Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Ridicule !


De Impétueux, le 14 août 2012 à 21:04
Note du film : 0/6

Après avoir vu l'excellent Mollenard de Robert Siodmak, je confirme ici ce que j'ai dit d'Albert Préjean, estimable et convenable second rôle, mais qui n'était en rien, et pour rien capable d'être au premier plan. Dans Mollenard, il est le Second d'un gros cargo, impeccable sous les oripeaux d'un efficace officier de marine marchande et il ne brille que parce qu'il n'est que cela. Lui avoir donné ici et là la vedette de certaines productions a été se tromper de destinée…


Répondre

De Impétueux, le 6 août 2012 à 10:11
Note du film : 0/6

Vous savez, Erclgl, que Simenon ait collaboré à l'écriture des scénarios tirés de ses textes n'est pas une garantie. Le Liégeois attachait peu d'importance à ce genre de trahison, se souciant bien davantage de l'augmentation exponentielle de ses revenus, et n'attachant pas à ses œuvres la moindre révérence. Graphomane absolu, il se trouvait dans une sorte d'impossibilité de ne pas écrire, passant d'un roman à l'autre sans s'attarder.

C'est d'ailleurs tout son miracle : être le romancier le plus absolu qui soit, un homme dont on ne peut lire les dix premières lignes de n'importe quel livre sans vouloir absolument poursuivre, sans pouvoir s'interrompre.

Qu'Albert Préjean ait été du fameux Voyage à Berlin de 1942 m'est complètement indifférent ; outre qu'il était en bonne compagnie, aux côtés de Viviane Romance et de Suzy Delair, c'est bien davantage par insouciance ou par inconscience qu'il a répondu à l'invitation de la Continental. (Je note toutefois que la grande Danielle Darrieux, qui était également du périple, a, elle, compris le piège et s'est prudemment retirée des écrans jusqu'à la fin de la guerre).

La lucidité politique n'est pas gage de talent, l'aveuglement ne l'interdit pas. Que Pierre Blanchar ait été résistant ne lui donne pas le quart du tiers du génie de Robert Le Vigan, collaborateur. Ces termes de résistant et de collaborateur, concernant ces deux acteurs sont caricaturaux, j'en conviens, et réducteurs, mais la pression des Jeux Olympiques m'interdit de me livrer à de longs développements.

Développements qui n'auraient d'ailleurs que peu à voir avec Picpus, à quoi je reviens.

Je dois dire que je n'ai pas pour le jeu de Préjean beaucoup d'admiration ; il est vrai aussi que je n'ai vu de lui qu'une demi-douzaine de films, mais il m'étonnerait bien que je trouve une pépite mordorée dans ce que je pourrais voir à l'avenir. J'attends de regarder Mollenard de Robert Siodmak, sorti en DVD il y a quelques mois et, dès que ça paraîtra, si ça se fait, je verrai sûrement La vie de plaisir d'Albert Valentin.

Pour le reste, j'ai apprécié Préjean dans Sous les toits de Paris de René Clair, parce que, dans ce gentil film encore marqué par le Muet, il joue avec naturel un rôle de chanteur de rue, de titi parisien. Mais comme il est médiocre dans l'excellent Alibi de Pierre Chenal, écrasé par Jouvet et Stroheim ! Ou dans Princesse Tam-Tam d'Edmond T. Gréville, avec Joséphine Baker… Et jusqu'à la fin ce n'est pas terrible… par exemple dans l'étrange Chéri-Bibi de Marcello Pagliero.

Mais bon : il est comme il est. Mais en rien, et jamais dans le personnage de Maigret ! Maigret est un policier lourd, grave, taciturne, matois, rare. Il n'a rien de du type énervé, vibrionnant, excité que joue Préjean ; la trahison majeure est là. Gabin, dans les deux films de Delannoy l'interprète bien mieux, fait entrer davantage dans l'univers de Simenon, cela bien que l'intrigue (Qui a tué ?) soit privilégiée sur l'atmosphère (Pourquoi a-t-on tué ?), ce qui n'est pas du tout l'esprit de Simenon dans ses ouvrages.

Ah ! Un dernier mot, erclgl : je voudrais bien que vous explicitiez votre avis sur le fil de 120, rue de la Gare ; je ne connais pas bien le personnage de Nestor Burma, mais je doute l'histrion glapissant que joue (?) René Dary (tiens ! encore un du Voyage à Berlin) soit conforme au détective créé par Léo Malet.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.033 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter