Forum - Nick, gentleman détective - The Thin Man avec W.Powell
Accueil
Forum : Nick, gentleman détective

Sujet : The Thin Man avec W.Powell


De paul_mtl, le 30 août 2006 à 04:06
Note du film : 4/6

6 films policiers réalisés de 1934 a 1947 avec Nick, "The Thin Man", un détective privé interpreté par William Powell (né en 1892).

the Thin Man 1934

After the Thin Man 1936

Another Thin Man 1939

Shadow of the Thin Man 1941

The Thin Man Goes Home 1945

Song of the Thin Man 1947

Une série policiere US humoristique qui empreinte plus a Agatha Christie qu'a Conan Doyle.

Dans les 2 premiers episodes, ca se passe dans un milieu bourgois/aristocratie et le débat final ou l'on découvre le crimminel parmi tous les suspects présents.

Nick aime l'humour, sa femme, l'action et un peu trop le scotch.

il a des air de Clark Gable avec sa petite moustache.

L'humour et le jeu est étrangement moderne de ce qu'on voit habituellement avec les classiques US de l'époque.

On prete souvent a l'époque le jeu convenu.

il en est rien la preuve ces films et ceux par ex. d'un Ernst Lubitsch.

Je prefere au 1er ce 2e episode plus réussi qui a le jeune James Stewart en prime.

Les films/histoires s'enchainent et Nick son personnage principal évolue avec le temps.

Dés le 2e episode on prend plaisir a retrouver ce couple et ce mari détective qui promet a chaque fois d'arreter son travail de détective a sa nouvelle épouse fortunée.


Répondre

De vincentp, le 23 août 2013 à 22:45
Note du film : 4/6


4,5/6. C'est un film curieux, complètement atypique, très intéressant, possédant certains attributs d'un langage cinématographique moderne, mais qui semble au final non complètement abouti. Ce long-métrage a peut-être ouvert la voie à des œuvres chronologiquement postérieures. Les trois scénaristes (Frances Goodrich, Albert Hackett, Dashiell Hammett) possèdent savoir-faire et expérience, et cela est visible car le scénario et les dialogues sont sans faiblesse. Mais idem pour les autres contributeurs du studio MGM (W.S. van Dyke pour la mise en scène, Arthur Freed pour la partie musicale,…). After the thin man (1936) est une comédie policière et sociale grinçante et corrosive, se moquant du beau monde de San Fransisco des années -30, tout en décrivant ses habitudes. Les nombreux numéros dansés et les joutes verbales qui les enserrent nous plongent de plein pieds dans un univers festif, mais aussi poisseux derrière les politesses.

Certains aspects de ce long-métrage sont modernes : les sous-entendus autour des différents personnages, des ellipses, les plans courts avant l'assassinat… Le détective demande à son toutou si lui aussi a des problèmes conjugaux… (on a vu un toutou rival roder autour de madame toutou). Le ton sarcastique et narquois est plus marqué que dans le cinéma de Lubitsch (qui procède par discrètes allusions). Par moments, traverse ce long-métrage quelque chose d'unique et très moderne (que l'on retrouve dans d'autres films réalisés par van Dyke, tels que Marie Antoinette ou San Francisco chroniqués par ailleurs). On se dit toutefois qu'il manque ici un petit quelque chose pour produire un classique. Myrna Loy -surtout- et William Powell (?) assument moyennement leur statut de premier rôle. Il aurait peut-être fallu une prise de position un peu plus affirmée des scénaristes sur la société décrite et un acteur du calibre de Humphrey Bogart.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0042 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter