Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Critique


De JBSOA, le 20 janvier 2004 à 01:56
Note du film : 6/6

Bonjour,

Je suis complètement d'accord en ce qui concerne ce film : c'est un véritable CHEF D'OEUVRE du FILM NOIR. Aucun temps mort, une angoisse sourde tout au long du film ; c'est le fait d'avoir été peut-être tant "absorbé" par ce film, que je n'ai pas senti la moindre homosexualité refoulée dans le personnage qu'incarne R. WIDMARK, énnoorrmme dans ce film. Je n'y ai vu pour ma part qu'un homme dur, profondément méchant qui bat sa femme, une espèce d'homme que l'on peut rencontrer ds la vie de tous les jours.

En conclusion, si vous, surfeurs assidus de "DVDtoile", aimez les FILMS NOIRS…alors NE RATEZ SOUS AUCUN PRETEXTE CE "MUST", ce "JOYAU"….


Répondre

De dumbledore

Pour plusieurs raisons, ce film est considéré comme un un des chefs d'oeuvre du film noir. Il propose un thème assez simple, avec des personnages très carrés dans les codes du genre. Ainsi, le méchant est vraiment méchant et le gentil vraiment gentil, mais on a des nuances intéressantes. Le méchant semble être une figure d'homosexuel refoulé (dans la manière dont il traite sa femme (haine, violence, aucune tendresse), dans les rapports avec le héros, ses regards très pesants, séducteurs). On a également une absence inédite et totale de personnage féminin. Pas de romance comme histoire seconde. (La seule femme est une poule présentée comme une emmerdeuse, bonne à se faire casser la gueule par le méchant et renforcer ainsi le personnage principal)…

Par contre, l'histoire est assez complexe, grâce à cette idée de taupe dans le commissariat de police… Cette idée permet de construire en miroir: un système scientifique avec une taupe chez l'ennemi (le FBI) / un truand scientifique avec une taupe chez les flics (le méchant). Dès lors, les armes sont égales, la partie peut commencer, le plus intelligent gagnera…

Le film est aussi l'occasion de deux grandes nouveautés. La première est les conditions de tournage, puisque le film a été tourné dans des décors réels, dans la rue. La seconde est que pour (une des) première(s) fois, on a comme climax du film une confrontation entre le méchant et le gentil dans un décor "particulier": ici, une usine désaffectée…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0020 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter