Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Ô Barbara..


De Impétueux, le 7 novembre 2012 à 22:41

Bien sûr… et il faut bien un bouc émissaire pour supporter le poids honteux des péchés… L'exécution de Laval a été une catharsis nécessaire… s'il s'était enfui par le suicide, le sang aurait pu se répandre sur tous ceux qui l'avaient apprécié, ou même supporté…


Répondre

De Arca1943, le 7 novembre 2012 à 21:38

Plutôt l'absurdité de la peine de mort que celle de la guerre. L'histoire que vous racontez là, Tamatoa, recoupe furieusement le thème d'un drame satirique de Nagisa Oshima, La Pendaison : au sortir d'une exécution bâclée, le condamné est amnésique. On s'ingénie alors à lui rendre la mémoire pour qu'il meure conscient de ses crimes.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.015 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter