Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Les vieillards cachetonnent


De Nadine Mouk, le 17 juillet à 07:12
Note du film : 1/6

Le seul point positif de ce film, vraiment le seul, c'est dans le tout premier quart d'heure qu'on le trouve : quand les fameux pilleurs d'épaves et les chercheurs de plutonium (Il y aurait des caisses de plutonium engrangées dans les cales du Poseidon, mystère…) pénètrent à l'intérieur du bateau par là où… les protagonistes du film initial en sont sortis. Et pour ceux qui, comme moi, ont adoré L'Aventure du Poseidon, revoir ce volant rouge/orange sur lequel le révérend Scott (Gene Hackman) plonge en s'en prenant de vive voix à Dieu, afin de refermer les vannes de vapeur bouillante et ainsi permettre à ses compagnons d'être délivrés, c'est un pincement de coeur terrible… Retrouver cette passerelle d'où va tomber Linda (Stella Stevens) ce qui déclenchera la douloureuse colère de son compagnon Rogo (Ernest Borgnine), se souvenir des tendres attentions que James (Red Buttons) avait pour Nonnie (Carol Lynley) qui venait de perdre son frère sur cette même passerelle, tout celà nous serre la gorge. Le même, exactement le même décor ! PmJarriq a raison : peut-être fallait-il encore l'amortir… Mais bref : cet instant là, je le reconnais, m'a quelque peu émue. Pour le reste ….

Pour le reste , je vous renvoie à la critique de PmJarriq avec qui, de concert, je me demande quel est l'olibrius qui a imaginé cette suite débile, imbécile et indigente ! Les mêmes scènes sont reprises dans les mêmes décors (donc) avec une différence notable : ce casting là, fort mauvais choix, on n'y croit pas un seul instant ! Je ne vous parle même pas des dialogues à hurler de rire. Je vais jusqu'à penser que c'est carrément insultant pour tous les acteurs qui ont joué dans le premier opus. Ils ont dû hurler en voyant cette daube si tant est qu'ils se soient déplacés le soir de la première. On nous a déjà servi un remake passable, c'était déjà de trop. Mais devant ce canevas insignifiant, cette nouillerie désabusée, il est impensable que des producteurs aient pu mettre des millions là-dedans. Voir la coque du Poséidon retournée, frisant quand même ses 40 000 tonnes, tanguer à la surface de l'eau comme un petit dinghy dans lequel on promène nos bambins en bord de plage, c'est consternant ! Franchement, le film de 1972 ne méritait pas une suite aussi minable. On frise l'outrage. Pour un naufrage …..


Répondre

De PM Jarriq, le 25 décembre 2006 à 10:54
Note du film : 1/6

Qui a bien pu avoir l'idée de ce concept ? Juste avant de couler, le Poséidon reçoit la visite de pilleurs d'épaves, menés par de vieux acteurs venus cachetonner : Caine, Savalas, Boyle (récemment disparu) et pas mal d'autres succèdent donc à Hackman, Borgnine, Shelley Winters dans ce décor onéreux qu'il fallait bien amortir. C'était déjà antédilluvien à sa sortie, mais alors aujourd'hui…!


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.024 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter