Forum - Black Killer - Avis
Accueil
Forum : Black Killer

Sujet : Avis


De PM Jarriq, le 17 avril 2006 à 18:39
Note du film : 1/6

Le western dit "spaghetti" n'a pas produit que les films que tout le monde connaît : les Leone, Corbucci, Mon nom est Personne et quelques autres. Le genre a surtout donné naissance à des films fauchés, mal fichus, mal interprétés, comme ce Black killer. La présence de Kinski un an avant Aguirre, donne au film un certain cachet, mais l'acteur semble absent, agacé, et passe son temps à vérifier l'arme planquée dans son livre de droit, comme l'a fait avant lui Mitchum dans "Five cards stud". La ville ressemble à un parc à thème particulièrement mité, les comédiens sont lamentables, et si on peut jeter un oeil à Black killer, ce sera comme représentant-type d'un genre méconnu du grand public, parce que trop assimilé aux chefs-d'oeuvre (rares, en fin de compte) de ses grands maîtres. Curieux d'ailleurs qu'on aille exhumer ce film-là, alors que nombre d'autres westerns avec Kinski, autrement plus intéressants, demeurent inédits, comme "Chacun pour soi", "Le fossoyeur"…


Répondre

De Arca1943, le 19 avril 2006 à 05:43

« Le genre a surtout donné naissance à des films fauchés, mal fichus, mal interprétés. »

C'est juste. Mais c'est aussi une belle leçon de productivité ! Admettons qu'il y ait 30 bons westerns italiens sur 300 (chiffres évidemment fictifs : personne ne parviendra jamais à les compter !). Eh bien, il fallait faire les 300 pour avoir les 30. Et puis il y a plein d'autres bonnes raisons. Vous voyez lesquelles : elles sont rondes, et jaunes, et en tombant ça donne un joli tintement clair… Ces films faisaient rentrer à Cinecittà des tas de dollars dont elle aurait aujourd'hui bien besoin !

Trente, est-ce un chiffre trop généreux ? Je ne sais pas, car je n'en ai pas vu tant que ça. Et je ne peux m'empêcher de rêver que je n'ai pas encore vu tous les bons westerns italiens. Il doit y en avoir quelques-uns de très bons que je connais pas, qui dorment dans les boîtes.

Moi, je connais surtout les trois Sergio : Leone, Corbucci et Sollima. De Corbucci, je garde Django, Le Grand silence, Companeros; de Sollima : La Resa dei conti, Corri, uomo, corri et Le Dernier face à face. Plus les cinq de Leone, ça m'en fait déjà onze. Pas mal. Ensuite, Valerii : deux, Mon nom est personne et Le Dernier jour de la colère. Et puis tant qu'à y être, disons trois : je garde aussi Une raison pour vivre, une raison pour mourir, avec James Coburn et Telly Savalas ! Voilà, ça m'en fait 14. Il y a Damiani : avec Chuncho (en plus, je suis un fan de Carla Gravina, qui y joue un rôle quoi qu'en disent certains) et Un Génie, deux associés, une cloche ça fait 16. À ceci, j'ajoute les deux Trinita – surtout le premier…

Bien ! Comme je n'ose plus m'avancer sur Pile je te tue, face tu es mort… on m'appelle Allelujah, vu il y a trop longtemps, disons que ça en fait déjà 18 (échelonnés de "assez bon" à "génial") sans trop me fouler. Je suis sûr qu'il en reste encore 12 autres. Sur tout le TAS de westerns qu'ils ont fait – plusieurs centaines; peut-être jusqu'à un demi-millier ? – il y en a forcément 12 autres bons que je n'ai pas vus, ne serait-ce que pour des raisons statistiques.

Mais comment chercher? Comment faire pour tomber sur les (quelques) bons sans avoir à se farcir les (nombreux) mauvais ? Le mieux, c'est de faire travailler les autres : j'attends les suggestions !


Répondre

De PM Jarriq, le 19 avril 2006 à 09:47
Note du film : 1/6

Puisque la mode est aux listes, je t'en donne une qui regroupe, selon moi, les "spaghetti westerns" qui ont fait date, et qui valent encore aujourd'hui le coup d'oeil. La liste comprend évidemment des titres déjà mentionnés, et en oublie sûrement quelques uns :

1 Il était une fois dans l'Ouest

2 Le bon, la brute et le truand

3 Le grand silence

4 Django

5 Keoma

6 Companeros

7 Pour une poignée de dollars

8 El Chuncho

9 Mon nom est Personne

10 Chacun pour soi

11 Colorado

12 La mort était au rendez-vous

13 Et le vent apporta la violence

14 Pas de pitié pour les salopards

15 Deux fois traître

16 Le dernier jour de la colère

17 Navajo Joe

18 Et pour quelques dollars de plus

19 Le dernier face à face

20 El mercenario

Il était une fois la révolution n'est pas à proprement parler un "western".

En fait, quelqu'un a compté, classé, répertorié tous les westerns italiens, c'est J.F. Giré dans son ouvrage (énorme) "Il était une fois… Le western européen", paru il y a quelques années. Une vraie somme.


Répondre

De SARTANA7, le 25 décembre 2006 à 12:27

BANDES TOUT A FAIT VISIBLES DJANGO PORTE SA CROIX DE ENZO G CASTELLARI,DJANGO PREPARE TON CERCUEIL DE FERDINANDO BALDI,BLINDMAN LE JUSTICIER AVEUGLE DU MEME F BALDI,ET LE VENT APPORTA LA VIOLENCE DE ANTONIO MARGHERITI,LA HORDE DES SALOPARDS DE SERGIO GARRONE,TEXAS ADIOS DE F BALDI ENCORE,UN PISTOLET POUR RINGO ET LE RETOUR DE RINGO DE DUCCIO TESSARI,LE DOLLAR TROUE DE GIORGIO FERRONI,et UN MAGNIFIQUE CHANT DU CYGNE EN 1976 AVEC KEOMA DE ENZO G CASTELLARI FILM A TOUT PRIX A METTRE DANS LA LISTE DES 10 TOPS DU GENRE.VOILA ET J EN OUBLIE VOUS AVEZ ENCORE DE BELLES DECOUVERTES A FAIRE . PRODUCTION TOTALE ENVIRON 550 TITRES SI L ON COMPTE AUSSI LES PRODUCTIONS ESPAGNOLES A MAJORITE. BIEN QUE TRES CRITIQUES PAR LES MEDIAS VOIR MEPRISES TOUT CELA PROUVE UNE TRES GRANDE VITALITE D UN CINEMA ITALIEN BIEN ETEINT AUJOURD HUI.


Répondre

De gy, le 30 décembre 2006 à 18:36

ta chatte lubrique.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.013 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter