Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

«Nous ne pouvons permettre qu’il y ait des dieux parmi nous


De JIPI, le 12 avril à 12:23
Note du film : 4/6

La connaissance ayant ses limites ne peut que se rebeller devant ce qu’elle ne peut découvrir et surtout comprendre.

Tous ce que l’on accomplit à un fondement scientifique. Nous ne vivons pas dans une fiction.

A quoi bon bouleverser les choses.

Tout fonctionne relativement bien depuis six mille ans dans l’ordre et l’équilibre d’un monde considéré comme normal.

Il existe cependant des sociétés secrètes qui ne veulent pas valider ce que sont capables de faire certains écorchés vifs dont les comportements hors normes ne sont que les conséquences de traumatismes acquis lors d’une enfance difficile.

Avoir une intuition surdimensionnée, tordre de l’acier ou ne plus tomber sous les balles ne peut que déstabiliser une espèce habituée à une évolution progressive toujours basée sur la compréhension de ses actes.

Il y a danger, si certains voient de quoi sont capables ces nouvelles envergures d’autres se manifesteront.

Finalement la bête ne serait-elle pas la forme la plus avancée de l’homme ?

Il faut donner un sens à son existence.

Certains blessures s’en chargent positionnant ça et la les pièces maitresses d’un monde se devant de fonctionner selon ses antinomies.

Le surveillant, le meurtrier de masse sous l’emprise d’un génie du mal protègent ou martyrisent une société victime d'une dimension qu'elle ne peut agrandir policée par une psychanalyse frigide et revancharde toujours plus près du recadrage que de l'innovation.

Offrant de nouveaux ressentis au combat éternel entre le bien et le mal entretenu par des êtres d'exceptions dont les prouesses préalablement consultées sur papier s'emparent de notre réalité.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.028 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter