Forum - Les Hommes contre - Ça fait un sacré bout de temps...
Accueil
Forum : Les Hommes contre

Sujet : Ça fait un sacré bout de temps...

VOTE
De Arca1943, le 4 mai 2005 à 13:18

…que je veux voir ce film de Francesco Rosi. Je vote !


Répondre
VOTE
De moumouju, le 12 juin 2005 à 06:20
Note du film : 6/6

Eh oui cela fait bien longtemps que je voudrais revoir ce film extraordinaire:je vote pour car je veux le revoir!


Répondre
VOTE
De Puysegur, le 17 octobre 2006 à 17:50
Note du film : 6/6

Oui, c'est un film fort sur l'absurdité de la guerre. Court mais très bien rythmé, avec une photographie magnifique entre les scènes de nuit, la silhouette des soldats enveloppés dans leur capote, la neige… Vivement un DVD !


Répondre

De verdun, le 11 novembre 2008 à 19:44
Note du film : 6/6

En ce 11 novembre 2008, je dépose un message sur ce très beau film de Francesco Rosi.

Rosi a réussi avec Les hommes contre l'exploit d'égaler Les sentiers de la gloire de Kubrick. On en a vu pourtant beaucoup des films antimilitaristes qui fustigent les absurdités de la guerre… Le spectateur est scotché par un récit passionnant où les scènes-choc s'accumulent les unes après les autres. L'ambiance du film est résolument tragique et pessimiste; pourtant on ne peut s'empêcher parfois de rire face à des situations absurdes ou ridicules. Ainsi cette scène où les soldats portent des cuirasses moyen-âgeuses censées les protéger !!

Le cinéaste n'oublie pas de donner une coloration politique remarquablement amenée à son film. L'opposition entre les soldats de base -qui sont souvent de pauvres paysans pas toujours mieux lotis dans la vie de tous les jours- et les hauts gradés, issus de milieux beaucoup plus aisés, est très bien rendue.

Une minorité de critiques a fustigé le côté outrancier de certains personnages ou de certaines situations. Le personnage de général amoureux de la guerre incarné par Alain Cuny est sans doute l'un plus abjects que l'on ait vu sur un écran. Pourtant ce manque de nuances n'empêche pas la grande réussite artistique du film. Par ailleurs, si les films de Rosi privilégient parfois, à l'instar de Lucky Luciano, des digressions susceptibles de perdre le spectateur peu attentif, il n'en va pas de même avec ces Hommes contre où l'intrigue va droit au but durant un peu plus de 90 minutes.

La distribution est étonnante mais efficace. On voit beaucoup durant la première partie du film un Gian-Maria Volonte impeccable puis il passe le relais au jeune bellâtre de Zabriskie Point,Mark Frechette. Et durant tout le film on retrouve le claudélien Cuny dans le rôle du général Leone.

Comme l'a dit un message précédent, le climat du film est remarquable grâce à un travail très élaboré sur la lumière, les brumes, la nuit, les fumigènes. Un théâtre méconnu de la grande guerre nous est ainsi restitué. Grâce à ce formidable long-métrage, cette guerre- qui a engendré le nazisme comme le totalitarisme communiste- est admirablement dépeinte dans tous ses aspects les plus cruels.

En somme, ce que l'on peut reprocher à ce film, c'est sa rareté. Considéré comme l'un des plus importants cinéastes au monde durant les années soixante-dix, Francesco Rosi a été légèrement "oublié" par la suite à cause de la médiocre diffusion de ses films. Grâce au dvd, une partie non négligeable de ses films est sortie de l'obscurité. Néanmoins il est bizarre que des films a priori plus attractifs que ceux sortis se fassent attendre: ainsi Les "cadavres exquis" avec en vedette la star Ventura, la palme d'or 72 L'affaire Mattéi et donc le film de guerre Les hommes contre. Vivement leur parution !


Répondre
VOTE
De kfigaro, le 12 novembre 2008 à 09:34
Note du film : 6/6

Film plus que sublime ! je l'ai en DVDR (qualité assez bonne) et moi aussi je souhaite ardemment une réédition officielle. Comme l'indique le commentateur précédent, Rosi a réussi à faire un film aussi puissant et humaniste que le mythique "Les sentiers de la gloire", bon point aussi pour Cuny, impressionnant en officier méprisant et plein de morgue altière…


Répondre

De Arca1943, le 7 février 2010 à 17:05

À ceux qui comme moi se languissent de voir ou revoir ce film de Francesco Rosi, je signale que le livre dont est tiré le film , Les Hommes contre de Emilio Lussu (membre incidemment du glorieux Parti d'Action), a été réédité en 2005 chez Denoël et qu'on le trouve, comme dit le proverbe, « dans toutes les bonnes librairies ».


Répondre

De vincentp, le 27 mai 2011 à 23:22
Note du film : 6/6

Remarquable film politique effectivement. Le sujet est exploré à la perfection, de multiples points de vue sont confrontés, et ce récit est passionnant de bout en bout, sans doute parce que la bataille des idées est très indécise. La mise en scène de Rosi est puissante, mais n'oublions pas la qualité des prises de vue de Pasqualino De Santis et la musique signée Piero Piccioni (notamment).


Répondre

De verdun, le 19 juillet 2011 à 20:47
Note du film : 6/6

Pour ma première séance à la cinémathèque de Bercy hier soir, j'ai revu avec plaisir ce grand Rosi. La salle Georges Franju était comble, sans doute consciente que ce film est trop rarement montré.

Si certains zooms ou certaines images floues typiques des années 70 trahissent l'âge du film, force est de constater que Les hommes contre se bonifie au fil des visions.

Je me suis encore demandé hier à l'issue de la séance si je préférais ce film ou Les sentiers de la gloire de Kubrick. Pas facile, les deux films sont complémentaires et tout aussi puissants l'un que l'autre. Le Rosi est plus politique, plus vraisemblable peut-être sur le plan de la véracité historique.

Ce qui m'a le plus plu hier soir en revoyant à nouveau ce grand film italien, c'est le sens de l'absurde poussé à l'extrême : citons la scène où le général Leone est poussé à observer par une meurtrière pour que les balles ennemies l'atteignent au plus vite ; ou cette séquence hallucinante où tous les mutilés de guerre sont accusés systématiquement de s'être blessés volontairement.

Un film sans concession du début à la fin, sans grand espoir non plus sur nos société modernes et leur mode de fonctionnement.


Répondre

De Arca1943, le 21 octobre 2012 à 16:51

Sur le fil de Cadavres exquis, film dont je demande à cor et à cris la réédition, Verdun abonde certes dans mon sens, mais il ajoute: « Mais n'oubliez pas Les hommes contre et L'affaire Mattei !! »

C'est on ne peut plus vrai, hélas ; ce reproche qu'il m'adresse est bel et bien mérité. Oui, j'avais momentanément oublié Les Hommes contre. Pour faire amende honorable, et sous la pression, donc, de Verdun, je poste ce nouveau message, où je demande à tous les internautes qui passent de voter en masse pour la réédition en DVD francophone – en STF seulement car je crois qu'il n'existe pas de VF – de ce film extraordinaire !!


Répondre

De verdun, le 7 février à 21:35
Note du film : 6/6

Francesco Rosi enfin édité en dvd !!

Sur le fil de Cadavres exquis, Steve McQueen nous annonce la sortie en Dvd français de ce dernier film ce mardi 5 février.

Signalons aussi que Les hommes contre est sorti en novembre 2018.

Espérons que L'affaire Mattéi soit également exhumé un jour prochain !


Répondre

De fretyl, le 8 février à 12:08

Moi à vingt ans je trouvais les films de Rosi un peu froid. Bien que les sujets soient fort intéressants son cinéma n'est par ailleurs pas accessible à tout le monde car très impliqué dans une actualité politique Italienne, il faut avoir des connaissances, notamment politiques et historiques pour tout comprendre. C'était peut être même déjà le cas pour les spectateurs français des années 60/70. Il y'a pas grand point commun entre la législation et et les parlementaires Italien et Français tel que ceux qu'on voit dans Main basse sur la ville.

Rosi : un espèce de Jean Pierre Melville politique…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.028 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter