Forum - Une Femme cherche son destin - Avis
Accueil
Forum : Une Femme cherche son destin

Sujet : Avis


De oxford4, le 13 janvier 2006 à 19:10

les meilleurs fims de Paul HENREID ne peuvent-ils pas être réédités en DVD ou VHS. Impossible de se procurer les DVD américains qui ne peuvent être lus en FRANCE.

J'aimerais bien voir et revoir "Pavillon noir ou the spain main", now letter avec Bette Davis , good bye, Mr CHips", et surtout Casablanca .

Ne peut-on non plus revoir tous ces films à la TV ?

il faut dire que j'admire beaucoup et j'aime énormément Paul Henreid.


Répondre

De PM Jarriq, le 2 novembre 2008 à 09:25
Note du film : 5/6

Texte : Avec Eve et Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?, Now, voyager est LE film de référence de la carrière de Bette Davis, et tourne entièrement autour d'elle, au point de ressembler fortement à un "vanity project" dont raffolent les grandes stars. Mélodrame décomplexé, brassant allègrement de grands thèmes, ne reculant devant aucune énormité, Now, voyager propose une Bette au physique ingrat, mal fagotté, portant d'affreux sourcils postiches (évoquant son rôle dans La vieille fille), se métamorphosant en modèle d'élégance et de sophistication, par la seule grâce d'une croisière romantique. La star s'en donne à coeur-joie, traversant des situations absurdes avec grâce, et aidant à avaler des retournements qui auraient pu être comiques (la dernière confrontation avec la mère). Gladys Cooper fait d'ailleur!

s un numéro fort distrayant de vieux dragon glacial et sans coeur, traitant tout le monde en domestiques.

Certaines situations sont grotesques (le chauffeur brésilien, qui semble curieusement sorti d'un mauvais film de Toto), d'autres amusantes, les seconds rôles – même Rains, en psy compréhensif – peinent à trouver leur place, mais Now, voyager n'existe que pour et par Bette Davis, qui occupe l'espace avec une assurance forçant le respect, balayant toute réticence.

Le scénario retors, lui fait retrouver l'homme qu'elle aime, en adoptant sa fillette mal aimée, qui lui rappelle ce qu'elle fut elle-même dans l'enfance. Et quand son amour impossible lui demande si elle sera heureuse ainsi, elle répond : "Pourquoi demander la lune ? Nous avons déjà les étoiles…". Réplique mythique de la grande époque hollywoodienne.

A noter que l'actrice, qui fume comme une caserne de pompiers dans tous ses films, se surpasse dans ce film. D'ailleurs, son amant allume deux cigarettes en même temps, avant de lui en donner une. Un geste "érotique", qui perd un peu de son sens aujourd'hui, que le tabac a perdu de son message "glamour".


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0025 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter