Forum - Par-delà les nuages - Avis
Accueil
Forum : Par-delà les nuages

Sujet : Avis


De alexandre, le 6 octobre 2004 à 20:38

Ce film est vraiment superbe !

Il est évident qu'il faut le réediter en DVD, Sophie Marceau est superbe aussi dans ce film, tous les fans seront ravis. Et en ce qui concerne la réalisation en elle même, franchement il n'y a rien à dire, c'est ce genre de films que l'on cherche à revoir et qu'on ne trouve plus dans le commerce, alors par pitié remettez à jour ce genre de films !

Magnifique !


Répondre

De vincentp, le 27 juillet 2009 à 22:55
Note du film : 5/6

Oui, Sophie Marceau est superbe et la simple vue de sa toison fournie plus marquante qu'un défilé de chars, un 14 juillet sur les Champs-Elysées.

Le livre consacré à Antonioni, paru chez Taschen, pose le décor : un cinéaste, en partie paralysé, mais conscient et actif, dirigeant sur le terrain une équipe de tournage, secondé par Wim Wenders.

Par-delà les nuages pourra en irriter plus d'un : boutique Armani, casting BCBG, intrigue de roman-photo, péripéties convenues, rythme très lent. Pour ma part, j'ai apprécié -énormément-. Les thèmes de Antonioni sont bien là : le mystère des rencontres fortuites, l'imaginaire, la sensualité de la femme… Le style et les figures aussi : les escaliers, les plans séquences…

Et il y a surtout de grands moments de pur cinéma : tel le chapitre 4, ou John Malkovitch déambule sur une plage déserte, près d'une mer déchainée. Maitrise absolue du cadre, de la lumière, des formes, et du sujet. Un chef d'oeuvre en soi. Le chapitre 12 -conclusif- (avec des emprunts à Max Ophüls) est également époustouflant par le fond et la forme.

Et puis les prises de vue (plans, cadrage, lumière) tout au long de ce long-métrage sont très largement au-dessus du tout-venant. Une émotion, un parfum d'éternité, se dégagent d'images muettes, comme celles représentant la baie de Portofino, plongée dans la brume.

S'échappe également de ce long-métrage, un parfum touchant de nostalgie. La rue de Ferrare est la même que celle de Chronique d'un amour, filmée un demi-siècle plus tôt. La séquence en question renvoie donc au propre passé de Antonioni. Le vieil homme de 83 ans qu'est alors Antonioni exprime via Par-delà les nuages une perception de la vie, qui est maintenant derrière lui, faite d'émotions, de sensations, de souvenirs impalpables.

L'épitaphe émouvante d'un grand maître, qui clôt une longue et brillante carrière.


Répondre

De fretyl, le 28 juillet 2009 à 10:14

Tiens, c'est bien la première fois que j'entends dire que la nunuche Marceau a pu être superbe !


Répondre

De vincentp, le 28 juillet 2009 à 10:58
Note du film : 5/6

"A pu" et non "pue", Frétyl… Sophie sent bon, sinon John Malkovitch ne l'aurait pas enlacé.


Répondre

De fretyl, le 28 juillet 2009 à 12:35

En ce moment c'est l'interprète de Highlander 2, le retour de Mortal Kombat de Hercule et Sherlock de Arlette et de Beowulf qui enlace Sophie Marceau dans la vie et dans La Disparue de Deauville.
Désolé mais je ne vois rien de valable et de crédible dans la carrière de cet actrice qui se veut populaire et grand public alors qu'elle accumule depuis vingt ans les nanars les plus chichiteux et les bides les plus déprimants. Sans parler de ses prestations qui lui ont souvent valu les pires railleries.
Sophie Marceau n'est pas actrice, c'est une évidence elle a fait du cinéma un peu par hasard grâce à La boum mais son jeu n'est pas bon. Elle me fait un peu penser au Pierre Blaise de Lacombe Lucien ; jeune paysan choisit un peu de la même manière que Sophie Marceau et qui en dehors du film avec Louis Malle c'est parait-il avéré extrêmement médiocre dans les deux autres rôles qu'on lui proposera juste avant sa mort… Sophie Marceau est pareille… Elle aurait due s'arrêter juste après La boum et faire autre chose. Mais les producteurs se sont tués à vouloir nous vendre l'un des sois disant espoirs du cinéma français des années 80. Sophie Marceau recevra même un césar (non mérité) pour nous en convaincre !

Enfin ne me dites pas que des films comme Les Femmes de l'ombre, LOL (laughing out loud) ®, Je reste !, Une fille qui a du chien, Marquise ou L'Etudiante vous ont fait grimper aux rideaux !!
J'oublie aussi son apparition risible au festival de Canne ou (peut-être sous l'effet d'une drogue) elle n'avait dit que des conneries et sur son physique ; reconnaissons le aussi ; Sophie Marceau est loin d'être la plus belle fille du cinéma français !


Répondre

De ff,..., le 28 juillet 2009 à 14:51

On se croirait au "Jeu de la vérité" de Patrick Sabatier , il y a quelques années.. On descend gratuitement  ! Perso , je l'ai trouvé brillante dans La fille de d'artagnan..


Répondre

De vincentp, le 28 juillet 2009 à 22:49
Note du film : 5/6

Frétyl : pas du tout d'accord. Cette actrice n'a certes pas la carrure d'une grande actrice, mais pourtant elle a une présence à l'écran, incontestable. Son jeu dans Par-delà des nuages me semble juste. Elle incarne (comme Irène Jacob) une certaine image de la France, faite d'intelligence, d'élégance, de distinction. Elle répond aux canons physiques et mentaux de Antonioni, avec lequel je suis en phase totale, figurez-vous. Sur un plan plastique, elle possède un corps splendide. J'ajouterais qu'elle porte en elle une part d'anxiété et de mystère, que Antonioni -grand connaisseur de femmes- sait capter par ses images.

Et puis elle est en couverture du magazine "l'express" de cette semaine (sous le titre "restez jeune"). Ce n'est pas par hasard…

Mais je suis sous le choc de ce film de Antonioni, bizarroïde au possible, hors-norme, qui semble être filmé au ralenti, réellement impressionnant par moments par sa maitrise absolue des images et des idées : l'oeuvre d'un grand maître.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.018 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter