Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Avis


De incognito, le 15 juin 2012 à 13:28

J'aime beaucoup la saga de L'âge de glace. En attendant le quatrième opus qui arrive sous-peu dans les salles obscures, je reviens sur le troisième. Un très bon divertissement lors des vacances estivales de l'année 2009. On retrouvait le mammouth, le paresseux et le smilodon (sans oublier l'écureuil) aux prises avec une femelle tyrannosaure et sa ribambelle de rejetons. Un film d'une fraîcheur bien agréable et qui nous donnait l'envie de revoir les deux précédents opus, très bons eux-aussi. Comme quoi certains studios dépassent parfois l'empire Disney.


Répondre

De Cinémaniak, le 23 juillet 2009 à 07:48

Un film très frais,bien dans la veine des productions Disney(bien que n'en faisant pas partie). On retrouve avec plaisir les héros des deux précédents opus, plus une flopée de dinosaures bien drôles qui viennent se mêler à notre bande de joyeux mammifères. Une animation de qualité pour les grandes vacances de nos bambins. Plus un film au fort merchandising !Bref, rien que du bonheur !


Répondre
N'a pas perdu ses dents


De Arca1943, le 29 octobre 2009 à 23:45
Note du film : 5/6

Ce troisième volet des aventures d'une étrange horde multi-animale (un mammouth, un tigre et un paresseux) n'a pas démérité des deux premiers épisodes. Certes, l'univers préhistorique est plus ouvertement de fantaisie – dans un procédé à la Jules Verne, le monde des dinosaures subsiste dans les entrailles de la Terre sous le monde des mammifères – mais on n'y perd rien au change. Les trois bébés tyrannosaures du paresseux (sic) de même que Buck, la belette héroïque qui laisse loin derrière elle les exploits de Rambo, sont d'heureux ajouts.

Si faire se peut, l'animation 3D est encore plus souple et précise que dans les Ice Age précédents. Les auteurs ont compris qu'en animation comme ailleurs, un bon scénario est la clé du bonheur et ils ont tissé serré leur récit où tout s'enchaîne sans temps mort. Les enfants qui m'accompagnaient se sont amusés comme des petits fous. La plus jeune (six ans) a eu un peu peur par moments des gros dinosaures, mais c'est bien normal : Perrault aussi, ça faisait peur – Le Petit chaperon rouge où un loup engouffre une grand-mère ! – et on ne le censurait pas pour autant…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.022 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter