Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Le plus beau film de cape et d'épée du monde !


De droudrou, le 26 février 2017 à 15:16
Note du film : 6/6

Par hasard, j'ai trouvé sur Internet un article qui complète les diverses interventions des uns et des autres quant au final de ce film :

Trois fins ont été tournées. La première est tragique, comme celle du roman : dans le rues, la population se soulève et de Mayne est assassiné par la foule en colère, malgré l’aide d’André qui défend son demi-frère l’épée à la main. Intimidée par le maccarthysme, la toujours prudente MGM se rétracte et évacue toutes les scènes de révolution, dont les slogans auraient un relent de marxisme (une fin dont seules subsistent des photos retrouvées par Patrick Brion) au profit d’un dénouement plus enjoué. En fait, depuis «?The Black Book / Reign of Terror?» d’Anthony Mann (1949), Hollywood a banni la Révolution française des écrans, et ce pour plusieurs décennies.

Dans la deuxième fin, on trouve André au lit avec sa nouvelle épouse Aline, la foule l’appelle de la rue?: «?On va prendre la Bastille, rejoins-nous?!?», il répond «?J’ai mieux à faire?!?» et referme la fenêtre…

La fin choisie en définitive se clôt par le mariage d’André et d’Aline. La comédienne Léonore (magnifique Eleonore Parker) assiste au cortège nuptial depuis sa fenêtre. Délaissée, elle se tourne alors vers son nouvel amant, un jeune officier à l’avenir prometteur?: Bonaparte (en costume d’empereur, alors que nous sommes en 1789?!). Ce gag final sera coupé lors de la première exploitation du film en France.


Répondre

De jeff94, le 22 septembre 2015 à 17:42
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Je vois que tout a été dit admirablement sur le plus grand film de cape et d'épée du cinéma . Dommage qu'un acteur comme Stewart Granger fut autant démérité , il avait sa place avec les rois du film d'aventure tel que Errol Flynn et Clark Gable.

L'acteur a toujours avoué sa préférence pour le théâtre.il déclara en ce qui concerne sa carrière cinématographique il est fort sévère avec lui meme « J'ai joué dans une quantité de films, » confiait-il en 1970 dans une interview à un grand hebdomadaire américain « certains exécrables, d'autres supportables. Mais je n'ai jamais fait un film dont je sois fier… ». ce n 'est pas notre avis mrs Granger.


Répondre
giorgio


De giorgio, le 16 septembre 2004 à 11:52

i not speak inglese ne' francais.But cherche the film in dvd

despair..in Italy is not to be found…help me please!

Also in language francais o english.Payment to me.

Please to reply IN ITALIANO…

GRAZIE !

MY ADRESS : pgiorgio.m@tin.it


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.030 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter