Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Un film énorme sur la foi religieuse


De vincentp, le 28 août à 23:31
Note du film : Chef-d'Oeuvre


Deux heures en noir et blanc au sein de quelques décors intérieurs et extérieurs, avec une poignée de comédiens dissertant de la parole de Dieu dans un contexte de petite cité danoise, en 1930. Le sujet est très austère, confirmant la place de Carl Theodor Dreyer parmi les cinéastes refusant tout compromis commercial, considérant simplement le cinéma comme un art susceptible de porter une vision du monde, de peser aussi sur la conscience populaire, partout et à toute époque. Comme par exemple Rossellini, Bresson, ou Tarkovsky. La qualité exceptionnelle de l'écriture cinématographique de Ordet (1955) rend le sujet passionnant. Une forte tension dramatique de bout en bout, sans temps mort. Les séquences se succèdent impeccablement et le thème central est parfaitement développé à travers quelques péripéties (un accouchement, un enterrement), et des affrontements policés de mode de pensées, de caractères et de rationalités.

Les personnages à des degrés divers ont des convictions religieuses, des plus traditionnelles à celle voisinant la folie (le fils Johanès se prend pour "Jésus de Nazareth" après avoir parcouru l'oeuvre de Kierkegaard, le théologien protestant danois du XIX° siècle). Le fils ainé Mikkell, comme le médecin, ont simplement une approche rationnelle de l'existence. Le scénario est sans faille, extrêmement bien écrit et ne vire pas au grandiloquent. Le fait d'introduire les enfants crée un aspect naturel et contrebalance les avis éclairés des adultes, fonction de leur position sociale et de leur éducation. Les plans et la lumière, le contraste noué entre le noir et blanc, sont magnifiques, comme la composante sonore. Si on coupe le son, on ne voit pas le même film. Une impression de douceur prédomine, avec des déplacements lents de personnages, des mouvements latéraux de caméras, une musique et des paroles qui installent le spectateur dans un climat hypnotique. Superbe !


Répondre

De stronibein, le 12 septembre 2010 à 13:57
Note du film : 6/6

La récente réédition de ce film en DVD par nos amis anglais ne rend pas justice à ce chef d'oeuvre. La restauration sommaire laisse subsister, sur une image par ailleurs correcte, de multiples petits défauts (points blancs, une rayure verticale de 5 minutes vers 1h15, quelques taches…). On est loin du travail image par image qui a si magnifiquement restauré "My fair Lady" ou "Les Vacances de Monsieur Hulot", d'autant que le problème de la couleur ne se posait pas. Le DVD, vendu par les grands distributeurs en France, ne coûte que 13 euros. Les cinéphiles auraient volontiers accepté d'en payer le double pour avoir un DVD de qualité restauré "à la MK2", à la mesure de l'oeuvre de Dreyer !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.017 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter