séquelles de films que nous avons aimés, trop roublardes pour être honnêtes, interpellent notre esprit !

D'autant que Le pigeon, c'est une merveille absolue ! Gageons que si l'on nous sort un jour (ah, ce jour !!!) un coffret de Mes chers amis, si nous nous régalerons une nouvelle fois du premier, si nous apprécierons l'ingéniosité du deuxième, je crains fort que nous devions avoir cette moue gênée qui est la vôtre ce soir devant le troisième !


Répondre

De Arca1943, le 18 mai 2008 à 19:51
Note du film : 2/6

Heureusement, si ce second sequel anachronique (1987 !) m'a laissé un goût bien amer, à en juger par les propos de AlHolg, il semble bien que la première suite, Hold-up à la milanaise conçue en 1959-60 pour battre le fer tant qu'il était chaud, se présente sous d'excellents auspices…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0066 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter