Forum - Mademoiselle Vendredi - Les débuts de de Sica derrière la caméra
Accueil
Forum : Mademoiselle Vendredi

Sujet : Les débuts de de Sica derrière la caméra


De vincentp, le 2 octobre 2015 à 23:55
Note du film : 5/6


5,4/6. Oeuvre de début de carrière de Vittorio de Sica, Mademoiselle Vendredi (1941) pourra être diversement appréciée. Le metteur en scène s'attribue un beau rôle : celui d'un médecin courtisé par trois ou quatre fiancées de situation sociale et d'âge différent. Les ingrédients à venir des films de de Sica sont bien présents (simplement non optimisés) : humour, tendresse, émotion, dimension sociale et politique. J'ai trouvé subjectivement le résultat plaisant ; le scénario auquel ont collaboré différents scénaristes (dont Cesare Zavattini) est original et le ton moderne. La mise en scène est de qualité et dynamique. Une belle découverte.


Répondre

De vincentp, le 7 octobre 2015 à 22:58
Note du film : 5/6


Et puis, quel talent incroyable, sidérant, de conteur chez de Sica (et ses collaborateurs) pour produire rires et émotions, exprimer de la tendresse, avec images et musique appropriés. L'influence de Charles Chaplin est évidente. Excellence pour Teresa Venerdì de la direction d'acteurs et actrices, du casting (fantastique Adriana Benetti). Un mélange d'un peu tout (comédie de moeurs, étude de caractère, satire sociale).

Sens de la concision, ruptures de ton,… Il manque peu, mais alors très peu de choses à ce film pour produire un chef d'oeuvre (chefs d'oeuvre qui très logiquement vont ensuite se succéder pour de Sica, avec une écriture cinématographique encore optimisée). Un parcours artistique très impressionnant, une progression de type fusée Appolo, pour ce cinéaste. Qu'il soit bien sûr remercié aujourd'hui pour la qualité de son oeuvre. Elle tire l'humanité vers le haut.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0081 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter