Forum - Le Temps des amants - Un mélodrame de qualité et oublié
Accueil
Forum : Le Temps des amants

Sujet : Un mélodrame de qualité et oublié


De vincentp, le 16 février à 07:40
Note du film : 5/6


5,4/6. Le temps des amants est un film méconnu, semble-t-il décrié à son origine, et devenu aujourd'hui invisible, réalisé par Vittorio de Sica en 1968 sur un scénario co-écrit par lui-même, Cesare Zavattini, Tonino Guerra, Ennio de Concini à partir d'une pièce de théâtre de Brunello Rondi. La photographie en metrocolor est signée Pasqualino de Santis et le producteur est l'inévitable Carlo Ponti. On ne découvre la liste de ces illustres contributeurs que lors du générique de fin, présenté suite à la chute abrupte du récit. L'introduction du film est également brusque, énigmatique, non complètement compréhensible. On comprend progressivement qu'il est question du sens de la vie, des choix à opérer dans le contexte d'un nombre de jours restant à vivre limité pour le personnage féminin. Mais cet élément-clé est présenté tardivement, invitant le spectateur à reconsidérer à posteriori ce qu'il a vu, et à accepter les choix étranges opérés par le personnage concerné.

Sur grand écran, même avec une copie non restaurée, les qualités artistiques de Amanti sont susceptibles de frapper l'imaginaire d'un spectateur contemporain attendant d'une oeuvre cinématographique de la matière et une forme à la hauteur. De Sica observe avec finesse, retenue, humour, les traits psychologiques les plus impalpables de ses deux personnages principaux. L’enchaînement dynamique des séquences produit sur la durée un portrait très juste de leur relation de couple, et de leur intégration dans la société. Une tonalité contemplative est portée par les images sublimes de la région de Cortina d'Ampezzo et de Lignano. Si Marcello Mastroianni est égal à lui-même, Faye Dunaway réalise une performance époustouflante qui doit beaucoup à la réussite artistique de cette oeuvre. Amanti fait partie des trésors les plus cachés et secrets du cinéma, découvert fortuitement lors d'une rétrospective intégrale consacrée au talentueux De Sica.


Répondre

De verdun, le 16 février à 16:05

Je prends note de la qualité de ce De Sica à la réputation désastreuse. C'est la première fois que je lis quelque chose de positif sur ce film. Comme quoi en matière de cinéma, il faut toujours vérifier les choses soi-même et ne pas toujours se fier aux critiques préétablies.


Répondre

De vincentp, le 16 février à 16:34
Note du film : 5/6

Jean Gili en dit également du bien dans le programme de la cinémathèque. On s'aperçoit aujourd'hui que l'oeuvre en tant que réalisateur de De Sica est relativement exigeante, ambitieuse, secrète, pas énormément facile d'accès, que ce soit pour ses films néo-réalistes ou ses films oubliés des années soixante. Le temps des amants me semble être représentatif du fond et de la forme de l'oeuvre du cinéaste. Mais à chacun de juger…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0027 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter