Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Certes je ne porte pas Falardeau dans mon coeur...


De Arca1943, le 27 septembre 2009 à 20:57
Note du film : 4/6

…mais ce 1839, que je veux considérer comme son dernier étant donné le calamiteux Elvis Gratton 3, est vraiment un film magnifique. Enlevez à peine 2 petites minutes de prêchi-prêcha de trop – la version indépendantiste des insupportables "Minutes du patrimoine canadien" ; autrement dit, de la propagande pure – et ce serait idéal. Et bien que Falardeau soit puissamment aidé par la performance de Luc Picard, extraordinaire en De Lorimier, il y a là pour les cinéastes fauchés de tous pays, de sérieuses leçons de mise en scène ; et d'abord et avant tout, comme pour le précédent Octobre, une leçon de débrouillardise artistico-financière : comment faire un film historique (presque) sans argent ? Eh bien, il faut concevoir un scénario en béton (bon sang, mais c'est bien sûr !), et choisir autant que possible un lieu unique. Pratiquement tout le film se déroule dans la cellule de De Lorimier deux jours avant qu'il soit pendu par les Britanniques, tout comme Octobre se déroulait presque tout entier au cours du dernier week-end dans l'appartement où le FLQ avait séquestré Pierre Laporte avant de l'assassiner. Dans les deux cas, le spectateur a beau savoir comment ça va se terminer, le huis-clos produit néanmoins son effet claustrophobique, sur lequel on joue pour maintenir la tension. En ce sens-là au moins Falardeau est un véritable virtuose, pour arriver à en faire autant avec si peu. Tel que je le connais, il devait grincer des dents en comptant les dollars investis dans Nouvelle-France


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0027 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter