Forum - Les Ballets écarlates - Où est passé Mocky ?
Accueil
Forum : Les Ballets écarlates

Sujet : Où est passé Mocky ?


De Nadine Mouk, le 25 juillet 2017 à 06:31
Note du film : 0/6

Fan inconditionnelle de Mocky, là je dois dire que… Plouf ! C'est sûrement un des plus mauvais sinon le plus merdique film qu'il ait fait. Je connais les trois quarts de sa production, par ailleurs très inégale, faite de coups de génie légendaires (Un drôle de paroissien, Les Compagnons de la marguerite, La Grande lessive, Ville à vendre, Le miraculé, Les saisons du plaisir ) et de Bérézina qui ne le sont pas moins (Le bénévole, La candide madame Duff, Il gèle en enfer, Le pactole ) entre autres. Le Mocky moyen/moyen n'étant pas de ce monde, ces Ballets écarlates font partie de la deuxième catégorie. Avec option "atroce" .

S'attaquer à un tel sujet demandait une rigueur extrême que Mocky ne connait pas. Le folklore mockynien ne se prête pas à pareille dénonciation. Le grossier décalage en tout et pour tout, l'absurdité, les acteurs qui jouent à côté de la plaque, la mise en scène ribouldingue, les sujets graveleux, c'est la carte de visite de Mocky  : on aime ou on déteste. Mais là, Mocky ou pas, c'est la descente aux enfers. Non pas par le sujet traité qui est déjà un fléau, mais par le fait que ce film ne ressemble même pas à un mauvais Mocky : c'est que dalle ! C'est rien. Ce film est une plaisanterie de potaches qui ont fait mumuse avec un camescope bon marché. Si Dominique Zardi n'apparaissait pas, pour son dernier rôle d'ailleurs, on pourrait se croire dans un film tourné par le fils caché de Max Pecas et de Josée Dayan. C'est effarant !

D'autant plus effarant que la pédophilie se doit d'être abordée de manière la plus sérieuse qui soit. On voit mal ce sujet épineux évoqué de façon juste grivoise. Et c'est pourtant ce que fait Mocky. Les parties fines chez les bourgeois de province sont filmées (fort mal !) façon reportage chez les nudistes, sans plus. Bien heureusement, les gosses sont épargnés, à savoir que pas un seul n'est montré nu. Mocky veut dénoncer l'innommable et son film n'est qu'une incrimination vulgaire. Là, je crois qu'il a merdouillé sec. Il montre du doigt une calamité mais passe à côté. Par contre, il se donne un rôle de censeur, de juge vengeur digne du Justicier de minuit. Et autant il était très convaincant en tant qu'acteur dans La tête contre les murs de Franju , autant là il est n'est pas crédible une seconde et frôle de très très près le ridicule. Alors les méchants seront punis bien sûr, il faut une morale à cette abomination, mais le tout ne tient absolument pas debout. Ce n'est pas du Cayatte, qui aurait pu s'attaquer à la chose et nous scotcher. C'est du grand n'importe quoi. En tous cas, pas du Mocky !


Répondre

De fretyl, le 27 juillet 2017 à 15:48
Note du film : 0/6

Si, si c'est bien du Mocky !

Ville à vendre, Les saisons du plaisir, La grande lessive ou encore Le miraculé sont des bons films ?

La seule chose intéressante avec Les ballets écarlates c'est que Mocky a mis le doigt sur un sujet ultra sensible qui lui a valu une censure au moment ou il a voulu faire sortir son film. Il était allé voir je crois Ségolène Royal pour lui demander de l'aider à le faire sortir en salle, celle-ci lui aurait promis de l'aide, puis n'ayant rien foutu pour aider Mocky celui-ci en la recroisant l'aurait vertement engueulée… En s'attaquant à des notables pédophiles pour certains Mocky aurait inconsciemment braqué des projecteurs sur certains réseaux franc-maçons ; de là s'explique peut-être le scandale de faire sortir un film pareil, complotiste mais pas trop !


Répondre

De Nadine Mouk, le 27 juillet 2017 à 17:57
Note du film : 0/6

Ville à vendre, Les saisons du plaisir , un drôle de paroissien, la grande lessive , sont d'excellents films . Le miraculé est une petite merveille !

En ce qui concerne le refus de Ségolène Royal, il lui aurait été difficile d'accéder à sa demande après ce qui suit :

https://youtu.be/OFFiqCrUHJo


Répondre

De fretyl, le 27 juillet 2017 à 19:40
Note du film : 0/6

On a pas vu les mêmes films.

Je ne connais que deux Mocky qui m'ait séduit : Un drôle de paroissien et Un linceul n'a pas de poches ! Sinon il y'a bien sûr Le témoin mais après l'avoir revu il n'y'a pas longtemps j'ai pensé qu'un autre réalisateur avec les deux mêmes acteurs aurait pondu un chef d'oeuvre.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0047 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter