Forum - Premier contact - Logogriphe du troisième type
Accueil
Forum : Premier contact

Sujet : Logogriphe du troisième type


De Commissaire Juve, le 15 avril à 13:40
Note du film : 4/6

… "du troisième type" en référence au film de Spielberg.

Je ne vais pas me lancer dans une analyse du film. Je voulais simplement vous prévenir que le Blu-ray qui vient de sortir propose une image sombre, anormalement sombre, et que cela suffit à gâcher le plaisir du visionnage.

Près de deux heures dans la pénombre, avec des éclairages ne dépassant pas 20 watts, c'est assez difficile à avaler. Même en faisant le noir dans la pièce, en poussant le rétro-éclairage et les contrastes de l'écran à fond, il faut vraiment avoir des yeux de chat (ou des lunettes de vision nocturne) pour en profiter vraiment.

Vous avez peut-être entendu parler des monochromes : "Combat de nègres dans un tunnel" (1882) ou "Première communion de jeunes filles chlorotiques par un temps de neige" (1883)… Eh bien, ici, on n'est pas loin de "Défilé de jeunes femmes en deuil par un soir d'hiver".

Concernant le film lui-même, si j'ai bien aimé tout l'aspect "linguistique" de l'histoire, j'avoue que j'ai déjà oublié le pourquoi du comment. "Rencontre du troisième type", ok… mais dans quel but ?


Répondre

De Laurent Ermont, le 15 avril à 17:17

Ce film ne s'adresse pas à tout public,il peut créer le rejet ou l'enthousiasme car le scénario est basé sur la communication,le langage,une rencontre du 3 ème type renouvellée. Dans cette histoire il s'agit d'apprendre à communiquer avec des extra-terrestres qui veulent aider l'humanité afin des les aider à notre tour dans 3 milles ans,effectivement,cela change des séries guerrières intergalactiques avec son déferlement d'effets spéciaux habituels,il ne faut pas s'attendre à de l'action. Perso,j'ai trouvé ce film bien fouillé avec une certaine élégance de la pensée.Même si la fin peut laisser de marbre,j'en conviens que c'est une avancée vers "l'inconnu"…Alors,on reste perplexe,et c'est très bien comme ça commissaire juve…


Répondre

De Commissaire Juve, le 15 avril à 21:06
Note du film : 4/6

Pas de rejet pour ma part (je suis le cœur de cible pour ce genre de chose), mais – effectivement – une certaine dose de perplexité à la fin.

Cela dit, je n'intervenais que d'un point de vue technique. J'ai découvert le film dans de mauvaises conditions et cela a gâché mon plaisir.


Répondre

De JIPI, le 2 mai à 17:54
Note du film : 5/6

"Les limites de mon langage signifient les limites de mon propre monde". Ludwig von Wittenstein.

L'écriture linéaire est séquentielle et temporelle. Elle ne se conçoit que lettre par lettre, mot par mot dans un rosaire empirique fabriquant au cours de l'histoire le livre sensoriel de nos ressentis.

Notre langage limité semble et ceci encore pour longtemps n'être que l'identité de nos concepts.

La continuité sans espoir d'une refonte de nos différences déversées continuellement dans un palindrome antinomique n'étant qu'une même force que nous ne sommes même pas capables de visualiser en un seul jet afin d'en percevoir la trajectoire constante.

L'heptapode se perçoit dans son intégralité en mode analytique pendant qu'un esprit formaté pour la douleur ne découvre celle-ci que dans d'épuisantes visions soudaines dont les perceptions temporelles ne formatent qu'une seule phrase:

"Je ne comprends rien"

Alors que son aide est quémandée par une curieuse apparence imposante, flottante et brumeuse venant de nulle part n'ayant rien à découvrir perturbée par un dysfonctionnement encore profondément enfoui dans un avenir n'étant que son présent.

L'individu isolé dans son déterminisme, doutant et fragile toujours sur le fil du rasoir d'un conflit potentiel avec ses propres congénères incapable d'offrir à son espèce une dimension supérieure à son langage se retrouve paradoxalement réquisitionné sans savoir pourquoi par une perception unique et circulaire.

Otage d'un futur connu mais qu'elle ne peut empêcher, sans l'aide d'un microcosme tellurique sous l'emprise de ses incertitudes ingrédients de ses turbulences sensitives.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.023 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter