Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Testostérone pure et non coupée...


De Steve Mcqueen, le 15 septembre 2015 à 19:46
Note du film : 3/6

Un vrai film de mecs, dur et viril. Si Jessica Chastain y dévoile sa poitrine garantie 100% naturelle, sans implants ni silicone ni OGM, c'est seulement pour séduire cette grosse brute de Tom Hardy, plus intéressé par son alcool de contrebande que par les irréfutables arguments mammaires de sa partenaire.

Le film se passe donc pendant la Prohibition au début des années 30, et il faut dire que ça ne plaisante pas : les trois frères Bondurant, dont le Tom Hardy sus-cité, sans oublier Shia La Beouf et Jason Clark (bourré en permanence, sans qu'on puisse déterminer s'il s'agit de son rôle ou bien s'il l'est réellement parce qu'il a jeté un oeil sur le scénario du film) veulent écouler l'alcool qu'ils distillent secrètement.

Seulement un agent des douanes interprété par Guy Pearce (qui surjoue comme s'il espérait que chaque froncement de sourcil rajoute un zéro sur le chèque de son cachet) leur met des bâtons dans les roues, et c'est alors une escalades de règlements de comptes, de vengeances et de contre-vengeances, de vendetta et de sur-vendetta. Le sang coule comme la Vodka dans le gosier de Vladimir Poutine, les hommes hurlent et les corps tombent.

Toi, jeune homme de 16 ans qui veut découvrir la virilité, savoir comment accélérer la pousse des trois poils de pseudo-barbe qui ornent piteusement ton menton acnéique et séduire les minettes qui te repoussent parce que ton haleine fait couler leur mascara, regarde ce film !!!

Tu verras qu'en buvant comme un trou, qu'en tuant son prochain et qu'en délaissant ton rasoir, tu seras un homme, mon fils.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.012 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter