Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Un classique du film romantique...


De vincentp, le 3 août 2014 à 08:41
Note du film : 4/6

4,5/6. … réalisé en 1932 par Frank Borzage. L'adieu aux armes, adaptation du récit de Ernest Hemingway, doit beaucoup au jeu naturel et nuancé de Gary Cooper, très en avance sur son époque, en terme de composition. Les acteurs de ce film ont un jeu parfois un peu statique, héritage du muet ; ce n'est pas le cas de Cooper. La mise en scène de Borzage est de belle qualité : des mouvements de caméras sophistiqués, comme par exemple dans la gare, et des plans variés, très bien éclairés, conduisent impeccablement le récit. La photographie est l'oeuvre de Charles Lang, un des futurs grands chef-opérateurs de Hollywood.

La fiche de Wikipédia consacrée à Borzage relève des traits propres au style du cinéaste : "une transfiguration du mélo quotidien, une exaltation de l'amour fou cher au surréalisme (L'Heure suprême), un hymne au couple que ne peuvent séparer ni la misère, ni la guerre, ni même la mort." Effectivement, cette histoire d'amour impossible, portée par un onirisme marqué (comme pour Peter Ibbetson de Henry Hathaway) vit une existence parallèle et comparable aux affres des batailles de la première guerre mondiale en cours, toile de fond du récit. Les deux sujets sont parfaitement imbriqués, ce qui fait toute la singularité de cette oeuvre, devenue un classique avec le temps.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.020 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter