Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Polémique


De fretyl, le 29 janvier à 14:37
Note du film : 3/6

J'ajoute brièvement que ma moyenne 3/6 se doit à des vrais moments de références lorsque Rambo jette de sa voiture (une tète !) ou lorsqu'il entraîne dans son tunnel les Mexicains à qui il balance sur une vieux CD le thème sonore The Doors en plein carnage. Bon quand même nous ne sommes pas loin de là dans un cartoon morbide…


Répondre

De fretyl, le 28 janvier à 16:17
Note du film : 3/6

Pas grand chose à dire sur ce dernier Rambo. Une chose certaine, les amateurs de la série qui se sont déplacés pour sa sortie en Septembre dernier ont je pense dûs être bien déçus, car en dehors de la polémique évidente que l'on pouvait attendre, il faut se rendre à l'évidence que le final de John Rambo ; la conclusion était nettement plus classieuse pour boucler une série qui avait été vraiment été empuanti par le ridicule Rambo 3.

Cela étant. En effet le film est dur. Très dur. On ne comptera pas le nombre de membres vitaux arrachés, les litres d'hémoglobine… Rambo est devenu vieux. Physiquement il n'a plus la patate qu'il pouvait avoir.

J'ai pensé en voyant le film, à la réaction de Rambo que l'on vient emmerder chez lui après la mise en prostitution de sa nièce en une reprise du thème de La horse version Trumpiste. J'ai pensé à Gabin provoquant et éliminant la vermine présente sur ses terres, aux pièges à loups… On voit pendant un bon moment Rambo bricoler des trucs qui vont permettre d'éradiquer toute présence malvenue. Le reste qui suit est un véritable massacre, rempli de hurlements, d'horreurs en tout genre. Morale étrange : soyons plus violent que ceux qui sont Violents.

On sors de la dedans étonnés… Si ça se regarde sans être désagréable, pas un film d'action, un film de violence, on est quand même dans un marketing cinematographico/politico/americano bien primaire.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.010 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter