Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Léger puis interrogatif


De JIPI, le 30 juin 2016 à 17:48
Note du film : 4/6

"Un heureux évènement" drôle, léger, spontané et incisif dans sa première partie attenue sa fougue et sa virulence dans une seconde moitié beaucoup plus sombre et interrogative.

Une détérioration domestique malsaine perçue comme un naufrage menant une intello de la raison pure à un cloisonnement quasi absolu fait de nuits blanches, d'allaitements incessants, de somnolences spontanées, de couches bébés aux senteurs nauséabondes et de mari distrait, récupéré ou absent.

La chute d'un esprit presque abandonné, incapable de rebondir dans un contexte de servitudes absent de sites festifs liés à son âge. La disparition d'un naturel anéanti par la corvée accumulant la rage de récupérer ses manques tout en implorant dans la confrontation les révélations et les caresses d'une mère incomprise

L'acte d'amour, la procréation et la naissance d'un enfant transporte un couple festif, inconscient et déluré vers un réalisme récurrent détruisant lourdement par ses contraintes leurs espérances les plus folles, celles de donner la vie sans être délavée par ses procédures d'aliénations faisant de la maison Dieu (La mère) une nature morte.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.024 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter