Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Avis


De vincentp, le 19 décembre 2012 à 22:42
Note du film : 4/6

4,2/6. Cette tentative de croiser le mélodrame et la comédie sociale est intéressante et originale mais Picnic ne tient pas tout à fait ses promesses de départ. Le descriptif initial de la petite ville et de sa population ordinaire est bien fait, et la première demi-heure est réussie à tout point de vue (la photographie en cinémascope et technicolor de James Wong Howe est magnifique, notamment pour représenter les différentes femmes du récit dans leur environnement quotidien). Certaines images de plein-air, notamment celles du pique-nique, semblent même portées par une touche de peinture impressionniste, par leur composition étagée et leur gestion de la lumière -celle-ci traversant plusieurs parties de l'image-. Mais le récit est également bien déroulé et montre aux américains un visage d'eux-mêmes pas très reluisant (gentiment grinçant et caricatural comme dans La blonde explosive réalisé par Frank Tashlin deux ans plus tard) : la plupart des personnages ne sont en effet pas très malins, multiplient les actions balourdes et issues des traditions lors de la kermesse, mais tout en étant humains et attachants.

J'ai trouvé, concernant cet aspect à la fois social et psychologique, une séquence très réussie de bout en bout : la visite de l'usine agricole, qui débute par l'arrivée de l'automobile aux pieds des silos de grain (vus en contre-plongée). Les caractères des deux personnages masculins, la nature de leurs relations amicales, sociales, leur rivalité à venir sont parfaitement décrites avec une certaine économie de moyens (peu de dialogues, mais des plans rapprochés, plans d'ensemble,…, parfaitement employés). Je me suis amusé à regarder cette séquence à plusieurs reprises et suis arrivé à la conclusion que Joshua Logan possédait un savoir-faire évident et un talent certain de mise en scène !

La partie mélodrame, qui se met en place à mi-longueur du récit, est en revanche plutôt peu crédible, et légèrement ennuyeuse. Comme Pm Jarriq il me semble que William Holden a été mieux utilisé dans d'autres films (ceux de Billy Wilder, essentiellement, qui a joué sur la capacité de l'acteur à composer un personnage cynique). Acteur naturellement assez sûr de lui, Holden ne convainc pas complètement dans ce script reposant sur le postulat que son personnage accumule continuellement les gaffes de tout type, notamment sentimentales.

Cet aspect mélodramatique, concernant des relations sentimentales difficiles nouées dans le contexte d'une petite cité américaine, me semble avoir été beaucoup mieux traité dans par exemple Tout ce que le ciel permet réalisé par Douglas Sirk la même année (1955).

Picnic est un film sans doute inégal au final, mais à voir, car ses qualités nombreuses et indéniables. Un petit classique du cinéma américain des années cinquante.


Répondre

De Arca1943, le 26 mai 2009 à 14:28

« En dehors de ce problème. J'ai demandé hier soir à Alholg et à Dumbeldore la création de deux fiches manquantes sur le site. D'habitude une demande abouti à la création de la fiche en quelques heures, quelques minutes… »

Alors là, Fretyl, il ne faut pas ambitionner. Moi aussi je suggère souvent des fiches, et puis elles finissent toujours par apparaître, parfois le lendemain et parfois bien plus tard. Les autorités du site s'y mettent quand elles peuvent : laissez-les respirer !


Répondre
recherche de ce film


De astianax, le 11 février 2007 à 10:31

film en français reedité par gaumont colombia en octobre 2006;vente sur alapage.


Répondre

De lolo78, le 14 juillet 2004 à 22:50

Qui pourrait me dire où trouver ce film avec Kim Novak ? Je l'ai adoré dans ma jeunesse. Il m'a marqué … le souvenir de la danse avec William Holden … soupirs !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.027 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter