Forum - Affreux, sales et méchants - Recherche cette video désespérément
Accueil
Forum : Affreux, sales et méchants

Sujet : Recherche cette video désespérément


De francisco70, le 28 novembre 2003 à 10:11

Je recherche la vidéo de ce film désespérement depuis des années !

Help !


Répondre

De francisco70, le 17 décembre 2003 à 16:24

Serait-il possible que vous me contactiez pour évoquer ce film. Après de vaines recherches, il semble ne pas encore être sorti en dvd mais le sera-t-il un jour???


Répondre

De dumbledore, le 18 décembre 2003 à 16:17
Note du film : 6/6

Je vais encore me faire l'avocat du diable, mais au contraire j'envie les "ils" qui n'ont pas vu le cinéma italien des années 50/60 et qui ont ainsi (ou auront) la chance de pouvoir découvrir tout un pan des plus drôles du cinéma ! Reste à attendre que les films sortent (ils sortiront bien un jour!) et qu'ils aient la curiosité de les voir (c'est autre chose, reste à ceux qui les ont vus et qui connaissent d'en faire la promotion).


Répondre

De Arca1943, le 21 décembre 2003 à 01:13
Note du film : 6/6

Salut, Francisco 70.

Je possède Affreux, sales et méchants sur VHS et, croyez-le bien, je suis conscient du somptueux privilège que cela représente. Certes, cela n'arrange pas votre problème.

Vous le cherchez «désespérément», dites-vous. Que puis-je dire pour vous consoler de ce désespoir?

Eh bien, d'abord, c'est que vous, au moins, vous l'avez vu! Au point où nous en sommes, ça aussi c'est devenu un privilège. Alors, pensez à tous ces gens qui n'ont jamais VU Affreux, sales et méchants!

Ou pire encore, qui n'auraient jamais vu de leur vie un seul sommet de la «comédie à l'italienne» ! Ah, les pauvres! Ah, les malheureux! Ah, si seulement ils avaient une idée, même faible, de ce qu'ils manquent! De ces farces populaires qui constituent la plus extraordinaire explosion de créativité comique et satirique du cinéma parlant! Non seulement «ils» n'ont pas vu Affreux, sales et méchants! Ils n'ont même pas vu Le Pigeon! Ni L'Homme aux cent visages! La Grande guerre! Ni La Grande pagaille! Ni Une vie difficile! Ni La Marche sur Rome! Ni Le Fédéral! Ni Le Fanfaron! Ni L'Armée Brancaleone! Ni Brancaleone aux croisades ! Ni Serafino ou L'Amour aux champs! Ni Venez prendre le café chez nous! Ni Miracle à l'italienne! Ni Détenu en attente de jugement! Ni Au nom du peuple italien! Ni L'Argent de la vieille! Ni La Plus belle soirée de ma vie! Ni Pain et chocolat ! Ni Mes Chers amis! Ni même Nous nous sommes tant aimés

Vous vous rendez compte!

Si on leur demande, à ces «ils», de nommer les plus grands acteurs comiques du cinéma parlant, ils ne pourront mentionner les 4 monstres – Gassman, Manfredi, Sordi, Tognazzi – parce qu'ils ne soupçonneront même pas leur existence!Ils ne savent pas que ça s'est fait! Ils ne savent pas que ça existe! Ah, quelle ignominie, quelle misère, quelle vergogne grandissime.

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il y a un problème EN GÉNÉRAL avec la distribution du cinéma italien de l'âge d'or, et ce depuis des années. En VHS, ç'a toujours été très difficile aussi. Croyez-moi, j'en sais quelque chose. Où sont les excellentes versions françaises de ces films? Qui les détient? Qui les cache? Dans quelle obscure cave, sur quelle étagère poussiéreuse ces joyaux sont-ils entreprosés – s'ils le sont? (Glp).

Affreux, sales et méchants, vous pouvez aisément le multiplier par cent et vous serez encore loin du compte. Vous rendez-vous compte que même Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon n'est jamais sorti en vidéo en français!?!? Alors, le DVD…!

J'ai croisé ici, au Québec, des gens qui ont déjà des pieds et des mains pour mettre enfin la main sur ces films (par exemple Pain et chocolat qui a été ici un très grand succès en salles). Ils n'ont pas réussi. Ils ont fini par se décourager. Il faudrait une enquête de journaliste – voire d'historien! – pour comprendre exactement quelles sont les causes du problème. Qu'est-ce qui fait que ces films, pour un grand nombre, ne sont jamais ressortis? Quels sont les facteurs dont la rencontre contribue à nous foutre dedans? Il y a là un mystère. Mais je ne sais même pas si sa clé se trouve en France ou en Italie.

Arca1943


Répondre

De colinadri, le 15 janvier 2004 à 18:10

moi aussi je garde un excellent souvenir de ce fabuleux film qu'est Affreux sales et méchants et j'aimerais le revoir. Dans la même veine, mais pas d'Ettore Scola, je suis a la recherche d'Emilio mais de qui ?


Répondre

De Arca1943, le 17 janvier 2004 à 19:42
Note du film : 6/6

Là, j'avoue que mon amour-propre et mon xénochauvinisme en prennent un coup. Jamais entendu parler de cet "Emilio" est inconnu à mon bataillon. À moins qu'il ne s'agisse d'Eugenio, de Luigi Comencini? (1981). Voyons voir si ça vous dit quelque chose… Eugenio est un adolescent difficile, élevé par ses grands-parents (excellent Bernard Blier dans le rôle du grand-père) parce que ses parents (Saverio Marconi et Angela Molina ne peuvent s'occuper de lui, trop occupés qu'ils sont, notamment, à militer dans leurs mouvements de gauche respectifs… Alors, ça vous rappelle quelque chose?

Arca1943


Répondre

De dumbledore, le 17 janvier 2004 à 20:19
Note du film : 6/6

Eugenio avec un début sublime. Il est dans une voiture avec un copain de son père chargé de le ramener. Eugenio met la musique à fond dans la voiture. Le conducteur baisse le niveau. L'enfant recommence, l'adulte aussi. Encore et encore jusqu'au moment où le conducteur le menace que, s'il continue, il le laissera au bord de la route, en pleine campagne. Evidemment l'enfant le croit pas et remet le niveau fort. La voiture s'arrête, l'enfant descend, la voiture s'éloigne. On s'attend à ce qu'elle s'arrête. Evidemment.

Mais non, elle continue et s'en va réellement.

Face au père, le copain lui dira simplement que l'enfant l'agaçait, alors il l'a mis dehors!

J'adore ce film!


Répondre

De Arca1943, le 17 janvier 2004 à 21:26
Note du film : 6/6

Ah oui, un grand cru. Je vous en reparlerai sûrement…


Répondre

De colinadri, le 18 janvier 2004 à 00:41

non ce n'est pas ca. Ce dont je suis sure c'est que c'est un film italien eavec des acteurs italiens. L'histoire : Un homme s'occupe de son neveu d'une dizaine d'années. L'enfant est terrible et lors d'un voyage en voiture il le menace de le laisser sur le bord de la route… et le fait. Pris de remord il revient mais l'enfant a disparu. Le film, tendre et drôle, raconte l'épopée de ce gamin et celle de son oncle. … C'est un film des années 80.


Répondre

De colinadri, le 18 janvier 2004 à 00:43

désolée, je n'avais pas lu assez loin et mes souvenirs étaient très vagues. Il s'agirait donc bien d'Eugénio. merci du tuyau


Répondre

De Laosagain, le 23 janvier 2004 à 10:08

J'ai trouvé ce Film sur www.psychodvd.ch en Zone 2 à 32 euros !!!

Il n'y a malheureusement pas de de sous titre-FR, le film est en VO uniquement.

A part ça ce film est un pur régal pour les yeux et les oreilles pour l'avoir vu en VO sous-titrée.

A conseiller fortement !!!


Répondre

De Alain, le 31 janvier 2004 à 04:35

Bonjour,

Allez voir sur ce site…

Alain.

http://www.dvdonline.it/html/13127_BRUTTI_SPORCHI_E_CATTIVI.html


Répondre

De QUEBECOIS, le 19 février 2004 à 19:28

Tout à fait d'accord avec l'avis énoncé plus haut. Je cherche Affreux, sales et méchants depuis plusieurs mois en DVD. Je viens de voir qu'il est disponible en Italie. Vite, une disponibilité au Québec ! Et vive la comédie italienne ! Une pure merveille !


Répondre

De Arca1943, le 20 février 2004 à 20:07
Note du film : 6/6

Salut, compatriote!

Décidément, on est nombreux dans le coin à chercher la même chose!


Répondre

De dumbledore, le 11 mars 2004 à 18:45
Note du film : 6/6

Quebeccois fans d'Affreux, Sales et méchants (et les autres), soyez heureux le film va sortir en avril chez Opening.

C'était jusque là qu'évocations, c'est aujourd'hui confirmation !!


Répondre

De P-M Jarriq, le 11 mars 2004 à 19:07

Et si on se prenait à rêver ? "Les nouveaux monstres" (mon film italien préféré), "Parfum de femme", "Le fanfaron", "L'argent de la vieille", "Une journée particulière", "La terrasse", etc. etc. etc. Ce cinéma est un terrain pratiquement vierge en DVD et il y a tant à (re)découvrir.


Répondre

De PM Jarriq, le 19 avril 2004 à 09:33
Note du film : 6/6

Je viens de revoir le film et c'est encore meilleur que dans mon souvenir. D'une finesse dans l'hénaurme, d'une cruauté inouïes. Le dernier plan sur l'adolescente allant chercher de l'eau, parvient à être à la fois drôle et poignant. La définition même du vrai cinéma italien, en fait… A quand les autres merveilles des années 70 ?


Répondre

De Arca1943, le 30 mai 2004 à 16:15
Note du film : 6/6

C'est absolument exact : le meilleur cinéma du monde; et aussi le plus aimé chez lui (les chiffres de fréquentation des salles en Italie de 1947 (Come persi la guerra) à 1980 sont renversants : les Italiens d'alors allaient deux fois plus au cinéma que les autres peuples du monde, Américains inclus). Cinématographiquement parlant, ce pays avait alors les dimensions d'un continent… Jusqu'au début des années 80. Cinecittà Inc. s'est alors effondrée à vitesse grand V Quand on tente de comprendre les causes du phénomène, c'est un sacré puzzle. Il faut dire que j'avais entre 15 et 20 ans au moment des faits…

Quand au film dont tu parles, si je l'avais vu, je m'en souviendrais. Mais ta description ressemble un peu à celle qu'on m'a faite de la comédie Il Commissario (Le Commissaire), de Luigi Comencini, avec Alberto Sordi (1962). Un film rarissime, qui n'est pas sorti d'Italie à l'époque – comme bon nombre des meilleures comédies à l'italienne des années soixante, d'ailleurs. (Parlant des causes de la crise, en voilà une). Mais ça pourrait aussi bien ne pas être ça du tout. Peux-tu me nommer les principaux acteurs?

Arca1943


Répondre

De flocon, le 26 avril 2005 à 22:41

Je cherche affreux sales et méchant de Nino Manfredi ; comment me le procurer ?


Répondre

De Arca1943, le 27 avril 2005 à 04:06
Note du film : 6/6

Je ne sais pas à quelle vitesse les DVD apparaissent et disparaissent des bacs dans votre pays, mais sachez, cher (ou chère) Flocon, qu'Affreux, sales et méchants, d'Ettore Scola, est sorti en DVD Zone 2, dans une très, très belle copie, il y a tout juste un an. Mais si vous ne le trouvez déjà plus à la FNAC, je vous suggère un prix de consolation : Le Commissaire Pepe, autre comédie du même réalisateur, avec le grand Ugo Tognazzi, sort demain ! En fait, avec le décalage horaire, il est en train de sortir au moment ou je vous envoie ce message. Ah, comme c'est émouvant…

Arca1943


Répondre

De Impétueux, le 27 avril 2005 à 10:11
Note du film : 5/6

Non seulement Affreux, sales et méchants est dans tous les bacs des bonnes maisons (évidemment, si on cherche à Carrefour ou au supermarché Casino…) mais il était proposé dans la deuxième série des DVD du "Monde", à l'automne dernier, moyennant la modique somme de 6€ (en fait 4,80, puisque le journal est vendu 1,20 !).

Mais bon ! Notre ami ne vit peut-être pas dans une grande ville et ignore qu'il y a des sites de vente par correspondance !


Répondre

De fretyl, le 22 mars 2007 à 02:27
Note du film : 6/6

Je souhaite voter pour une (ré)édition de ce film en DVD.


Répondre

De droudrou, le 22 mars 2007 à 09:54
Note du film : 5/6

Génial dans l'horreur ou une horreur géniale… et plus que grinçante !


Répondre

De yutha, le 3 juillet 2007 à 01:37

3 ans plus tard, alors que je recherche ces films et ne les trouve pas, j'ai vu affreux sales et méchants chez un ami qui l'avait téléchargé en vostf. J'ai beaucoup aimé, et je vois que je suis plutôt chanceux de l'avoir vu. Si l'un de vous repasse par ici, je tiens à vous dire merci pour l'apport considérable en matière de culture cinématographique. a bientôt


Répondre

De Arca1943, le 5 juillet 2009 à 17:10
Note du film : 6/6

« …une authentique Cour des miracles de la seconde moitié du XXe siècle composée, comme sous l'Ancien Régime, de voleurs, de prostituées (et travestis), de mendiants ou de travailleurs pauvres. »

Et d'immigrants, bien sûr : Giacinto et sa famille sont originaires du Sud de l'Italie – comme Ettore Scola – et ce sont des immigrants qui n'ont pas pu ou su s'adapter à leur terre d'accueil, le "Nord" (dispute ici : pour les Italiens du Nord, Rome c'est le sud; et pour les Italiens du sud, c'est le nord !). Des immigrants cependant qui ne sont plus de fraîche date : ça s'entend à l'italien qu'ils parlent, qui est un mélange d'un dialecte du Mezzogiorno (napolitain ? calabrais ?) et de dialecte populaire romain. Tandis que la famille qui arrive vers la fin du film, avec armes et bagages, pour prendre possession du palace de Giacinto, elle parle en italien du Sud pur jus (et le cycle recommence). Malgré des particularités qui ont continué de pousser ici et là après le rouleur compresseur de la Révolution française, j'hésiterais vraiment à décrire un Français du sud qui va travailler au Nord comme un immigrant. En France aussi il y a le nord et le sud, mais ce n'est pas la même chose, ça n'implique pas des différences culturelles aussi considérables. Ce thème douloureux de l'immigration intérieure se balade souvent dans le cinéma italien, avec par exemple Rocco et ses frères ou Cosi ridevano.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.028 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter