Forum - Du sang dans la montagne - Avis
Accueil
Forum : Du sang dans la montagne

Sujet : Avis


De PM Jarriq, le 10 mars 2007 à 10:49
Note du film : 1/6

Le film était sorti en France sous le titre (curieux) de "Du sang dans la montagne", et s'il est très loin des classiques de Leone ou Corbucci, il bénéficie d'une exceptionnelle prestation de Henry Silva, dans un rôle de tueur vêtu de cuir noir. Comment tout cela a vieilli ? Mystère…


Répondre

De Arca1943, le 4 mai 2007 à 11:55

Vous piquez ma curiosité, Jarriq. En même temps, je suis dubitatif : le réalisateur Carlo Lizzani est un des plus étranges Jacks-of-all-trades du cinéma italien. Sa filmographie est une des plus disparates que je connaisse ! Mais quand, au cours de sa longue carrière, il a exploité les divers filons transalpins, souvent c'était de la main gauche, à la va comme je te pousse. Il finançait ainsi ses projets ambitieux comme Le Procès de Vérone, Fontamara (qui est un grand film, avec Michele Placido à son meilleur). Ainsi Bandits à Milan, un curieux giallo avec Gian Maria Volontè, est sans doute regardable, mais donne une curieuse impression de seconde main. Par contre, ce n'est pas le cas de 'Lutring, réveille-toi et tue' (toujours avec Volontè), encore un film assez étrange, mais cette fois plutôt dans le bon sens du terme.

Cela dit ce western est le premier de deux. Le second s'intitule Requiescant, et compte à son générique, dans le rôle du mentor du héros, monsieur Pasolini soi-même. Alors, ils nous font un coffret ?


Répondre
VOTE
De Arca1943, le 16 juin 2007 à 16:23

Au fond, étant donné que je n'ai dans ma collection – scandale épouvantable ! – aucun film de Carlo Lizzani, même pas Fontamara, même pas Les Derniers jours de Mussolini, pour ne rien dire de Chronique des pauvres amants ou du Procès de Vérone, alors je vote pour ce western. On a réédité pas mal de westerns spaghetti, y compris des pas forts, forts (Keoma, Quatre de l'apocalypse) alors pourquoi pas celui-ci ? En programme double, bien sûr, avec l'autre western du réalisateur, Requiescant.


Répondre

De PM Jarriq, le 27 juin 2007 à 20:38
Note du film : 1/6

Aïe ! Aïe, aïe, aïe, même ! Je me demandais comment cela avait vieilli ? Eh bien, très mal !

J'ignore où le film a été tourné, mais les paysages évoquent les campagnes d'Europe de l'Est, le dialogue est d'une terrifiante débilité, et l'acteur principal Thomas Hunter (jamais entendu parler) est un des pires comédiens jamais apparus dans un western, italien ou pas. Du sang dans la montagne est aujourd'hui pratiquement irregardable, tant il est lent, bourré de bagarres interminables, de clichés navrants, de décors hideux. Le seul (petit) intérêt est la composition démentielle de Henry Silva, qui passe tout le film à hurler ses répliques, à rire comme un aliéné mental, le tout avec le même accent "mexicain" que Rod Steiger dans Il était une fois la révolution. L'acteur est un spectacle à lui tout seul, et surjoue tellement, qu'il devient l'attraction n°1 du film. Les seconds rôles italiens font peine à voir, et le vieux Duryea (il est loin, le temps de Winchester '73 !) fait son numéro de pistoléro goguenard avec retenue.

Il se peut que le film ait fait illusion à une époque, et qu'il ait profité de la vague du spaghetti western, mais par respect pour ses auteurs par ailleurs estimables, oublions vite…


Répondre

De Arca1943, le 27 juin 2007 à 23:17

Oui, les craintes que j'exprimais dans mon premier message s'avèrent fondées : c'est souvent à craindre Lizzani. Non pas d'avoir tourné film sur film dans une optique "commerciale" – ça, au fond, je suis plutôt pour, ne serait-ce que pour énerver les puristes qui ne comprennent pas le principe no money, no candy ! – mais plutôt de ne pas s'être investi, de ne pas avoir pris le travail au sérieux quand il ne tournait pas un de ses grands films historiques (qui étaient financés par ses films d'exploitation). À la blague l'autre jour, vous parliez de vous limiter aux Lelouch situés sous l'Occupation. Eh bien, avec lui c'est encore plus vrai ! Achtung! Banditi! (drame de la Résistance réalisé en 1949-50 grâce à une souscription populaire : ah, c'était le bon temps…), Chronique des pauvres amants, L'Or de Rome, Le Procès de Vérone, Les Derniers jours de Mussolini, Fontamara : voilà pour l'essentiel quels sont les vrais bons films de Lizzani, et ils sont tous situés pendant cette période.

Parmi les exceptions, il paraît que ses incursions dans la comédie à l'italienne, La vita agra et Roma bene sont des réussites (surtout le premier). Il y a aussi un filon cinoche antimafia de série B dans lequel je n'ai pas encore eu l'occasion de me risquer mais qui semble faire se pâmer de bonheur certains amateurs de gialli oscuri.

Mais pour en revenir à Du sang dans la montagne, cette fois je jure que je ne regarderai pas ce film même si on y trouve la toute belle Nicoletta Machiavelli ! Voilà, je fais des progrès…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.013 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter