Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Avis


De JIPI, le 28 septembre 2006 à 14:59
Note du film : 4/6

Meserve englué dans un conflit interminable perd peu à peu la raison, la mort est omniprésente, la morale si fréquemment bousculée s'est évaporée. Les peurs et les lassitudes engendrent les excès, une villageoise est capturée, considérée comme un trophée elle passe d'un soldat à l'autre. Eriksson fraîchement débarqué dans cet enfer est un idéaliste, la guerre est une affaire de soldats responsables.

La dérive de Meserve est inacceptable, entre les deux hommes le conflit est inévitable jusqu'au douloureux dénouement final. L'innocence sert bien souvent d'appât dans un combat manichéen, elle s'exploite ou se protège. Meserve est un rustre en puissance façonné sur le tas, Eriksson idéaliste de formation se trouve confronté à la fragilité de ses préceptes difficilement exploitables sur un terrain miné par la crainte de disparaître d'un moment à l'autre. Cette guerre du Viet Nam qui n'en finit pas détruit irrémédiablement les corps abandonnés intellectuellement dans ce pourrissoir.

Que font tous ces hommes dans cet enfer ? Comment s'accepter dans cette guerre alors qu'à des milliers de kilomètres de ce brasier vos compatriotes font tranquillement leurs courses au supermarché.

Sans réponses les esprits maléfiques se déchaînent. Meserve qui n'a qu'un seul but, ne pas mourir essaie d'enrayer ses craintes par la monstruosité de ses actes.Le visage trituré de Sean Penn véhicule bien cette folie de non retour, Michael J Fox éloigné de Marty Mac Fly adopte un comportement adulte et responsable surtout dans le choix final protecteur qui fait de lui malgré ses possibilités réduites d'inverser une fin tragique un homme bon. L'intervention finale avortée par un coup de crosse dans le ventre d'Eriksson impuissant à enrayer la mécanique destructrice en marche est une parfaite image du pouvoir de disposer de la vie humaine à sa convenance.

Outrages est un film sur la démolition, celle de l'homme qui rêvant certainement d'une vie simple est envoyé au combat ou il se désagrège physiquement et moralement. Un jeu de roles hélas non virtuel.


Répondre

De cormega, le 26 mars 2006 à 19:19
Note du film : 6/6

C'est clair, "Outrages" c'est énorme, sa renommée est moins établie que d'autres oeuvres sur le Vietnam. C'est le genre de film qui colle une claque lorsqu'on le découvre et après on le revoie pour admirer la mise en scène de folie de De Palma, la particularité de son style est vraiment frappante avec des mouvements de caméra hallucinants.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.011 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter