Forum - Mon curé chez les Thaïlandaises - Un mythe (mais pour de bonnes raisons ?)
Accueil
Forum : Mon curé chez les Thaïlandaises

Sujet : Un mythe (mais pour de bonnes raisons ?)


De verdun, le 28 février 2006 à 13:19
Note du film : 4/6

Mon curé chez les Thaïlandaises n'est pas un mauvais film; sinon comment expliquez vous que deux de ses interprètes à savoir Darry Cowl et Daniel Prévost aient obtenus récemment le césar du meilleur acteur -dans un second rôle certes- et que son réalisateur Robert Thomas, grande figure respectée du théâtre de boulevard ait fourni 8 femmes à François Ozon.

Le dyptique "Mon curé…" est dispoinible comme les Max Pécas dans un double dvd et je souhaite la sortie dans ce support du testament de Robert Thomas, Les Brésiliennes du bois de Boulogne, qui comme chacun le sait est un remake des Dames du bois de Boulognede Robert Bresson.

Lorsque l'on voit tous les mauvais films qui s'apprêtent à sortir en dvd comme Profession : reporter de Antonioni ou Traquenard de Nicholas Ray, on ne peut qu'être consterné..


Répondre

De Freddie D., le 28 février 2006 à 13:49
Note du film : 6/6

Alors là, cher Verdun, je suis bien d'accord !!! D'ailleurs, pourquoi cette note frileuse de 4/6 ?

Mais enfin, il n'y a pas que Thomas dans la vie. Je n'ai aucune nouvelle concernant l'intégrale de Philippe Clair, celle de Just Jaeckin ou des merveilles méconnues que Jean Girault a tourné sans De Funès. Editeurs, réveillez-vous !


Répondre

De lych666, le 28 février 2006 à 17:07

Répondre

De doa2, le 28 février 2006 à 18:42

Attendez on parle d'un film de Max Pecas !

Les films de Max Pecas sont les plus mauvais films du cinéma français (enfin derrière les films comme Incontrôlable, bien sur)

Cependant les films de Pecas sont des nanard et par conséquent ils deviennent sympathique.

Mais mettre 6/6 à un film comme cela.

Vous déclarez que ce film est aussi bien que la traversée de Paris, la prisonnière du désert et la chevauchée de la vengeance. Et même meilleur que One million dollars baby !


Répondre

De Impétueux, le 28 février 2006 à 19:15
Note du film : 6/6

C'est pour R I R E !!!

Vous n'aviez pas compris ?

On se donne bien du mal pour pas grand chose, finalement …


Répondre

De Freddie D., le 28 février 2006 à 19:38
Note du film : 6/6

Comment ça, "pour rire" ??? Tout mon univers s'écroule !!! Bénazéraf, Pécas, Clair, Girault, odieusement moqués à l'insu de mon plein gré ? C'est ignoble !

Blague à part, savez-vous que l'inénarrable Jean Rollin est adulé aux U.S.A. ? Que des magazines très sérieux publient des études érudites sur son oeuvre ? Quelque chose nous aurait-il échappé ?


Répondre

De verdun, le 28 février 2006 à 19:42
Note du film : 4/6

Surtout que ce n'est pas un film de Max Pécas -le pauvre, on lui attribue tous les nanars du cinéma français -mais un film de Robert Thomas -le pauvre, il est beaucoup moins connu que ses films, que l'on attribue à Max Pécas.

Au moins, cette plaisanterie que j'ai initiée et auquel n'a pas marché l'ingénu "Doa" a le mérite de nous faire poser la question suivante: "n'y a t-il pas des films qui méritent l'oubli ?" ou "doit-on être nostalgique de tout ?".Et on peut se rendre compte que le cinéma français a infanté bien des nanars à l'époque: "le jour se lève et les conneries commencent","tendrement vache", "Rodriguez au pays des merguez", "arrête de ramer t'es sur la falaise","drôles de zèbres" de Guy Lux,"le fuhrer en folie" de Philippe Clair…

Cette peu glorieuse époque du cinoche national est-elle au fond vraiment révolue quand on voit les films de Michael Youn, de Eric et Ramzy et consorts,qui en outre ont plus de moyens et de tapage médiatique que leurs aînés..


Répondre

De Impétueux, le 28 février 2006 à 19:50
Note du film : 6/6

Faisons une pétition pour que la haute hiérarchie de DVDToile ne se limite pas à la note de 6 et créé une sorte de case "hors échelle" dont nous pourrions décorer les trésors absolus que vous citez !

Avec le regret que vous n'ayez pas cru devoir évoquer l'ombre immense du génial Max Pecas ! Qui n'a gardé, plantés comme deux trésors précieux au fond de son coeur, les pures merveilles de goût et d'esprit que sont "Marche pas sur mes lacets !" – 1977 – et "Embraye, bidasse, ça fume !" – 1978 – ? Mais ce ne sont pas les austères chroniqueurs de ce site qui diront du bien de ces chefs d'oeuvre de charme ironique et de raffinement narquois !

Et puis, dans le genre noble qui se prend au sérieux, il y a les coquins José Benazeraf (ah ! la petite musique discrète et romantique de " Ah ! Monte moi dessus par dessous !" – 1978 – et le grand rire franc du "Majordome est bien monté" -1983 -) et Jean Rollin (qu'on se souvienne de la beauté glacée de La vampire nue – 1969 – et du sublime mélodrame revisité qu'est Les deux orphelines vampires – 1997 -) l'un et l'autre cinéastes à l'austère tension quasi bressonienne…


Répondre

De Freddie D., le 28 février 2006 à 20:14
Note du film : 6/6

D'autant que "Rodriguez au pays des merguez" est un titre autrement plus poétique que Incontrôlable


Répondre

De RdT, le 28 février 2006 à 20:20
Note du film : 0/6

L'avantage de Max Pecas, José Benazeraf, Robert Thomas et alii c'est qu'ils sont tellement mauvais que ça en devient génial. J'ignorais que c'était Robert Thomas qui avait produit Huit femmes d'Ozon mais maintenant je comprends mieux. Mais franchement qu'est ce qui vous prend à vous placer tous soudain sous la houlette de Curé là? Je ne comprends rien, mais c'est bien volontiers avec bonheur et délice que j'apporte mon absence de suffrage à ce quarteron de réalisateurs à la retraite.


Répondre

De Impétueux, le 1er mars 2006 à 14:58
Note du film : 6/6

1 – Robert Thomas n'a pas "produit" le 8 femmes de François Ozon mais est l'auteur de la pièce de théâtre reproduite au cinéma ; je crois, d'ailleurs, que dans l'édition collector du film, un vieil enregistrement de la pièce, issu sans doute de "Au théâtre ce soir" était inclus.

2 – Pourquoi nous nous sommes mis à délirer sur Mon curé chez les Thaïlandaises ? Comme vous êtes un jeunot, sur ce site, vous avez droit à explication : allez donc voir le fil de Mon curé chez les nudistes et vous comprendrez ! Ces deux ridicules infamies sont effectivement sorties en DVD alors même que Mes chers amis et sa suite étaient (et demeurent, hélas !) inédites.

Ce qui a excité notre verve vengeresse, mais hélas inutile…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.018 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter