Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Pour rendre hommage à Claude Goretta, disparu récemment

VOTE
De verdun, le 14 avril à 11:36
Note du film : 4/6

Disparu en février dernier dans la plus grande discrétion, Claude Goretta faisait partie avec Alain Tanner et Michel Soutter du "nouveau cinéma suisse" qui s'est illustré dans les années 70. Son film le plus célèbre reste La dentellière qui révéla Isabelle Huppert mais La mort de Mario Ricci fit aussi parler de lui en 1983.

Dans La mort de Mario Ricci deux sujets s'entremêlent: d'une part l'interview dans un village de Suisse romande, du savant allemand Kremer (Heinz Bennent), spécialiste de la fin dans le monde par les journalistes Bernard Fontana (Gian Maria Volonte) et Didier Meylan (Jean-Michel Dupuis); d'autre part, l'enquête menée par Fontana pour élucider les circonstances de la mort du jeune ouvrier italien Mario Ricci.

La mort de Mario Ricci n'est pas facile d'accès. Le sujet aurait pu donner lieu à un polar politique efficace comme en ont réalisé Elio Petri, Damiano Damiani ou Yves Boisset en ont réalisé la décennie précédente avec le même Volonté comme tête d'affiche. Il n'en est rien: le ton est ici austère, froid et lent. La photo est assez terne, on pourrait se croire dans une vieille série télé allemande de la même époque.

Néanmoins La mort de Mario Ricci vaut largement le détour car le regard porté sur le petit village suisse, paisible seulement en apparence, sonne particulièrement juste. C'est un film d'une grande humanité.

Mais c'est surtout l'interprétation qui emporte l'adhésion. Dans le rôle du journaliste vieillisant qui se pose des questions sur son existence après une blessure qui l'a handicapé, Gian Maria Volonté livre -en français s'il vous plaît – une prestation sobre et émouvante qui lui a permis de décrocher le prix d'interprétation à Cannes. Rien que pour cette raison La mort de Mario Ricci mérite une édition en dvd/blu-ray.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.069 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter