Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Titre français: "Soudain les monstres"


De verdun, le 24 mars à 21:24
Note du film : 2/6

Film réalisé au milieu des années 70 par Bert I. Gordon, ce petit artisan du fantastique et de la science-fiction dont j'avais apprécié L'épée enchantée (1962). Sa filmographie est marquée une curieuse prédilection soit pour le gigantisme -comme en témoignent War of the Colossal Beast et The spider-, soit pour le nanisme (Attack of the Puppet People).

Lointainement adapté de HG Wells, The Food of the Gods ne déroge pas à la règle. Un joueur de football américain part se reposer sur une île… infestée de guêpes, de poules et de rats devenues gigantesgues après qu'ils eurent ingurgité une étrange matière venue du sol, "la nourriture des dieux" !

The Food of the Gods a une petite réputation auprès de certains amateurs de fantastique. Il remporta en 1977 le grand prix du festival du film fantastique de Paris. En outre son sujet est très actuel: les animaux se révoltent contre la bêtise des humains qui malmènent leur habitat naturel.

Pourtant je dois avouer ma déception devant la médiocrité d'une série B qui a mal vieilli. L'esthétique est celle des téléfilms US des années 70, le scénario est bourré de clichés et surtout l'acteur principal Marjoe Gortner est affligeant. Du coup, le plaisir que l'on a à retrouver Ida Lupino et Ralph Meeker est du coup singulièrement gâché.

Bert I. Gordon est surtout intéressé par les effets spéciaux mais ceux-ci sont très inégaux: si les guêpes et le coq sont assez ratés, les rats sont beaucoup plus réussis grâce à des transparences et des maquettes convaincantes. Ceci dit, la SPA américaine n'a pas dû apprécier ce film tant les rongeurs sont maltraités, notamment lors du dénouement.

The food of the gods reste un nanar efficace qui divertira les amateurs éclairés de cinéma de genre à l'ancienne.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0034 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter