Forum - Columbo - "S'il sort en DVD Z2, j'en parlerai à ma femme..."
Accueil
Forum : Columbo

Sujet : "S'il sort en DVD Z2, j'en parlerai à ma femme..."


De sartorius, le 28 août 2003 à 17:01
Note du film : 6/6

Fan serait peut-être un trop grand mot mais en tout cas, pour rien au monde je ne rate un épisode de cette grandiose série lorsqu'il arrive d'en voir sur nos petits écrans (souvent hélàs trop tard dans la soirée). S'il y a une série américaine que je préfère parmi toutes c'est bien celle-ci. Bien évidemment j'affectionne plus particulièrement la période 1971-1978 sans oublier l'épisode pilote de 1967 où Peter Falk avait encore les cheveux courts ! Pour tous ceux qui connaissent les "Columbo", ici, on connaît chaque fois dés le départ le meurtrier et l'intérêt de la série est de comprendre comment le sympathique Columbo mène l'enquête et sur quels indices il parvient à prouver la culpabilité de l'assassin constituant toujours l'apothéose et le meilleur moment du film.

Véritable série culte où des grands se sont souvent croisés devant ou derrière la caméra. Il existe de nombreux sites français consacrés à cette série.

Nous attendons tous depuis déjà très longtemps une édition en DVD Zone 2 qui ne voit toujours pas le jour. Certes, on peut se rabattre sur l'édition Z1 mais même en tant que fan, je ne pourrais regarder un Columbo sans entendre la célèbre voix de son doubleur qui a fait le succès et la réputation de la série en France… une série dont je ne me lasse vraiment jamais.


Répondre

De Gaulhenrix, le 29 août 2003 à 15:04

Entièrement d'accord avec toi et bravo pour le titre donné à ton avis!


Répondre

De solo, le 19 novembre 2003 à 23:47
Note du film : 6/6

Je vote pour cette très grande série pour une sortie DVD surtout les épisodes avec patrick McGoohan et Robert vaughn l'épisode eaux trouble avec patrick macnee réalisé par ben gazzara et l'épisode la montre témoin réalisé par patrick MaGoohan.


Répondre

De sartorius, le 24 décembre 2003 à 10:36
Note du film : 6/6

Ce n'est pas trop tôt ! Mais ça y est nous allons enfin posséder quelques épisodes de cette superbe série dans nos DVD-thèques ! On peut dire que c'est une grande nouvelle que j'attendais depuis longtemps. Mais il est quand même fou que soyons servis les derniers après le Royaume Uni, la Japon et enfin la Belgique !

Formidable !


Répondre

De Tzek, le 10 mars 2004 à 13:04

C'est vrai, que cela fait déjà très très longtemps que j'attend la série COLUMBO zone 2 dans son intégralité, mais hélas !!! je ne vois toujours rien venir………

Mais à quant cette fameuse zone 2 de COLUMBO, car je me suis renseignée sur plusieurs sites on me dis toujours que cela va arriver en France, mais je parle de ça il y a déjà 3 ans !!!

Mais, bon en attendant je me contente de la regarder sur TF1, et encore une fois, elle n'apparait plus !!! décidement !!!!


Répondre

De Tzek, le 10 mars 2004 à 13:13

Super !!!

Je viens de lire votre message, enfin je vais pouvoir commencer ma collection de COLUMBO.

C'est vrai que je commencais à perdre espoir, tout le monde est servi sauf nous !!!


Répondre

De Gary, le 20 mai 2004 à 10:42

Bonjour,

Hier j'ai regardé Columbo sur TF1, et à la fin de l'épisode, j'ai entendu une superbe musique d'une chanteuse, c'etait celle qui etait morte dans l'épisode je crois.

Je voudrais bien savoir le titre de cette chanson qui est passée à la fin (quand il écoutait la musique dans sa voiture).

L'épisode parlait des pots de vin avec un avocat.

Grand merci ! A+

P.S : Je me souviens plus du titre de l'episode ! zuttt…


Répondre

De spontex, le 20 mai 2004 à 11:01

Salut,

Le titre de l'épisode, c'est Columbo: Jeux d'ombres (Columbo and the Murder of a Rock Star).

Et la rock star, c'est Little Richard (Petit Richard dans la VF !). En cherchant des morceaux de lui, tu devrais le retrouver…


Répondre

De Gary, le 20 mai 2004 à 11:29

Super, merci !


Répondre

De gARY, le 20 mai 2004 à 12:58

J'ai partout cherché et je n'ai jamais trouvé cette chanson ! Zuttt…

Je parle de la chanson à la fin de l'épisode (quand il est dans sa voiture et qu'il regarde un cd dans ses mains)

C'est une chanteuse qui chante ; alors ça ne sera certainement pas " Little Richard " qui est un garçon lui !)

Comment trouver ce titre ???!!! Grrr… snifff….


Répondre

De Steelgreen78, le 6 juin 2004 à 17:50

Juste une question concernant cette série. En DVD Zone 1, ca existe ?


Répondre

De PM Jarriq, le 7 juin 2004 à 11:09

Je sais que c'est un crime de lèse-majesté, mais vous allez voir à quel point Falk est meilleur avec sa vraie voix. Tellement moins cabotin…


Répondre

De PM Jarriq, le 7 juin 2004 à 15:09

"Touch" qui existe complètement dans la v.o. mais de façon plus subtile et moins caricaturale. Mais c'est vrai que c'est un des doublages réussis en VF, dans la lignée de Michel Roux et Tony Curtis ou Jacques Deschamps et Elliott Ness. Des voix pas forcément ressemblantes, mais parfaitement adéquates.


Répondre

De nappy, le 5 octobre 2004 à 12:59
Note du film : 6/6

Le volume 2 du best-of sort le 07/10 en belgique vu sur dvdzone2

Episodes : Requiem For a Falling Star, The Most Dangerous Match, Lovely But Lethal, Publish or Perish

Ce sont des épisodes de la première saison?


Répondre

De paul_mtl, le 26 février 2006 à 22:39

Belle critique sur Colombo, AlHolg :)

Une bonne chose qu'un coffret DVD soit sorti en fevrier 2006 sur la série Colombo.

Je suis décu qu'ils ont inseré 2 épisodes de Madame Colombo (1/6) dedans

au lieu de 2 autres vrai episodes de la série originale Colombo.

A la limite ils auraient pu inserer 1 épisode de la série récente de Colombo plutot decevante.

A noter que Peter Falk né a New-York en 1927 etait d'origine italienne et hongroise.


Répondre

De paul_mtl, le 24 novembre 2006 à 17:01

Une petite anecdote humoristique.

De passage a Paris, pour la promotion de son livre de souvenirs

Peter Falk a raconté que le producteur de la série Columbo n'etait pas au début favorable à l'acteur borgne.

  • "Pour le même prix, moi je me paye un acteur avec deux yeux."

:D


Répondre

De sépia,, le 28 juin 2007 à 02:44
Note du film : 5/6

Oui, vraiment une trés bonne critique de cette série mythique , Mr Alholg. Deux choses quand mème : Ce qui émane de ce petit homme que l'on ne présente plus, c'est la confiance, pour ne pas dire la foi qu'il a en sa famille. C'est son socle indestructible, sa force . L'Amour immuable qui l'habite, pour un simple coup de fil à sa femme, semble le rendre apaisé de toutes les embuches à venir, et tous les pièges tendus par le coupable, déjoués à l'avance. Il nous fait comprendre au fil des épisodes que, par l'intermédiaire du "petit neveu", "du beau frère", et bien sur de sa "feeeeeemme", sans parler du chien, il fait partie d'un clan familial tellement soudé qu'il ne peut rien lui arriver. Et nous avons l'impression que l'Amour qu'il porte à cette famille, sera, plus que le revolver qu'il ne porte jamais, l'arme suprème contre le crime…Et l'on se surprend à penser qu'une femme qui laisse partir travailler son mari ainsi vétu, doit beaucoup l'aimer…Oui, beaucoup de tendresse dans ce Sherlok Holmes aux fripes fripées. Et, contraste saisissant, il ne manque jamais d'élégance. Et mème d'une certaine grandeur…Voir "Quand le vin est tiré" ou "meutre parfait"…Columbo, c'est un "air de rien", un anti-héros, un petit poisson qui sort parfois de son bocal pour affronter le crime. Mais l'eau de ce bocal est d'une pureté parfaite. Et il aime à nous le rappeler de temps en temps….

Deuxième chose, il est regrettable que certains des tous derniers épisodes soient, comme pour certains boxeurs, des combats de trop…Beaucoup d'argent, visible à l'écran. Beaucoup de moyens, des producteurs généreux, mais….un je ne sais quoi ou je ne sais que trop qui a disparu. Columbo, vieillissant, survit….Et plane comme un gout de dommage….


Répondre

De PM Jarriq, le 28 juin 2007 à 08:29

J'ai personnellement toujours pensé que Mme Columbo était effectivement une invention du lieutenant, pour pouvoir dire des choses "l'air de rien" à ses suspects, et passer encore davantage pour un "beauf" inoffensif. Columbo a tout du vieux garçon, non ?


Répondre

De sépia,, le 28 juin 2007 à 14:05
Note du film : 5/6

Alors là les garçons, vous me démontez une théorie des plus apaisantes ! Vous ne serez pas privés de bisous doux mais c'est limite!.. D'accord, votre thèse peut ètre retenue, mais quand, sans témoins, il parle à sa femme au téléphone ? De son neveu au vendeur d'autoradios et de son beau-frére au vétérinaire ? Pourquoi, à ce moment là, inventerait'il cette famille ? Tant qu'à "Crime et chatiment", vous voyez cela entre vous…..Je pars travailler agaçée…Ils m'agaçent! Ouh !! qu'ils m'agacent ces bonhommes !…Un vieux garçon, mon petit lieutenant…Ouh! qu'ils m'énervent !


Répondre

De PM Jarriq, le 28 juin 2007 à 14:29

Quand il parle sans témoin à sa femme ? Peut-être a-t-il un petit grain. Rochefort faisait bien la même chose dans Tandem… Il appelait l'horloge parlante !


Répondre

De Arca1943, le 28 juin 2007 à 15:11

Un type avec un imperméable dans un tel état ne peut être marié. Même la plus négligente, la plus indulgente des épouses ne laisserait jamais aller son homme dans un état pareil. Tout le hurle : Columbo est un célibataire endurci. Cela dit, à partir du moment où il y eut ce regrettable spinoff de Mrs. Columbo, il est possible que les auteurs de la série Columbo aient voulu donner une réalité à ce mariage ÉVIDEMMENT fictif depuis le début de la série.


Répondre

De PM Jarriq, le 28 juin 2007 à 17:17

D'ailleurs, je suis sûr que les créateurs de Monk ont dû avoir les mêmes réflexions que nous, concernant le personnage de Columbo, et n'ont fait qu'accentuer ses caractéristiques, et mettre ses névroses en lumière, pour créer leur détective.

Après tout, Adrian Monk aussi, ne fait que parler de sa femme. A part qu'elle est morte… Mais elle n'en est pas moins aussi présente et irréelle que Mme Columbo !


Répondre

De sépia,, le 28 juin 2007 à 21:29
Note du film : 5/6

Bien….Je n'insiste pas. Je signale à Messieurs Pm Jarriq, Alholg, et Arca que, pour avoir ourdi une cabale éhontée contre mon héros, JE NE LEURS PARLE PLUS ! Et je vais, de ce pas, écrire une lettre anonyme à la direction de ce site pour que l'on n'y voit plus leurs écrits mesquins. Na !


Répondre

De PM Jarriq, le 29 juin 2007 à 09:14

Mais enfin, Sépia ! QUI a dit, ou même laissé entendre qu'il n'aimait pas le lieutenant ??? Au contraire, savoir que le soir venu, il regagne son vieil appart tout seul avec son chien (loué, peut-être ?) et passe ses soirées à discuter avec sa femme imaginaire, le rend encore plus attachant, non ?

Tiens au fait… Savez-vous que Columbo a un prénom ? Il est marqué sur sa carte d'inspecteur, qu'on voit nettement dans des photos publicitaires. Et ce prénom, c'est "Frank" !


Répondre

De sépia,, le 29 juin 2007 à 14:27
Note du film : 5/6

Il a loué son chien…..Ca, ça se paiera un jour!

Bien sur que je sais qu'il s'appelle Frank ! Rien de ce qui concerne mon p'tit lieutenant ne m'est étrangER. Sauf les divagations navrantes de deux ou trois jaloux médisants…


Répondre

De dumbledore, le 30 juin 2007 à 00:35

Chercher la femme? Cette discussion est assez amusante… D'un point de vue purement factuelle, il est évident qu'il s'agit d'un "gimmick", d'un truc de scénariste pour camper le personnage (comme le Basset, la Voiture, le Cigare et sa cendre ainsi que l'imperméable). Ces éléments permettent de très vite marquer le personnage et dans un second temps de jouer sur le côté "plouc" confronté aux riches et aux (soit disant) intelligents de ce "Monde". Columbo n'affronte que des bourgeois/riches/puissants.
Mettons de côté cette dimension de construction scénaristique de personnage, tentons la démonstration par l'absurbe. Si Columbo n'a pas de femme, pourquoi en invente-t-il une? Logiquement la réponse devrait être : pour passer justement pour un plouc, faire baisser la garde de ses opposants afin de pouvoir mieux les confondre par la suite.
Toutefois et c'est là que le bat blesse : si telle était la ligne de Columbo, pourquoi Columbo (de souvenir il le fait et j'en appelle à la fois à la mémoire et à l'honnêteté d'Alholg pour éventuellement réfuter sa propre théorie, de souvenir donc) pourquoi parle-t-il quelque fois de sa femme à des personnes (policiers par exemple) dont il n'a pas nécessité de vouloir manipuler? Pour moi il est clair que cette femme évoquée a pris des proportions insoupçonnée par l'auteur quand il a inventé le personnage. Ensuite il en a joué. Mais je crois qu'il serait le premier à sourire de ces interrogations… Ça rappelle un peu la franchise Star trek et ses discussions sans fin sur – je ne sais pas – la sexualité de Spock!
Personnellement, je crois que Columbo a une femme et qu'elle s'appelle Charlie… qui travaille pour les Drôles de Dames !!


Répondre

De PM Jarriq, le 30 juin 2007 à 09:19

Si Columbo parle de sa femme à ses collègues, ce n'est pas pour les manipuler, mais pour se mettre en jambes. Il arrive sur les lieux du meurtre, il sait qu'il va bientôt rencontrer l'assassin, donc il entre dans la peau de son personnage…

D'ailleurs ça me fait penser à une célèbre interview de Bogart, où un chroniqueur l'avait mis hors de lui, en répétant sans arrêt "Mon beau-frère pense que les stars gagnent trop d'argent", "Mon beau-frère pense que les stars sont dépravées", etc. En se cachant derrière ce "beauf" imaginaire, le journaliste avait fait sortir l'acteur de ses gonds, sans se mettre en première ligne. Malin, non ?


Répondre

De Gaulhenrix, le 30 juin 2007 à 10:36

Vos deux interventions, Dumbledore et PM Jarriq, sont un régal pour les amateurs friands de Colombo !

Quant à la remarque de PM Jarriq ("Si Columbo parle de sa femme à ses collègues, ce n'est pas pour les manipuler, mais pour se mettre en jambes"), s'appliquerait-elle à droudrou lorsqu'il évoque sa très chère et (devenue ainsi) célèbre Annick, sans qu'on ne la lise jamais ?!


Répondre

De Arca1943, le 30 juin 2007 à 18:27

Au fond, quand il est chez lui – je ne me rappelle pas l'avoir vu à la maison – Columbo vit dans un ordre spartiate et méticuleux digne d'Hercule Poirot. D'ailleurs il vient d'une de ces familles siciliennes qui laisse toujours les meubles du salon recouverts de housses : vous voyez le genre. Et lui-même est tiré à quatre épingles. Mais quand vient le moment de sortir pour une enquête, il se décoiffe soigneusement, sort son imperméable qu'il range tous les soirs au fond d'une poubelle, laisse son élégante Ford Park Avenue au garage pour son espèce de vieux tacot qui semble toujours sur le point de s'arrêter dans un râle effrayant, emprunte le gros chien de sa voisine (que secrètement il trouve insupportable). Quant aux cigares, il les a soigneusement choisis chez le tabaconiste : « Pardon madame, vous n'auriez pas une marque qui envoie de la cendre partout ? »


Répondre

De PM Jarriq, le 30 juin 2007 à 18:52

Exactement ! On ne l'a effectivement jamais vu chez lui, et il se peut fort bien qu'il vive dans les beaux quartiers, mais qu'une jeunesse difficile dans un pensionnat suisse, lui ait fait prendre son milieu en horreur. Ce qui explique pourquoi Columbo en veut autant aux riches et aux puissants… Dégoûté des matches de polo, des cocktail parties organisées par sa famille, Columbo a fait le serment qu'il jetterait tous ces odieux richards oisifs derrière les barreaux.


Répondre

De dumbledore, le 1er juillet 2007 à 00:36

C'est bien continuez, continuez… Dans quelques jours, on aura un tout nouveau personnage de polar à présenter aux producteurs de télévision ;-) Un type terriblement manipulateur, avec une facette professionnelle et une personnelle totalement opposée, etc. On se rapproche de Dexter. Enfin presque.


Répondre

De Arca1943, le 1er juillet 2007 à 02:59

En effet, en effet… Mais il est intéressant de noter que je me suis mal exprimé : quand je dis que Columbo « vient d'une de ces familles siciliennes qui laisse toujours les meubles du salon recouverts de housses », dans mon esprit ça n'était pas du tout dans le sens de la richesse. Or, Jarriq semble l'avoir compris en ce sens, ce qui lui a inspiré d'autres fascinantes hypothèses. À bien y réfléchir, je crois comprendre la méprise : en France, des housses sur les meubles, ça doit en effet évoquer une certaine bourgeoisie "de province", à la Mauriac ou à la Chabrol. Mais ce dont je parle est différent; et c'est une chose que j'ai pu observer tant et plus ici même, je veux dire chez les Québécois italiens dont la famille était originaire du Sud de l'Italie. C'est qu'une pièce de la maison, parfois même tout un étage ( sic !) reste inutilisé, puisque prévu pour accueillir d'hypothétiques "visiteurs importants", comme la future belle-famille d'une fille à marier par exemple. C'est généralement la pièce avec les plus beaux meubles, les plus beaux tapis, etc, pleine de trucs coûteux (la "roba") et rigoureusement inutilisée, je le jure, par les maîtres de maison : tout reste tout le temps sous des housses en plastique et il est interdit d'y mettre les pieds.

Le lieutenant Columbo venant d'un milieu d'Italiens américains des années 60, on l'imagine selon toute vraisemblance provenant d'un milieu ni riche, ni misérable, entre une maman à la maison et un papa ouvrier ou contremaître sur les chantiers de construction. (Je viens de Montréal-Nord et tous les Italiens de mon pâté de maisons étaient dans la construction – on parle des années 70). D'ailleurs Peter Falk incarne lui-même ce milieu avec une maestria confondante dans Une Femme sous influence.

Ces maisons, où il m'est arrivé d'être invité, étaient rangées dans un ordre "spartiate et méticuleux" (parfois un peu surchargé de statues d'angelots en plâtre, mais passons). Mais quand je dis invité, on n'enlevait pas les housses pour un jeune voisin : j'étais reçu à la cuisine ou au sous-sol, à la bonne franquette, et le salon qu'on devinait superbe restait rigoureusement no man's land.


Répondre

De Gaulhenrix, le 1er juillet 2007 à 10:11

Je crois bien que Arca1943 est dans l'erreur. Et pour étayer mon intuition, je reviens sur trois indices précieux dans Columbo : sa femme souvent évoquée et jamais montrée, sa vieille voiture et son ingénuité délibérément affichée. Il est évident que sa vieille Peugeot 403 signifie, allusivement, des origines, en fait, françaises, camouflées sous le nom passe-partout de Columbo (qui fait l'ange ou la colombe, etc…, ce qui explique sa pseudo-naïveté). Ainsi comprend-on pourquoi il dissimule sa femme : pensez donc à la réputation de la Française chez les Anglo-saxons, femme forcément attrayante et légère ! Je l'imaginerais d'ailleurs assez tenancière d'une maison… Et je conclurais en rappelant la vague anti-française aux Etats-Unis en 2003, suite au refus de la guerre en Irak. Columbo a mille fois eu raison de cacher ses origines françaises : qu'en serait-il, aujourd'hui, de sa réputation sans cette élémentaire précaution ?


Répondre

De PM Jarriq, le 1er juillet 2007 à 11:07

Donc, pour nous résumer : Columbo est un français de milieu aisé, faisant une fixation sur les riches, un peu mythomane sur les bords, et entretenant deux identités, à la manière d'un Batman, son imper faisant office de cape.

Eh ben, voilà ! CQFD !

On se sent un peu comme l'auteur de Da Vinci Code ayant enfin révélé la vérité sur un mythe…

Qu'en pense Sépia ?


Répondre

De sépia,, le 1er juillet 2007 à 15:18
Note du film : 5/6

Sépia en pense que, dans l'antiquité, on coupait le cou aux porteurs de mauvaises nouvelles…Et toutes ces bêtises, parce que j'ai demandé il y a quelques jours :"-Qui aime Columbo ?-" Je rends grâce au ciel de ne pas avoir posé la question pour Sacha Guitry…Je l'aurais retrouvé débardeur aux halles, tatoué de haut en bas et rotant de bonheur après une bonne bière tiède! Enfin….Ils vous en sera beaucoup pardonné, à vous et à vos compères, instigateurs de cette lamentable cabale qui fait tant de mal à la douce et gentille sépia…

Cela étant, cher -quand même, mais n'y revenez pas!- Pm Jarriq, j'ai visionné un épisode de "Monk". Le personnage est sympathique, oui, mais quelques fois quand même à la limite du pathétique. La ligne jaune entre le flic plein de tocs sympas -il y en a ! – et le malade qui fait peine à voir, est parfois franchie. Ce qui enlève par moments un peu de légèreté à ce qui semblerait vouloir être le fin mot de cette série.

Je n'ai vu qu'un épisode et donc, pour juger des intrigues, je manque un peu de recul. Mais la déduction du bonhomme semble sans faille, derrière son apparence brouillon toqué, et le dénouement est surprenant.

Un bon moment, oui, bien qu'un peu court (45 mns je crois) – d'autant que j'ai vu cet épisode, bien calée entre les bras de mon homme – mais de comparaisons avec Columbo, AUCUNE !

A vous relire Ami…


Répondre

De PM Jarriq, le 1er juillet 2007 à 19:05

Chère Sépia, et blague à part, cette fois… Monk n'est comparable à Columbo, que dans le sens qu'il en est à mon sens, une version "réaliste". Flic atypique, bizarre, surdoué, il nous laisse entrer chez lui, connaître ses failles, ses tragédies, alors que de Columbo on ne connaît que l'enquêteur sur le terrain. Mais je maintiens qu'il y a réellement un fort lien de parenté entre eux.

Et concernant Monk, accrochez-vous, le temps de vraiment vous attacher aux personnages. Il y a quelques épisodes, dont celui avec son frère encore plus cinglé que lui, joué par John Turturro, qui sont anthologiques.


Répondre

De Arca1943, le 1er juillet 2007 à 19:42

Comment, Jarriq, vous ne réclamez pas à cor et à cris que les Columbo soient présentés sous-titrés ? Tiens donc. Quant à Michel Roux, rappelons qu'il fut d'abord et avant tout la voix française de Nino Manfredi. Qu'il ait aussi doublé le bellâtre Tony Curtis, sans doute, mais c'est un travail de moindre importance…


Répondre

De PM Jarriq, le 1er juillet 2007 à 20:21

Bien sûr que je réclame à cor et à cri ! Regardez mon message du 7 juin 2004, Arca…

Au fait, on a déjà parlé de la VF des Nouveaux monstres ? (je plaisante…)


Répondre

De TeamGeist, le 31 août 2007 à 19:34

up -.-

Est-que quelqu'un aurait la réponse à la question ? A savoir le titre du générique de l'épisode de Columbo : JEUX D'OMBRES (vf) (Columbo and the murder of a rock star) (vo)

J'ai cherché de partout mais j'ai pas trouvé


Répondre

De Gilou40, le 16 janvier 2011 à 17:00

Quelque chose m'échappe ! Sur plusieurs coffrets que vous présentez sur ce site, on trouve un épisode intitulé Columbo. Il s'agit de quel épisode ?


Répondre

De Gilou40, le 16 janvier 2011 à 18:07

Suis-je bêêêêêêêêêête…Merci m'sieur !


Répondre

De wador, le 10 juin 2013 à 14:36

bonjour je recherche la musique du générique l’épisode symphonie en noir c 'est du classique merci a tous.


Répondre

De Nadine Mouk, le 30 juillet 2016 à 22:47
Note du film : 5/6

Voilà bien encore un fil que j'ai découvert hier au soir et ce que j'ai pu m'amuser à vous lire, tous ! Je suis arrivée là parce que j'ai regardé deux épisodes de Columbo que je ne connaissais pas . rançon pour un homme mort et Eaux troubles . Je ne suis pas une grande connaisseuse de ce lieutenant mondialement connu . Mais je tiens quand même à poser ma modeste contribution en vous disant, messieurs et dames, que vos théories ne tiennent pas ! Par exemple, je pense qu'Arca doit être célibataire pour affirmer qu'aucune femme au monde ne laisserait sortir son homme fagoté de la sorte . Il faut quand même remarqué deux choses à ce sujet : D'abord, vu la tendresse magnifique avec laquelle Columbo parle à sa femme (qui existe, j'y reviendrai !), je pense qu'il lui est facile d'avoir le dernier mot dans le domaine vestimentaire . D'autre part, il n'y a que le fameux imperméable fripé qui est en cause . Car, par ailleurs, il est toujours en costard cravate…

Alors, comme ça, la femme de Columbo n'existerait pas ? Je suis navrée de vous dire que toutes vos divagations ne mènent à rien : Il aurait inventé sa femme pour paraître plus beauf (!) afin de mieux tromper son monde et autres raisons bien plus farfelues  ? Mais si j'ai bonne mémoire, à deux, trois reprises, alors qu'il est seul, il appelle sa femme au téléphone, notre lieutenant … Et dans certains épisodes, certains personnages de la série connaissent et ont vu Madame Columbo … Dans Eaux troubles que je viens de visionner, le capitaine du bâteau (ou son second) s'adresse à Columbo en lui disant : "-Lieutenant, je viens de voir votre femme ! Elle vous cherche !..-" Dans Exercice fatal, on vient lui dire que sa femme le demande au téléphone et qu'il peut prendre l'appel dans telle pièce . Et il s'y retrouve seul, dans cette pièce. Sa femme lui annonce que "les jumeaux" viennent dîner le soir et lui donne toute une liste de courses à faire . Alors ? Celà dit, vous n'avez pas inventé le mystère vu que tous les sites dédiés à Columbo se posent la question … Bon : Le chien loué, ça c'est pour la mise en boite de Sépia, sans aucun doute !

J'aime beaucoup cette série bien que n'ayant vu que peu d'épisodes . Je connais beaucoup mieux Monk auquel vous faites allusion . Les épisodes de Columbo sont bien intelligemments construits . Et puis y voir des types comme Robert Culp, un des mecs les plus charmants du monde, qui est invité dans Subconscient, Grain de sable et Faux témoin est un plaisir sans pareil … Mais hélas, il y a quand même certains détails assez énormes qui gâchent la fête. Je ne parlerai pas des faux raccords qui feront la joie de ceux qui se passionnent pour ça (il y a même un site qui leur est consacré !), mais des facilités vraiment trop …faciles . Par exemple, dans Eaux troubles il faut m'expliquer comment notre Columbo, malade du mal de mer, nauséeux, se tenant la tête, aperçoit à cinq, six mètre de lui, sous une porte, un tout petit bout de plume qui va lui permettre régler l'affaire… Et il est borgne ! Je me souviens d'un épisode intitulé État d’esprit où il repère, sur une moquette épaisse de dix centimètres de bouclettes, une minuscule pierre à briquet, à l'autre bout de la pièce … Mais ne soyons pas chien et ne boudons pas notre plaisir ! Columbo est une excellent série et lire les commentaires des DvdToiliens sur ce fil est une vraie réjouissance !

PS : A propos de l'épisode Exercice fatal, j'ai revu je ne sais combien de fois la fin de cet épisode et je ne comprends toujours pas ! Columbo ne détient (à mes yeux) aucune preuve tangible de la culpabilité de l'assassin. Et pourtant il l'arrête . Et l'assassin en question ne se défend plus …. Qu'est-ce que j'ai loupé ? Si il y a un spécialiste parmi vous …


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.038 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter