Forum - Le Prix du danger - où l'on retrouve le clivage entre.....
Accueil
Forum : Le Prix du danger

Sujet : où l'on retrouve le clivage entre.....


De verdun, le 16 août 2007 à 00:12
Note du film : 5/6

les partisans et les adversaires de Yves Boisset.

J'entends tout de suite les reproches sur ce film: trop caricatural, sans nuances, inabouti… Le problème avec les détracteurs de Boisset, c'est qu'ils font souvent preuve du manque de nuance qu'ils attribuent à l'auteur de L'attentat. D'ailleurs pourquoi faire de Boisset le prototype du cinéma démonstratif alors que le même reproche peut être fait à d'autres, que j'adore par ailleurs: Costa-gavras, Sidney Lumet, Jean-pierre Mocky, Elio Petri,le Fritz Langde films comme Furie,Ken Loach, j'en passe et des meilleurs… Et je ne parle pas de repoussoirs avérés comme Cayatte…

Le problème, c'est qu'on peut faire des reproches -moi ce serait plus au niveau de la mise en scène mais on a vu là aussi pire- mais personne n'a pris son credo, celui de la dénonciation des travers insupportables de notre société.. Qui pour dénoncer le racisme ordinaire comme dans Dupont-Lajoie ? Qui pour dénoncer les excès du pouvoir gaulliste comme dans L'attentat ? Il a fallu attendre son excellent téléfilm sur le sujet pour que l'on parle enfin de L'affaire Dreyfus. Le problème, c'est que si peu de cinéastes ces derniers temps ont eu son ambition et sa volonté d'appuyer là où ça fait mal.

Voilà un bel exemple. Ici c'est une étonnante analyse de la télé-réalité et des dérives inacceptables de la mauvaise télé. Il fallait du culot et une sacrée ambition pour s'attaquer à ce sujet…. vingt ans avant qu'il n'ai lieu… Or devant nos yeux, on a ce qu'est la télé d'ajourdh'ui: une machine épouvantable qui nie toute dignité humaine au profit de l'audimat et de la vente d'écrans publicitaires.. En 1983, le film déclencha la colère de caciques de la télé tels Jacques Martin, furieux contre cette insulte faite au petit écran. Maintenant, il n'est point besoin de prouver l'ignominie d'émissions qui entravent la culture et le sens critique mais encouragent la délation, la vulgarité et l'adultère… Pour toutes ces raisons, Le PRIX DU DANGER est un film éminemment subversif, que l'on n'est pas près de voir sur TF1 ou France 2, et qui ne serait pas réalisable actuellement, les chaines de télé donnant leur feu vert pour le financement d'un film…

Le film a des défauts dans sa réalisation et dans un dénouement vaseux, ce qui est souvent le cas chez Boisset. Mais là aussi il n'a pas de rival dans ce domaine, celui du film d'action à message si ce n'est quelques bons films de Verneuil.. Par contre, l'un des points forts de son cinéma a toujours été la direction d'acteur, que l'on pense à Dewaere dans Le SHERIF, Michel Bouquet dans UN CONDE , Trintignant dans L'ATTENTAT.

Ici Piccoli s'en donne à coeur joie dans un cabotinage réjouissant et criant de vérité. Et puis vous les trouvez sobres les animateurs télé, vous ? Quant à Lanvin, à la carrière si décevante, il montre ici ce qu'il aurait du être, c'est-à-dire un digne successeur de Lino Ventura. Et mention spéciale à Bruno Cremer en sorte de Patrick Le Lay- Etienne Mougeotte. Et Marie-France Pisier joue un rôle nuancé (eh oui) de productrice pas dupe des mécanismes douteux de son émission…

Un film imparfait ? Bien sûr. Contestable ? Oui.. Mais où est l'alternative ?


Répondre

De PM Jarriq, le 16 août 2007 à 09:09

Je ne garde pas un souvenir ébloui du Prix du danger, mais en le plagiant, avec Running man, les Américains n'ont pas fait mieux… Dommage, car grand sujet, ô combien prémonitoire !

Ceci dit, je trouve très bien qu'un cinéaste comme Boisset garde un noyau dur de défenseurs. Avec mon petit faible pour Dupont Lajoie, Canicule et peut-être R.A.S (lointain souvenir), je me situe entre les deux camps.


Répondre

De Gaulhenrix, le 16 août 2007 à 15:19

Un beau et convaincant plaidoyer, Verdun


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0039 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter