Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Superbe série policière british avec Idris Elba


De Arca1943, le 5 février 2016 à 21:00
Note du film : 5/6

Quand j'écrivais dans mon message précédent qu'il était temps, avec la troisième saison, que l'excellente série Luther se termine, je ne croyais pas si bien dire. Je viens de voir la quatrième saison et c'est pour l'essentiel une saison problème, d'abord parce qu'on a fait un peu le tour du tourmenté personnage, mais surtout parce que les auteurs – faute de budget ? – ont concentré en seulement deux épisodes ce qui aurait dû en prendre, comme d'habitude, au moins quatre. D'où l'abondance de dialogues explicatifs et des moments d'incompréhension (pour moi, en tout cas !) dus à la trop grande concentration de l'intrigue, qui du coup devient touffue et indigeste. Bien sûr, Idris Elba est toujours formidable dans ce rôle en or, mais c'est tout. Pour garder le meilleur souvenir possible de Luther, vaut mieux faire comme s'il n'y avait eu que trois saisons. C'est la rançon de la télé : quand une série fonctionne, elle aboutit toujours à la saison de trop avant de tirer sa révérence.


Répondre

De Arca1943, le 1er décembre 2013 à 18:06
Note du film : 5/6

Magnifique série, mais il était temps que ça finisse. Cette troisième saison a des faiblesses, même si c'est dans l'ensemble une réussite. Le personnage du détective George Stark, des enquêtes internes, est tellement obnubilé par l'idée de "faire tomber" John Luther qu'on se demande pourquoi ; et non seulement n'y a aucune explication, mais son cas se résout, dans le dernier épisode, plutôt en queue de poisson. C'est un personnage-ressort, quoi, qui est là pour persécuter notre ambigu héros, et là on sent la présence des scénaristes. Il y a aussi un début de tendance au mélodrame, en cette troisième et ultime saison.

Cela dit la boucle est bouclée au final de manière plus qu'intéressante. Idris Elba est toujours aussi impérial en John Luther. Le suspense atteint son point culminant, de même que l'ampleur, le "poids" du récit au cours du troisième épisode, quand Luther et son assistant Ripley font face, seuls, à une foule de lyncheurs déchaînée ; on a l'impression que Londres est sur le point de basculer dans le chaos préfasciste ! Et la façon dont tout ceci s'emboîte pour aboutir à cette fort shocking situation de folie collective est parfaitement logique: il y a le vigilante fou de douleur, qui se la joue en remake de Death Wish mais en faisant son numéro "la police est impuissante" sur Internet, et puis il y a la contre-manœuvre médiatique de Scotland Yard, qui échoue et met le feu aux poudres.

Et pour être bien sûr qu'on comprenne qu'il n'y aura pas de quatrième saison, le (désormais iconique ?) tweed "grande taille" de Luther se retrouve dans la Tamise…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.010 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter